Recherche MU :


The Black Keys
[Blues/Rock]
SKATERS
[Punk Rock]
Beck
[Rock / Indy]
Young The Giant
[Rock / Indy]
>>Voir liste
Spirit Adrift
Lamb of God
Ensiferum
Sirenia
>>Voir liste
Groupes: 1308
Critiques CD: 2457
Nouvelles: 27667
Entrevues: 112
Critiques en Vrak
Groupe: Black Majesty
Album: Silent Company
"Silent Company", deuxième album de cette formation power metal australienne. Le groupe est composé de Hanny Mohamed (Guitare), John "Gio" Cavaliere (Vocal), Mark Kelson (Basse), Pavel Konvalinka...
Groupe: Black Tusk
Album: Set the Dial
Black Tusk vient de la Georgie tout comme ses compatriotes de Mastodon, et en plus, le groupe est sur Relapse. Je vous ai déjà parlé du fait que...
# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 Groupe: Blind Guardian
 Album: Tales From The Twilight World (1991)
Note:
9.0/10
Style : Power Metal

Compagnie : Century Media

Format : CD

Liste des pistes :

01. Traveller In Time  
02. Welcome To Dying  
03. Weird Dreams  
04. Lord Of The Rings 
05. Goodbye My Friend  
06. Lost In The Twilight Hall 
07. Tommyknockers  
08. Altair 4  
09. The last Candle  
10. Run For The Night [live] 
 
MU Interactif
Critiques des Membres
Plus d'information
Fiche de l'artiste
Toutes les nouvelles
Toutes les critiques
Tous les compte-rendus
 
 Auteur : Nexorak
 
Il y a des ces albums qui marquent le courant de la musique heavy metal tout au long de son histoire sinueuse et « Tales from Twilight World » fait partie de ceux-là. Il faut souligner que l’effort de ce groupe Allemand est de loin plus supérieur que leurs deux albums précédents. Blind Guardian, ici, nous instaure la mélodie dans une musique plus thrash avec des backvocals harmonisés qui étaient, jusqu’à présent (1991), absents de la mode heavy metal. Cette révolution mélodique frappe tout le marché Européen, et plusieurs groupes commenceront à adopter ce nouveau type de refrains accrocheurs qui a fait tant la réputation du groupe. En fait, le mouvement de speed metal mélodique (Power Metal) fera de ces refrains, un cliché propre à son style.


Tout comme Helloween a popularisé le speed metal mélodique, Hansi et sa bande ont popularisé le thrash métal mélodique. Des chansons au picking rapide surplombées de mélodies quasi baroques par endroits. Les textes de l’album sont toujours dans la veine de contes médiévaux et on y va même d’une chanson dédiée aux « Seigneurs des anneaux ». Indéniablement, cet album a contribué une fois de plus à l’essor de la musique métal en général et à sa diversité.


C’est aussi cet album qui m’a fait développer ma passion pour le Power Metal. En Amérique du Nord (91), on subissait un nouveau mouvement musical qu’était le Grunge avec Nirvana et Kurt Cobain, et tous les métalleux étaient considérés comme de pauvres types complètement dépassés. Quant à moi, mon calvaire se terminait. Après plusieurs années obscures en me demandant quoi écouter puisque mes groupes fétiches : Metallica, Megadeth et Anthrax devenaient plus commerciaux et que Iron Maiden s’épuisait, je n’adhérais aucunement au style de musique plus brutal qu’était le Death. Blind Guardian m’a sauvé. Héhéhé!


Bon. Ce petit préambule était pour vous souligner à quel point cet album est un incontournable pour les amateurs de Power Metal. En fait, Blind Guardian a un avantage de plus avec ce type de musique car non seulement, ils va chercher l’intérêt des amateurs de Power Metal mais aussi, ceux de Thrash. La raison est fort simple. Beaucoup de gens ont de la difficulté avec le vocal aigu que l’on retrouve dans le Power, et Hansi possède une de ces voix uniques. Une voix rauque qui peut se montrer haute à l’occasion, et il le fait tellement bien que l’on ressent facilement le charisme qui s’y dégage.


En ce qui concerne la sonorité de l’album, bien sûr, on est loin des productions bétons qui se font aujourd’hui, mais je crois que l’auditeur peut en faire abstraction facilement puisque l’univers musical dans lequel il est plongé le submergera totalement. On a envie de chanter et rechanter ces refrains à perpétuité. Mes chansons préférées sont « Lost in the twilight Hall » avec la participation de Kai Hansen. La ballade « The Lord of the rings » and le super refrain de « The Last Candle. »


  Note de MU : 9/10 Note des Membres : --/10  

Classification des styles ?
Critique de votre album?

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau