Recherche MU :
Groupes: 1308
Critiques CD: 2465
Nouvelles: 27667
Entrevues: 113
Critiques en Vrak
Groupe: The Flaming Lips
Album: The Flaming Lips and Heady Fwends
Quand j’annonce à quelqu’un que je suis un fanatique assez invétéré des Flaming Lips, il y a deux types de réactions : la première étant de dégout et l’autre, du genre...
Groupe: October Falls
Album: The Womb Of Primordial Nature
Un an après la sortie du EP ‘’Streams of the End’’, qui marquait un départ des sonorités acoustiques et folkloriques des débuts du groupe pour un style plus Black Metal, le groupe October Falls lance...
# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 Groupe: Detroit Metal City
 Album: Tome 1 (2008)
Note:
7.5/10
Style : Death Metal

Compagnie : 12Bis Edition

Format : Bande Dessinée

Liste des pistes :

Manga (Livre)

MU Interactif
Critiques des Membres
Plus d'information
Fiche de l'artiste
Toutes les nouvelles
Toutes les critiques
Tous les compte-rendus
 
 Auteur : Marc Desgagné
 
Marc Desgagné
Nous ne faisons pas assez référence à la lecture reliée à la musique ou au metal sur MetalUniverse.net. C'est pour cette raison qu'il me semblait bien de parler d'une récente découverte, Detroit Metal City - Tome 1 de Kiminori Wakasugi. Il est disponible facilement au Québec dans les librairies en français par 12Bis Edition. Donc, il s'agit évidemment d'une manga qui a été traduite de la langue originale jusqu'au Français.

Au niveau de l'histoire, il y a certains aspects plutôt étranges. À l'origine, le jeune garçon de 23 ans, Sôchi Negishi, fait preuve d'un flagrant manque de confiance et il a une personnalité bien timide. D'un autre côté, la musique lui permet de se défouler davantage, même si ce n'est pas la direction qu'il désirait réellement prendre. Au lieu de proposer ses textes de pop suédoise, il se retrouve au sein d'un groupe de death metal nommé Detroit Metal City ou DMC. Par contre, DMC porte du maquillage et des habits tirés du black metal. Mais non, il n'y a aucune réelle référence au black metal au cours du manga. L'esprit est basé sur la contradiction entre sa vie dans le monde de sa passion, la pop, et son groupe death metal controversé, DMC.

Dès ce premier tome, l'univers du metal et de ses préjugés demeure bien décrit. DMC offre vraiment un bon aperçu du milieu, toujours exagéré, et ce qu'il tente de faire pour se démarquer. Que ce soit les paroles, qui sont traduites en Français pour l'occasion, les fans ou tout ce qui entoure la vision générale du metal, nous avons un bon divertissement sous la main. L'impact des paroles en Anglais aurait sûrement surpris plus le public québécois, puisque quelques phrases possèdent une connotation plus enfantine. Étant le premier titre de cette série, l'histoire nous fait découvrir DMC, ce que Sôchi aime tant dans la pop, sa manager excentrique, et tout son entourage qui se transforme. Avec son premier simple, Detroit Metal City commence à monter dans les palmarès...

Pour ce qui est du public cible, les jeunes devraient plus apprécier le style, la présentation et les situations à travers cette manga. Cependant, si nous faisons abstraction de quelques passages qui nous font grimacer, il peut devenir bien intéressant pour les plus vieux.

Personnellement, j'ai déjà été un grand amateur de ces mangas japonais. DMC présente réellement une bonne fluidité dans son histoire et nous passons rapidement à travers cette bande dessinée. Ce n'est pas une manga très violente, il s'agit surtout d'une bonne petite histoire traitant de la lutte pop vs metal.


  Note de MU : 7.5/10 Note des Membres : --/10  

Classification des styles ?
Critique de votre album?

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau