Recherche MU :


The Black Keys
[Blues/Rock]
SKATERS
[Punk Rock]
Beck
[Rock / Indy]
Young The Giant
[Rock / Indy]
>>Voir liste
BARF
Anonymus
Stitched Up Heart
Spirit Adrift
>>Voir liste
Groupes: 1308
Critiques CD: 2465
Nouvelles: 27667
Entrevues: 115
Critiques en Vrak
Groupe: Kampfar
Album: Mare
Métal noirci et païen, l’excellence même de ce qui se fait le mieux dans le domaine et nous venant de la Norvège, Kampfar offre un cinquième album excessivement enivrant ! Après un...
Groupe: Centaurus-A
Album: Side Effects Expected
Créé en 2000, il aura fallu attendre jusqu'au mois de mars 2009 sur Listenable Records pour mettre la main sur la première offrande de Centaurus-A, "Side Effects Expected". Auparavant, il a...
# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 Groupe: Ozric Tentacles
 Album: The Floor's Too Far Away (2006)
Note:
7.0/10
Style : Rock Progressif

Compagnie : Magna Carta

Format : CD

Liste des pistes :

01. Bolshem 
02. Armchair Journey 
03. Jelly Lips 
04. Vedavox 
05. Spacebase 
06. Disdots 
07. Etherclocks 
08. Splat! 
09. Ping
 
MU Interactif
Critiques des Membres
Plus d'information
Fiche de l'artiste
Toutes les nouvelles
Toutes les critiques
Tous les compte-rendus
 
 Auteur : Sébastien Léonard
 
Sébastien Léonard
Qu'on ce soit posé la question ou non, la réponse à savoir à quoi ressembleraitun album de progressif qui aurait gardé l'esprit psycadélique des années 60-70, avec des idées du genre aujourd'hui et une touche électronique par-ci et là , nous viens de ce trio (accompagné à l'occasion) qu'est Ozric Tentacles. Le tout Instrumental bien sur!



Déjà en regardant le dessin, visiblement originalement fait à la main, d'un paysage fantastique des plus coloré, digne des vieux albums de Yes mais légèrement plus brouillon, qui fait office de couverture, on se sent déjà plongé en pleine année '60. Ce n'est pas les deux premières pièces de disque qui viennent y changer quelque chose. Sans êtres mauvaises, elles ne font que nous amener une atmosphère planante pas désagréable, mais aussi vite finie aussi vite oubliée. C'est bien au troisième morceau, Jellylips, que l'album décolle et que, du même fait, l'on sort de notre torpeur. Sur des effets sonores, non sans rappeler les délires de Steve Vai sur 'Fire Garden', commence un beat presque techno dû à un son de synthétiseur des plus électro et des rythmes qui peuvent donner envie de danser.



Le coté 'prog' y est qu'en même présent par les envolées instrumentales si chère au genre. On y a là la pièce la plus originale. Le reste de l'album tout en restant assez énergique, nous fait voyager dans une succession d'ambiance qui couvre la plupart des facettes de style. Mention spéciale au morceau 'Splat!' qui renoue avec le style entraînant du troisième titre. Evidemment, il faut avant tout être amateur autant de progressif que de musique instrumentale pour apprécier cet effort à sa juste valeur. Malgré qu'il soit à souligner qu'une des forces de ces musiciens est d'avoir su éviter les surdoses de notes et de prouesses techniques qui alimentent les détracteurs du genre en ayant su placer leurs envolées au service de l'atmosphère des pièces.



The Floor's To Far Away promet à tout ceux qui plongeront une musique sans prétention qui peut servir de trame de fond à plusieurs activités quotidiennes tout en réservant quelques surprises à celui qui y porte une attention plus particulière.



  Note de MU : 7/10 Note des Membres : --/10  

Classification des styles ?
Critique de votre album?

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau