Recherche MU :


The Black Keys
[Blues/Rock]
SKATERS
[Punk Rock]
Beck
[Rock / Indy]
Young The Giant
[Rock / Indy]
>>Voir liste
Spirit Adrift
Lamb of God
Ensiferum
Sirenia
>>Voir liste
Groupes: 1308
Critiques CD: 2456
Nouvelles: 27667
Entrevues: 112
Critiques en Vrak
Groupe: Aborted
Album: Strychnine.213
Aborted est un groupe de Death Métal Brutal qui a su se faire remarquer depuis le milieu des années quatre-vingt-dix. Que ce soit par leurs performances enflammées ou leurs pochettes toutes plus...
Groupe: Dark Moor
Album: Dark Moor
Après le départ du guitariste Albert Maroto, de la chanteuse Elisa Candelas Martín et du batteur Jorge Saez pour aller former le groupe Dreamaker, le guitariste Enrik García est devenu le seul membre...
# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 Groupe: Children Of Bodom
 Album: Blooddrunk (2008)
Note:
7.0/10
Style : Gothenburg Metal

Compagnie : Spinefarm Records

Format : CD

Liste des pistes :

01. Hellhounds On My Trail
02. Blooddrunk
03. LoBodomy
04. One Day You Will Cry
05. Smile Pretty For The Devil
06. Tie My Rope
07. Done With Everything, Die For Nothing
08. Banned From Heaven
09. Roadkill Morning
MU Interactif
Critiques des Membres
Plus d'information
Fiche de l'artiste
Toutes les nouvelles
Toutes les critiques
Tous les compte-rendus
 
 Auteur : Simon Pinault-Ricard
 
Reconnu pour ses mélodies accrocheuses et ses solos très techniques, Children of Bodom est l’un des groupes de Power Metal les plus populaires. Mais parfois, la popularité ne fait pas à tout le monde. Plusieurs groupes se sont fait reprocher de changer littéralement de style de musique avec le temps et la popularité. Après leur dernier album intitulé ‘’Are you Dead Yet ?’’ (très peu aimé par les critiques et les fans.) , CoB nous revient cette fois-ci avec un 6e CD qui DOIT reconquérir le cœur des fans déçus.

Comme entrée en matière, la première pièce est très réussie. C’est tout de suite un style très rapide qui s’installe. Quoique différente des autres pièces de CoB, elle est accrocheuse, mais manque de mélodie. Même s’il y en a une, elle n’est pas assez présente et mélodique à mon goût. Presque toutes les pièces commencent par des riffs spontanés et entraînants qui finissent rapidement pour laisser place à des rythmes qui se ressemblent assez souvent et qui durent tout au long des pièces. On peut remarquer aussi que les membres du groupe crient tous en chœur comme dans : Blooddrunk, Hellhounds on my Trails, Lobodomy. Ce qui devient assez agaçant puisque les trois pièces se suivent.

Peut-être que ça plaît à d’autres, mais Blooddrunk manque cruellement de mélodies et d’harmonique. On se rappelle des pièces telles que : Angels don’t Kill, Every time I die ou Needled 24/7 ou les mélodies étaient très présente. On dirait que CoB a laissé tomber son propre style pour aller vers quelque chose de plus thrash et sale. Même avec tout le talent qu’ils ont, les membres du groupe ont essayé de faire un album plus brutal et violent, mais, malgré leur bonne foi, je dois malheureusement dire que ça ne me plaît pas.

Par contre, les solos sont toujours très présents. Un peu plus thrash, mais toujours aussi rapides, impressionnants et demandant beaucoup de techniques. Notons que dans Blooddrunk Alexi Laiho ne fait pas tous les solos et en laisse beaucoup a Roope Latvala (qui est tout aussi talentueux). Le ‘scream’ d’Alexis est toujours aussi bon et prenant.

Enfin, dans son CD Blooddrunk, Children of Bodom a essayé une nouvelle formule plus thrash avec des pièces beaucoup moins mélodiques. Par contre, le chant est pareil et les solos toujours aussi bons. Blooddrunk plaira sûrement à une classe de fans qui aiment plus le Death Metal, mais moi, fan du CoB mélodique et classique, je suis déçu de ce CD et trouve qu’il va rejoindre ‘Are You Dead Yet’ dans les rangs des CD-de-groupes-qui-sont-devenus-trop-populaires.

Meilleurs morceaux : Banned From Heaven, RoadKill Morning.

Morceaux faibles :Tie my Rope, One Day You Will Cry


  Note de MU : 6/10 Note des Membres : 8.0/10 (1 note)  

 Auteur : Stephan Lévesque
 
Après m’avoir laissé un goût un peu amer avec leur dernier album, Children of Bodom récidive avec leur sixième album studio intitulé « Blooddrunk ». Mes attentes étaient plutôt faible face à cet album puisque je n’espérais plus vraiment retrouver le bon vieux Children de l’époque des 3 premiers albums. C’est certain qu’en même temps, on ne peut reprocher à un groupe d’éviter de se copier éternellement. Cependant, la nouvelle approche des finlandais de Bodom sur « Are You Dead Yet » me plaisait plus ou moins avec un son beaucoup américanisé se caractérisant par une formule davantage « trash » voir même « core » à certains moments accompagnés toutefois de quelques belles mélodies et des solos très techniques laissant de côté un peu les influences classiques. Bref les mélodies débordantes et variées, les transitions fluides, les solos performants et mélodiques à la fois ainsi que les influences davantage « black » au niveau du vocal ne transparaissaient plus vraiment dans le style du groupe à mon grand damne.

Malgré tout, je ne pouvais m’empêcher de jeter une oreille avertie sur ce nouvel ouvrage. Au premier abord, le premier titre « Hellhounds on My Trail » a attiré mon attention. C’est une pièce dans laquelle on peut retrouver de vieux et de nouveaux éléments clés de la formation. Cette chanson maintient une intensité constante avec un riff d’ouverture n’étant pas étranger à Slayer qui semble une influence de plus en plus importante pour eux au fil des années. S’ensuit un bon refrain avec un superbe lead qui accroche dès l’écoute initiale. La partie centrale est parsemée de solos rapides et virtuoses ce qui amplifie encore une fois l’intensité du morceau.

En poursuivant l’album, on réalise qu’il est beaucoup plus travaillé que le dernier. On dirait qu’ils ont trouvé leur son entre la période accentuée sur la mélodie, l’album transitoire qui est « Hatecrew Deathroll » et le dernier effort « Are You Dead Yet ». Le côté « trash » est bien agencé avec l’essence même de Children of Bodom soit les leads qui restent collés dans nos pensées. « One Day You Will Cry » en témoigne bien par ses riffs entraînants du début à la fois et les solos qui sont techniques tout en étant dotés d’une facette accrocheuse indéniable. Le titre suivant continue dans la même voix en intensité appuyé par le refrain le plus mélodique rencontré jusque là. Par la suite, la pièce se termine par une portion instrumentale de plus d’une minute comportant le meilleur solo de clavier que j’ai entendu depuis un moment chez ce groupe avec un rythme saccadé et Janne qui nous impressionne avec la précision de son jeu.

Contrairement à l’album précédent, il n’y a pas de pièce qu’on préfère passer constamment en raison de leur contenu ordinaire. Certes, je n’ai pas sauté au plafond à chaque début de chanson, mais j’ai retrouvé des points forts dans chacune d’elles. Le tempo en général est plus rapide, les solos sont plus intéressants, le travail de Janne est grandement supérieur à ce qu’on avait vu sur l’opus précédent mis à part peut-être « We're Not Gonna Fall » qui était excellente.

En conclusion, Children of Bodom ont su revenir de belle façon avec « Blooddrunk ». Ce ne sera pas un des albums de l’année, mais un que plusieurs pourront apprécier pendant plusieurs écoutes. C’est une consolation pour un vieux fan du groupe comme moi qui avait peur de ne jamais retrouver la flamme.

Les incontournables : « Hellhounds on My Trail », « Smile Pretty for the Devil », « Done With Everything, Die for Nothing », « Roadkill Morning »


  Note de MU : 8/10 Note des Membres : 8.0/10 (1 note)  

Classification des styles ?
Critique de votre album?

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau