Recherche MU :
Groupes: 1308
Critiques CD: 2476
Nouvelles: 27667
Entrevues: 117
Critiques en Vrak
Groupe: As I Lay Dying
Album: An Ocean Between Us
En 2007, As I Lay Dying nous arrive avec son quatrième album, "An Ocean Between Us", sur Metal Blade Records. Probablement le groupe metalcore le plus connu avec un son typiquement américain, il...
Groupe: Nefastüs Diès
Album: Interlude
Nefastüs Diès est un groupe de Death/Black Métal provenant de la métropole. En 2006, il a présenté son premier album pleine longueur, ‘’Urban Cancer’’, qui, après plusieurs péripéties, l’emmena a...
# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 Groupe: Coronatus
 Album: Lux Noctis (2007)
Note:
8.0/10
Style : Gothic Metal

Compagnie : Massacre Records

Format : CD

Liste des pistes :

01. Interrotte Speranze
02. The Scream Of The Butterfly
03. Silberlicht
04. Dunkle Blume
05. My Rose Desire
06. Winter
07. Hot & Cold
08. Requiem Tabernam
09. Ich Atme Zeit
10. In Remembrance
11. Volles Leben

MU Interactif
Critiques des Membres
Plus d'information
Fiche de l'artiste
Toutes les nouvelles
Toutes les critiques
Tous les compte-rendus
 
 Auteur : Gilles Jero
 
Coronatus nous vient d’Allemagne et évolue dans le style gothique métal à chanteuses. Oui, chanteuses au pluriel, puisque l’originalité de cette formation se trouve dans deux chants féminins différents qui soit s’alternent soit se superposent. Deux voix bien distinctes - l’une opératique, l’autre moins lyrique - qui se marient à merveille. Si vous parcourez le net et lisez les autres critiques relatives à cet album, vous verrez que les avis ne sont pas très favorables…. Chose avec laquelle je ne suis pas d’accord.


Beaucoup de chroniqueurs reprochent un manque d’originalité, accusant le groupe de n’apporter rien de neuf au genre. Mais que cherche-t-on vraiment? Un métal soigné, bien agencé ou bien une musique expérimentale? Je crois que lorsque l’on chronique un cd, il n’est pas judicieux de le comparer avec les opus de la « même catégorie musicale » si l’on peut parler de « catégorie »…. Je n’imagine même pas les critiques envers Anette Olzon, la nouvelle recrue de Nightwish, puisque les gens s’obstinent à la comparer à Tarja Turunen, qui possède une formation bien plus lyrique. Même s’il est vrai que je préfère les voix opératiques, il serait tout simplement idiot de comparer Anette à Tarja. Les deux chanteuses ont du potentiel, il suffit de les apprécier comme il se doit. Mais revenons à présent à nos moutons.


Lux Noctis est pour moi un cd qui saura ravir les amateurs de power métal symphonique ou de gothic métal. Bien sur, les ressemblances avec des groupes comme Elis, Leaves’ Eyes sont évidentes et inévitables. Certains diront « encore un groupe qui essaye de cloner » . Je crois que ce qui compte, ce n’est pas de disséquer un album mais de l’apprécier à sa juste valeur. Ce cd est de loin original, puisqu’il se distingue par la présence de deux chanteuses aux tessitures vocales bien différentes, chose pas très courante dans le métal gothique/symphonique qui a souvent recours au doublet « grunts masculins /voix claire féminine ». L’usage de deux chanteuses reste assez marginal, on se souvient peut-être du groupe de métal symphonique américain Rain Fell Within, qui avait déjà eu cette idée. Il doit encore y en avoir quelques uns, mais cela reste néanmoins rare.


Coronatus nous offre donc des morceaux assez énergiques comme "Scream of the Butterflly", "Silberlicht" ou encore "Requiem Tabernam" où la rapidité musicale du power métal est de rigueur. Certains titres s’apparentent à des ambiances moins rapides comme par exemple "Dunkle Blume" ou bien "Ich atme Zeit" . Mais là encore, il serait stupide de disséquer ou de classer chaque morceau selon un registre musical particulier, puisque chaque titre oscille constamment entre une rythmique souvent « speed » teintée ici et là de parties plus lentes. Ajoutons également que deux instrumentaux; "Winter" et "In Remembrance" viennent couper le reste de l’album, ajoutant une note folk.


Alors laissez vous tenter par ce disque qui n’a rien d’expérimental, rien qui vienne briser les codes fidèles du métal symphonique mais qui vous fera passer un agréable moment. Alors simple clone? S’il faut forcément être expérimental pour être innovateur, alors les groupes voulant faire du métal s’inspirant des « piliers » seraient donc vouer à disparaître? Donnez une chance à ce groupe qui s’annonce très prometteur. Laissez vous guider par les bruits de pas qui se font entendre sur le premier morceau "Interrotte Speranze" aux tonalités gothiques néoclassiques et religieuses et laissez vous surprendre par les voix enchanteresses des deux jeunes demoiselles qui vous invitent à ce voyage musical d’une beauté certaine. Recommandé aux amateurs de Nightwish, Elis, Leaves’ Eyes ou encore Epica.


  Note de MU : 8/10 Note des Membres : --/10  

Classification des styles ?
Critique de votre album?

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau