Recherche MU :
Groupes: 1308
Critiques CD: 2465
Nouvelles: 27667
Entrevues: 113
Critiques en Vrak
Groupe: Ghost Machinery
Album: Haunting Remains
Ghost Machinery est un jeune groupe de la Finlande, qui a été créé en 2003. Il s'agit d'un projet du chanteur de Burning Point, Pete Ahonen. Dans cette aventure, il est accompagné de Jussi Ontero...
Groupe: Watain
Album: Sworn To The Dark
Troisième opus de ce groupe phare de la scène black metal actuelle de Suède, Sworn to the Dark marque un certain détachement pour le groupe comparativement à ses deux prédécesseurs. Pour ceux qui ne...
# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 Groupe: Kalmah
 Album: For The Revolution (2008)
Note:
9.0/10
Style : Gothenburg Metal

Compagnie : Spikefarm Records

Format : CD

Liste des pistes :

01. For the Revolution
02. Dead Man's Shadow
03. Holy Symphony of War
04. Wings of Blackening
05. Ready for Salvation
06. Towards the Sky
07. Outremer
08. Coward
09. Like a Slave
MU Interactif
Critiques des Membres
Plus d'information
Fiche de l'artiste
Toutes les nouvelles
Toutes les critiques
Tous les compte-rendus
 
 Auteur : Stephan Lévesque
 
J’attends avec impatience le nouvel album de Kalmah depuis déjà plusieurs mois. C’était une des sorties que j’anticipais le plus pour cette année 2008 et cela marquait le deuxième effort avec Marco Sneck (Poisonblack) qui s’est joint à la formation pour « The Black Waltz » en 2006 afin de se charger de la perte de Pasi Hitula au clavier. Le groupe avait mentionné que le nouvel album serait un peu plus « thrash » tout en conservant l’essence de Kalmah. J’avais bien hâte de voir le résultat final puisque « The Black Waltz » m’avait bien plu avec son côté un peu plus symphonique et brutal. Cependant je déplorais l’utilisation abusive de la voix de type gutturale laissant derrière la voix plus death mélodique qui était présente sur les 3 premiers albums. J’aurais de loin préféré qu’ils balancent bien les 2 vocaux tout au long des chansons, mais ils ont préféré faire autrement. Cela n’enlevait toutefois pas tout le lustre à cet opus qui est excellent.

Attardons-nous maintenant à « For the Revolution » qui vient de faire son apparition. Au premier abord, la chanson titre m’a mis l’eau à la bouche avec sa fougue, son blast beat au tout début accompagné d’une mélodie en picking rapide. Tous les bons éléments de Kalmah sont présents comme la mélodie, les bons riffs rapides, le drum précis qui appuie merveilleusement bien les rythmes, les solos mélodiques et techniques à la fois, l’ambiance dégagée par le clavier et surtout le retour des 2 types de vocaux utilisés de façon équitable. Par la suite, nous avons droit dans le deuxième morceau à un début un peu plus thrash appuyé par une atmosphère du tonnerre de la part M. Sneck. De plus, cela ne tarde pas trop qu’une superbe mélodie très rythmée nous parvienne agrémentée encore une fois de clavier avec un son qui s’apparente beaucoup plus à un clavecin ce qui crée un effet différent et très agréable. Après que le refrain, qui est caractérisé par une « harmonie » des 2 voix, soit passé à une deuxième reprise, une transition soutenue par une consonance entre la guitare et le clavier nous emporte tout droit vers un excellent solo très mélodique et rapide qui nous ramène vers la transition de départ pour finalement revenir au riff rythmé du début. Bref, une excellente chanson qui démontre sans aucun doute que Kalmah est de retour en force.

Cependant, je suis bien loin du compte et je le réalise rapidement en poursuivant l’album qui est constitué entièrement de qualité. Le morceau « Wings Of Blackening » est tout simplement éclatant avec un blast beat à la « Heritance of Berija » du premier album des finlandais. Toutefois, c’est bien la seule comparaison que je peux établir avec cette dernière puisqu’elle prend une toute autre tournure par la suite. Sur cette pièce, nous pouvons apprécier un solo explosif comme Kalmah le faisait si bien sur le disque « They Will Return ». Dans le même ordre d’idées, je retrouve de vieux éléments remodelés dans la chanson suivante qui abaisse le tempo considérablement tout en gardant le côté mélodique en avant-plan. Cette pièce nous permet de reprendre notre souffle un peu en ce milieu d’album pour ensuite repartir de plus belle avec la suivante.

Je crois sincèrement que Kalmah vient de nous offrir son meilleur album à ce jour. En effet, il mélange ce qui faisait sa force dans ses 3 premiers albums c’est-à-dire l’aspect très mélodique des riffs et des solos avec l’intensité et l’ambiance que l’on retrouvait dans « The Black Waltz » tout en utilisant d’une manière beaucoup mieux dosée les 2 types de vocaux. Voilà un groupe qui s’assure de garder tous ses fans autant les nouveaux que les anciens en offrant un son bien à eux, mais qui a gagné en diversité et en efficacité. Si vous êtes amateur de la dissonance, « For the Revolution » ne risque pas de vous faire grimper au plafond, dans l’avis contraire n’hésitez même pas une seconde.

Les incontournables : « Dead Man´s Shadow», « Wings Of Blackening », « Ready For Salvation », « Outremer ».


  Note de MU : 9/10 Note des Membres : --/10  

Classification des styles ?
Critique de votre album?

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau