Recherche MU :
Groupes: 1308
Critiques CD: 2465
Nouvelles: 27667
Entrevues: 113
Critiques en Vrak
Groupe: Lunatica
Album: The Edge Of Infinity
Après avoir réussit un tour de force avec leur second album, les Suisses, un pays qui n'est pas très reconnu dans la scène metal, de Lunatica sont de retour avec "The Edge Of Infinity". La qualité de...
Groupe: Ur Falc'h
Album: Ur Falc'h
Originellement connue sous le nom de Nordmen, la formation Québécoise Ur Falc'h nous livre ici son premier album complet. Création de Athros et Nordet, également les musiciens derrière Brume...
# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 Groupe: Helloween
 Album: Keeper of the Seven Keys (Part II) (1988)
Note:
8.9/10
Style : Power Metal

Compagnie : SPV Records

Format : CD

Liste des pistes :

01. Invitation  
02. Eagle Fly Free  
03. You Always Walk Alone  
04. Rise And Fall  
05. Dr. Stein  
06. We Got The Right  
07. March Of Time  
08. Save Us  
09. I Want Out  
10. Keeper Of The Seven Keys  
MU Interactif
Critiques des Membres
Plus d'information
Fiche de l'artiste
Toutes les nouvelles
Toutes les critiques
Tous les compte-rendus
 
 Auteur : Mathieu Grenon
 
Nous devons faire un petit voyage en arrière en 1987, là ou la popularité d’Helloween a commencé a augmenter au États-Unis et partout à travers le monde grâce au succès qu’avait été l’album Keeper Of The Seven Keys Part I. Avec l’arrivé de Michael Kiske et la présence Kai Hansen à l’intérieur du groupe, comment avoir mieux ?



Je m’attendais à un album ou une histoire me serrait racontée, mais je me suis rapidement rendu compte que les thèmes exploités dans les chansons diffères d’une pièce à l’autre. Par exemple, les chansons Eagle Fly Free et I Want Out sont de véritables hymnes à la liberté tandis que Dr. Stein parle de monstres et d’expériences. Autant musicalement que du côté des paroles, le groupe semble avoir été très créatif du côté des compositions puisque aucune pièce ne semble une réplique d’une autre ou nous fait penser à une chanson précédente. Plus je l’écoute, plus les chansons m’accrochent. Il faut dire que la plupart des chansons font très joyeuses et sont plus qu’entraînantes.



Comment ne pas parler des échanges de solos sur l’album ? Par moment on a l’impression d’entendre un véritable duel Hansen VS Weikath, lorsqu’ils échangent des solos pour ensuite en jouer simultanément. J’ai donc bien aimé tout ce qu’il y a de guitare sur l’album, les musiciens font du travail incroyable. Il ne faut pas oublier les autres musiciens, eux aussi font du bon travail et la voix de Kiske est plus que remarquable.



Bien que tout les titres sont de grandes qualités, mes chansons préférées sont Eagle Fly Free, Save Us, I Want Out, March Of Time, le vrai chef d’œuvre qu’est la chanson Keeper Of The Seven Keys… La seule qui ma moins accrochée à mes premières écoutes a été Rise And Fall, mais elle n’est tout de même pas une mauvaise chanson.



Je n’ai pas encore pu me procurer Keeper Of The Seven Key Part I je ne peux donc pas faire de parallèles entre cette suite et son prédécesseur, mais cet album est un classique qui mérite amplement sa place dans votre collection. N’importe lesquels fans de power metal seront largement satisfaits de cet album, qui ne coûte qu’une vingtaine de dollars et qui contient des hits dont on parle encore aujourd’hui ! À avoir absolument dans sa collection, si ce n’est pas déjà fait !


  Note de MU : 9/10 Note des Membres : --/10  

 Auteur : Nexorak
 
Après la parution de « Keeper of the seven keys (Part I) », j’avais de la difficulté à croire qu’un groupe puisse faire mieux en instaurant une suite à un album grandiose. De mémoire de maniaque de métal, je crois que c’était aussi la première fois qu’un groupe de métal offrait un album en deux volets comme celui-ci. Je peux me tromper. Cependant, pour une seconde fois, Helloween ne semble pas en panne d’inspiration. Oh non! Il frappe fort de nouveau.


Cet album est beaucoup plus diversifié et c’est peut-être la raison pour laquelle je n’ai pas accroché autant que son prédécesseur. Helloween s’est permis une plus grande latitude au niveau des compositions sur cet album. Et je vous avoue que la première fois que j’ai entendu la pièce « Rise and Fall », j’ai détesté cette chanson avec son refrain trop joyeux à mon goût. Il m’a fallu plusieurs écoutes avant de la digérer. Sauf que cette chanson définissait la marque de commerce du groupe. Le genre : « On se fait du fun et c’est du métal. Embarquez-vous ? »


Contrairement aux stéréotypes associés aux groupes heavy métal typiques, Helloween ont une attitude plus positive de la vie, ce qui amène un vent de fraîcheur dans une musique trop souvent comparée à la violence et à la frustration des jeunes adolescents. Avec des chansons comme « Eagle Fly Free », « We got the right » et « I want out », le groupe prône une philosophie de liberté. À une période (1988) où les médias en général dénigrent la musique métal sous toutes ses formes, Helloween nous propose des chansons au rythme entraînant et rapide tout en gardant une mélodie simple à retenir.


En fait, Helloween tente une fois de plus d’affirmer qu’il est possible de s’amuser tout en écoutant de la bonne musique. Plus accessible que d’autres styles de métal, ils essaient de démontrer au public général qu’il peut aimer la musique métal et que cela ne s’adresse pas uniquement à un simple groupuscule de gens hétéroclites. Mes chansons préférées sont : « Eagle fly free », fort intéressante au drum par M. Schwichtenberg, et « Save us » qui me cloue à ma chaise à chaque fois que je l’écoute.


  Note de MU : 8.7/10 Note des Membres : --/10  

Classification des styles ?
Critique de votre album?

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau