Recherche MU :


The Black Keys
[Blues/Rock]
SKATERS
[Punk Rock]
Beck
[Rock / Indy]
Young The Giant
[Rock / Indy]
>>Voir liste
Spirit Adrift
Lamb of God
Ensiferum
Sirenia
>>Voir liste
Groupes: 1308
Critiques CD: 2458
Nouvelles: 27667
Entrevues: 112
Critiques en Vrak
Groupe: Global Metal
Album: Global Metal (Documentaire: DVD/CD)
En 2005, l’anthropologue Sam Dunn et son copain Scott McFayden produisirent un documentaire sur le Métal se prénommant «Metal : A Headbanger’s Journey» qui décrivait grossièrement l’histoire et les...
Groupe: Arch Enemy
Album: Doomsday Machine
C’est en 2005 que le pilier du Death Melodic qu’est Arch Enemy nous sort d’outre-tombe un nouvel album intitulé Doomsday Machine, 6ème album de leur carrière. Album bouche-trou ou expérimentation...
# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 Groupe: Gwyllion
 Album: Awakening The Dream (2007)
Note:
9.0/10
Style : Symphonic Metal

Compagnie : Aucune

Format : CD

Liste des pistes :

01. Trinity
02. Strings of Fate
03. Curse of the Wise
04. Forever Me
05. Once upon a Lifetime
06. Running Together
07. Lost in a Dream
08. Helpless
MU Interactif
Critiques des Membres
Plus d'information
Fiche de l'artiste
Toutes les nouvelles
Toutes les critiques
Tous les compte-rendus
 
 Auteur : Paolo Ouellet
 
Paolo Ouellet
Gwyllion est un jeune groupe belge qui a été formé en 2003 par les trois frères Debonnet (Martijn, Joris et Wouter). Provenant d'une famille aux racines musicales, chacun d'eux avait déjà joué dans quelques groupes ainsi que divers projets.

L'idée de former leur propre groupe est devenu réalité quand se joignit à eux, la chanteuse Annelore Vantomme, le bassiste Thomas Halsberghe ainsi que le guitariste Steve Deleu.

"Awakening The Dream" a été enregistré en 2006; cet album contient toutes les pièces de la démo "Forever Denying The Never" enregistrée en 2004, en plus de trois nouvelles compositions. Dès son ouverture, "Trinity" nous mets dans l'ambiance musicale de Gwyllion; un metal symphonique accrocheur agrémenté de temps à autres d'une teinte power metal. Tout au long de cet album, la voix enchanteresse de Annelore impressionne grâce à ses nombreuses lignes de chants. Au niveau musical, il me serait difficile de commenter certaines lacunes car la qualité de composition et d’interprétation est d’une grande maturité.

La pièce "Curse of the Wise" en est d’ailleurs la preuve. "Awakening The Dream" contient beaucoup de chœurs ainsi que certaines partitions plus progressives comme par exemple sur la pièce "Once Upon a Lifetime". Sur la pièce "Running Together", Gwyllion y est allé avec quelques fantaisies musicales qui n’enlève rien à l’intensité et la diversité désirée. L’introduction de "Lost in a Dream" est interprétée par la flûte de Wouter dont l’enchaînement musicale donne comme résultat une interprétation de haut niveau. Au risque de me répéter, la voix d’Annelore Vantomme est des plus impressionnantes. La conclusion de l’album se nomme "Helpless". Son introduction est d’une grande richesse musicale, de part son rythme mi-tempo ainsi que sa suite qui démontre encore le savoir-faire de Gwyllion.

La publication de "Awakening The Dream" avec un label d’importance ouvrira sans aucun doute la voix du succès à Gwyllion. Nombreuses sont les forces de cet album et s’il y a un reproche que l’on peut dénoter, les vocaux masculins qui accompagnent parfois Annelore devraient plutôt lui laisser toute la scène à elle seule. Voilà donc un album fortement recommandé.


  Note de MU : 9/10 Note des Membres : --/10  

Classification des styles ?
Critique de votre album?

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau