Recherche MU :


The Black Keys
[Blues/Rock]
SKATERS
[Punk Rock]
Beck
[Rock / Indy]
Young The Giant
[Rock / Indy]
>>Voir liste
BARF
Anonymus
Stitched Up Heart
Spirit Adrift
>>Voir liste
Groupes: 1308
Critiques CD: 2465
Nouvelles: 27667
Entrevues: 115
Critiques en Vrak
Groupe:
Album:
Groupe: Carcass
Album: Heartwork
Nous venons de connaître la fin des années 80, une période pendant laquelle le thrash metal reignait haut la main. De la fin de cet ère jusqu'au début des années 90, un nouveau genre de musique...
# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 Groupe: Cradle Of Filth
 Album: Godspeed On The Devil's Thunder (2008)
Note:
8.0/10
Style : Black / Gothic Metal

Compagnie : Roadrunner Records

Format : CD

Liste des pistes :

01. In Grandeur and Frankincense Devilment Stirs
02. Shat Out of Hell
03. The Death of Love
04. The 13th Caesar
05. Tiffauges
06. Tragic Kingdom
07. Sweetest Maleficia
08. Honey And Sulphur
09. Midnight Shadows Crawl to Darken Counsel With Life
10. Darkness Incarnate
11. Ten Leagues Beneath Contempt
12. Godspeed on the Devil's Thunder
13. Corpseflower
MU Interactif
Critiques des Membres
Plus d'information
Fiche de l'artiste
Toutes les nouvelles
Toutes les critiques
Tous les compte-rendus
 
 Auteur : Marc Desgagné
 
Marc Desgagné
Ce n'est jamais facile d'aborder un sujet aussi controversé que celui des Anglais de Cradle Of Filth. Souffrant du syndrome Children Of Bodom, la guerre des styles n'arrêtera jamais. Pour faire simple, je vais tout mettre dans la même phrase. Sur son neuvième album, "Godspeed on the Devil's Thunder", disponible depuis le 31 octobre, le groupe revient à la charge avec son style gothic/black/thrash/dark/extrême gothic/mélodique/symphonique. C'est tout de même incroyable de voir à quel point Dani Filth est incapable de garder stable son alignement. Toutefois, le vocal féminin de Sarah Jezebel Deva est de retour. En fait, elle participe aux enregistrements depuis 1994, mais sans être un membre officiel.

Bon, une fois que le style est mis de côté, il faut se demander ce que nous allons avoir sous la main. Il s'agit d'un album concept autour de la vie et des crimes de Gilles de Rais, surnommé Barbe-Bleue, qui a été condamné à la pendaison pour sodomie, meurtres en série et pour être relié au Satanisme. Il aurait également côtoyé Jeanne d'Arc. Bref, la porte était grande ouverte pour étaler une histoire bien controversée dans les différents écrits. Ayant complètement plongé dans un univers plutôt thrashy sur son disque précédent "Thornography", les critiques souvent négatives n'aidant en rien la cause de cette sortie, COF semble se réfugier dans un monde bien connu sur "Godspeed on the Devil's Thunder". Par contre, nous sommes très loin de la brutalité du EP "Vempire or Dark Faerytales in Phallustein" (1996), qui est un incontournable de la formation. Personnellement, j'ai été obligé d'écouter plus régulièrement ce groupe pour bien apprécier l'aspect vocal proposé par Dani Filth. Dès que nous réalisons à quel point elle est utilisée pour faire ressortir toute l'ambiance vampirique de sa musique, notre âme s'ouvre plus facilement. Sur cette nouvelle offrande, le côté théâtral délaissé depuis quelques disques est bien présent, que ce soit sur "In Grandeur and Frankincense Devilment Stirs" ou "Darkness Incarnate", on peut sentir un désir d'un vif retour dans le plus vieux matériel du groupe.

Évidemment, les influences amenées par "Thornography" sont peut-être apparues brusquement, mais il faut se rendre compte que COF a bien dosé ce coup-ci. Étrangement, le moment fort semble se situer en plein milieu de l'album avec les pièces "Tragic Kingdom", "Sweetest Maleficia" et "Honey And Sulphur". Le rythme rapide et agressif, qui est digne d'une véritablement séance de défoulement, pourront sans doute enlever un certain doute à quelques auditeurs. Même si ces morceaux ne possèdent pas toute l'originalité de "Born in a Burial Gown", une touche de ce type peut nous revenir en mémoire. Le résultat est bien intéressant, mais il faut surtout constater que COF avait dans le passé une plus forte tendance à nous surprendre dans tous les vocaux, arrangements et la subtilité des mélodies.

Finalement, je dois vraiment souligner la présence de plusieurs musiciens invités, dont la fille de Dani Filth (Luna Scarlet Davey, narration enfant), des choeurs, mais également la très solide production de Andy Sneap. De plus, Doug Bradley ("Pinhead " de la série Hellraiser) fait de la narration sur l'album.

En conclusion, les amateurs de Cradle Of Filth seront probablement contents de ce mini retour aux sources. Nous sommes loin de la fougue originale et puissante des premières offrandes, mais on peut noter qu'il s'agit de la meilleure sortie du groupe depuis quelques années. Sinistre, sombre et basé sur un concept bien pensé, il s'avère être une sortie honnête pour les fans.


  Note de MU : 8/10 Note des Membres : --/10  

Classification des styles ?
Critique de votre album?

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau