Recherche MU :
Groupes: 1308
Critiques CD: 2476
Nouvelles: 27667
Entrevues: 117
Critiques en Vrak
Groupe: InMe
Album: The Pride
C'est un cinquième album pour InMe avec la sortie de l'album "The Pride" en février 2012. Il s'agit du premier album avec le nouveau guitariste Gazz Marlow. Sur ce disque, InMe nous propose un...
Groupe: Whitechapel
Album: Whitechapel
Y’a ben de la marde qui se dit au sujet de ce groupe mais il faut avouer que dans le genre, ce que Whitechapel fait, il le fait haut la main ! Sur les blogs, sur...
# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 Groupe: Therion
 Album: Gothic Kabbalah (2007)
Note:
9.5/10
Style : Symphonic Metal

Compagnie : Nuclear Blast

Format : CD

Liste des pistes :

CD1
01. Der Mitternachtslöwe
02. Gothic Kabbalah
03. The Perennial Sophia
04. Wisdom And The Cage
05. Son Of The Staves Of Time
06. Tuna 1613
07. Trul
08. Close Up The Streams

CD2
01. The Wand Of Abaris
02. Three Treasures
03. Path To Arcady
04. TOF – The Trinity
05. Chain Of Minerva
06. The Falling Stone
07. Adulruna Rediviva
MU Interactif
Critiques des Membres
Plus d'information
Fiche de l'artiste
Toutes les nouvelles
Toutes les critiques
Tous les compte-rendus
 
 Auteur : Ariel Desbiens
 
Therion est un de ces groupes qui ne cessent de composer du nouveau matériel. Depuis la sortie du premier album, Of Darkness... (alors que le groupe jouait un death metal traditionnel) en 1991, c'est pas moins de douze autres albums de Therion qui sont sortis, sans compter les live. Et le dernier en date, Gothic Kabbalah, comporte deux disques pour une durée totale de 83 minutes.


La dernière fois qu'un album de Therion est sorti, on avait aussi eu droit à deux disques : Lemuria et Sirius B qui sont considérés par le groupe comme deux albums distincts faisant partie d'une trilogie (le groupe ayant écrit assez de chansons pour trois albums...). Ces albums continuaient dans le style unique que le groupe a su développer en mélangeant heavy metal, opéra, classique et bien d'autres styles. Les guitares étaient assez lourdes, plusieurs pièces étaient directes et accrocheuses et ces deux albums étaient sans doute les plus variés du groupe en date. Le troisième volet de cette trilogie de bonne musique était donc attendu de pied ferme, mais Therion décida de reporter l'enregistrement de cette suite, car à notre grande surprise ils composèrent à nouveau et décidèrent d'enregistrer un autre album, ce qui donne Gothic Kabbalah. Un nouvel album qui se démarque de tous les autres albums du groupe.


En effet, Gothic Kabbalah est peut-être un peu dépaysant à la première écoute pour un fan de Therion. C'est l'album ayant nécessité le moins de musiciens depuis l'époque pré-Theli, et ça se remarque rapidement. Le côté symphonique du groupe est mis un peu de côté. En fait, il est plutôt simplement relégué au second plan, moins important, moins spectaculaire que sur Lemuria/Sirius B. Mais je dois dire tout de suite que les compositions restent très travaillées et que l'album en soit est symphonique. Il est seulement moins symphonique que les précédents. De plus, il y a quand même deux chansons qui étaient à l'origine prévues pour le troisième album de la trilogie. Il s'agit de la première et de la dernière pièce. Dans ces deux cas, on se sent en terrain plus connu et ça ressemble assez au Therion de 2004. D'ailleurs, Adulruna Rediviva, la dernière pièce, dure 14 minutes et est un vrai régal de musique symphonique et épique. Elle vaudrait presque l'achat de l'album à elle seule. Je mentionnerais aussi la présence de flûte qui agrémente quelques pièces.


Si le côté symphonique est moins présent, c'est donc que le metal est au premier plan? En fait oui, mais pas forcément de la manière qu'on le penserait. Il y a certainement quelques bonnes chansons de heavy/power metal (à la sauce Therion) sur cet album, comme TOF – The Trinity qui est assez heavy. Tuna 1613 et The Falling Stone en sont d'autres exemples. De plus, les riffs sont assez lourds et les guitares se font bien sentir sur les deux disques. Cependant dans la plupart des cas, ce n'est pas des hits heavy metal qu'on adore tout de suite, comme l'était The Blood Of Kingu sur Sirius B par exemple. Avec moins de passages dignes d'une grande trame sonnore hollywoodienne, les pièces marquent moins au début. Gothic Kabbalah est en effet un album qui gagnera en appréciation après plusieurs écoutes. Il a un petit côté plus progressif que les autres également, ce qui ne va pas mal du tout à Therion. On sent d'ailleurs un bon petit côté prog rock des années 70 dans certains passages de clavier! Donc après ces quelques écoutent nécessaires, on apprécie plus globalement les pièces et c'est un sacré bon album qui est à notre portée.


Un des points les plus importants sur cet album est sans doute le chant. C'est probablement un de leurs meilleurs albums à ce niveau. Le chant est donc partagé entre deux chanteurs masculins (Mats Levén et Snowy Shaw) et deux chanteuses (Katarina Lilja et Hannah Holgersson) qui offrent tous une performance exceptionnelle. Il y a aussi les traditionnels choeurs, qui sont tout de même un peu moins fréquents qu'avant.


Je n'ai pas vraiment de préférences entre les deux disques. Ils ont tous les deux leurs moments forts et je ne vois pas l'album se limiter à un seul. Par contre, Trul et la chanson titre sur le premier disque m'accrochent beaucoup moins que le reste. Ces chansons ont un petit côté presque folk et semblent plus légères que le reste. Ça n'enlève par contre rien à leur qualité et à la valeur de l'album à mes yeux.


En général, Therion a récidivé en composant encore une fois un album mémorable. Certes, il plaira peut-être moins que les autres pour certains, quoi que peut-être plus pour d'autres... En fait si vous commencez avec Therion, il serait sans doute plus facile de les découvrir avec Lemuria/Sirius B, plus accrocheur et varié. Il y en a pour tous les goûts sur ces albums-là. Mais je ne peux que conseiller Gothic Kabbalah à tout le monde de toute manière, tellement c'est également un album d'une très grande qualité. Bien sûr, il est possible de ne pas aimer la musique de Therion. Certains les trouvent même un peu pompeux. Peut-être que les thèmes mythologiques, historiques, magiques, etc. dont ils traitent y sont pour quelque chose. Quoi qu'il en soit, si ce n'est pas le meilleur album du groupe, c'est certainement un des meilleurs albums de l'année 2007.

Chansons préférées : Der Mitternachtslöwe, The Perennial Sophia, Son of the Staves of Time, The Wand of Abaris, Chain Of Minerva, Adulruna Rediviva


  Note de MU : 9.5/10 Note des Membres : --/10  

Classification des styles ?
Critique de votre album?

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau