Recherche MU :


The Black Keys
[Blues/Rock]
SKATERS
[Punk Rock]
Beck
[Rock / Indy]
Young The Giant
[Rock / Indy]
>>Voir liste
BARF
Anonymus
Stitched Up Heart
Spirit Adrift
>>Voir liste
Groupes: 1308
Critiques CD: 2467
Nouvelles: 27667
Entrevues: 115
Critiques en Vrak
Groupe: Dionysus
Album: Fairytales And Reality
Parmis les noms du power metal qui ont commencé à se faire une réputation dans la scène, il y a Dionysus. Est-ce que le groupe doit seulement le début de sa popularité au fait que le chanteur Olaf...
Groupe: Firebird
Album: Double Diamond
L’oiseau de feu est le projet de Bill Steer de Carcass. Ne te garoche pas, oh l’ami, nous sommes loin du death/grindcore qui a fait la réputation de...
# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 Groupe: Rose Tattoo
 Album: Blood Brothers (2007)
Note:
8.0/10
Style : Hard Rock

Compagnie : Armageddon Music / PHD Canada

Format : CD

Liste des pistes :

01. Black Eyed Bruiser
02. Slipping Away
03. Once In A Lifetime
04. 1854
05. City Blues
06. Sweet Meat
07. Man About Town
08. Creeper
09. Stand Over Man
10. Nothing To Lose
11. Lubricated
MU Interactif
Critiques des Membres
Plus d'information
Fiche de l'artiste
Toutes les nouvelles
Toutes les critiques
Tous les compte-rendus
 
 Auteur : Marc Desgagné
 
Marc Desgagné
Personnellement, je ne suis pas la personne qui connaît le plus Rose Tattoom mais vous devez savoir qu'il s'agit d'un très gros nom de la scène hard rock. Directement de l'Australie, Rose Tattoo a connu plusieurs événements tragiques pendant son histoire, dont les décès de Ian Rilen et Pete Wells du cancer. Ce nouvel album studio a été mis en vente sur Armageddon Music en 2007. Tous ceux qui aiment le bon vieux hard rock avec une touche très année 80 et 90 risquent de trouver cette sortie efficace.


En plus de la touche originale de Rose Tattoo, vous pouvez y entendre quelques mélodies tirées du blues, mais l'emphase est essentiellement mise sur la puissance des refrains et du vocal. "1854" démontre bien les éléments mentionnés ci-haut et elle possède l'un des meilleurs refrains de l'album. Vous savez ce petit quelque chose qui manquait aux guitares dans plusieurs sorties récentes, Rose Tattoo est en mesure de le ramener sur la majorité du disque. La ballade "City Blues" ne m'a pas vraiment accroché, mais il revient avec un début plus funky sur "Sweet Meat". Dai Pritchard remplace Wells à la guitare et même s'il ne peut pas être totalement remplacé, il fait un travail très solide.


Au niveau de l'originalité, on ne peut réinventer le hard rock, mais les pièces sont différentes et le tout augmente sa durée de vie. Puisqu'il s'adresse aux amateurs de hard rock qui croient encore au style et aux nouvelles sorties sur le marché, Rose Tattoo s'avère un choix très judicieux. Après tout, si on ne peut pas vraiment faire tomber tous les standards, on peut au moins se permettre de se laisser embarquer dans la bonne vieille sonorité qui est rare à retrouver de nos jours.


Dans l'ensemble, c'est un disque qui contient de nombreux succès, dont "Man About Town", "Stand Over Man" et "Slipping Away". Offrant un style très accrocheur dans les refrains et les guitares, qui possèdent une finition surprenante et une qualité de production au-dessus de la moyenne, Rose Tattoo ne bouleversera pas le marché, mais les amateurs de hard rock seront ravis si vous donnez une chance à "Blood Brothers". Sans aucun doute un album que j'aurai du plaisir à écouter régulièrement.


  Note de MU : 8/10 Note des Membres : --/10  

Classification des styles ?
Critique de votre album?

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau