Recherche MU :
Groupes: 1308
Critiques CD: 2475
Nouvelles: 27667
Entrevues: 117
Critiques en Vrak
Groupe: Black Cobra
Album: Invernal
Habituellement, un duo qui comprend un guitariste et un batteur peut sonner bien mince mais lorsque l’on parle de Black Cobra, c’est le contraire. Invernal est un...
Groupe: Symphony X
Album: The Odyssey
Que peut-on dire de vraiment négatif sur ce talentueux groupe. Depuis la sortie de leur troisième album « The divine wings of tragedy » ils ne font que nous composer d’excellents albums. Après...
# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 Groupe: Hak-Ed Damm
 Album: Black Tortured Metal (2008)
Note:
7.0/10
Style : Black Metal

Compagnie : Indépendant

Format : EP

Liste des pistes :

01. Slit the Wrists
02. Milita Pestis
03. Gathering of the Slutz
04. Cut the Flesh before It Ages
05. HeadCrusher
06. Grimmer than Murder
07. Die in Silence, Fucker!
08. Maiming the Virgin
MU Interactif
Critiques des Membres
Plus d'information
Fiche de l'artiste
Toutes les nouvelles
Toutes les critiques
Tous les compte-rendus
 
 Auteur : Guillaume Cyr
 
Guillaume Cyr
Formé essentiellement d’anciens membres de la défunte formation de black métal mélodique AMENOPHIS, le groupe Hak-Ed Damm fait son entrée dans la scène du métal noir québécois en nous offrant son premier CD intitulé ‘’Black Tortured Metal’’. Évidemment, en matière de black métal il peut être quasi impossible à l’heure actuelle de renouveler le style et de proposer un produit qui se démarque. Alors, on reprochera difficilement à la formation de Québec de nous proposer du réchauffé en jouant ce que des centaines d’autres hordes de black métalleux ont joué avant elle.

Comme son nom l’évoque, l’album contient du black métal cru, violent et rempli de haine (évidemment envers les chrétiens), mais avec une grande place laissée aux mélodies sur chaque pièce. On y retrouve quelques bons moments. Par exemple, la première pièce ‘’Militia Pestis’’ (précédée d’une intro à l’ambiance monastique), avec son excellent riff, montre dès le début que les musiciens sont loin d’être des gamins qui gueulent ‘’Satan’’ pour attirer l’attention de leurs parents. Toutefois, le son est plutôt pauvre, le groupe aurait tout à gagner à produire des harmonies en incorporant une seconde guitare (La formation BLACKWIND l’a fait et cela à considérablement enrichi sa musique).

On retrouve aussi, une pièce (Cut the flesh before it ages) aux influences thrash et très accrocheuse qui fait immanquablement penser à CELTIC FROST, ainsi qu’une pièce (HeadCrusher) très rapide et agressive avec un bon riff de basse (croyez moi, ça se peut même dans le black). Le reste est par contre très anecdotique, spécialement la pièce mid-tempo ‘’Grimmer than murder’’ qui donne littéralement le goût de bayer.

La production est correcte. On entend même très bien la basse. Par contre, ça reste du black metal et le son de la guitare est nécessairement crasseux. De plus, le vocal agressif ressort de belle façon. Toutefois, dans les aigus il peut devenir strident à l’occasion.

Résumer ‘’Black Tortured Metal est plutôt simple, c’est du black métal agressif et classique, donc qui devrait plaire aux amateurs du genre. De plus, ce n’est pas véritablement un album, mais un recueille des seules pièces que le groupe a composées jusqu’à maintenant. Alors, on considérant que les musiciens sont loin d’être des manchots, on peut s’attendre à un produit de qualité supérieure prochainement si un triage adéquat des pièces se fait.


  Note de MU : 7/10 Note des Membres : --/10  

Classification des styles ?
Critique de votre album?

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau