Recherche MU :


The Black Keys
[Blues/Rock]
SKATERS
[Punk Rock]
Beck
[Rock / Indy]
Young The Giant
[Rock / Indy]
>>Voir liste
Spirit Adrift
Lamb of God
Ensiferum
Sirenia
>>Voir liste
Groupes: 1308
Critiques CD: 2457
Nouvelles: 27667
Entrevues: 112

06:07:13 - Bon Jovi / Nickelback (Mtl)


Informations
Spectacle: 13 Juillet 2006 au Parc Jean-Drapeau de Montréal
Organisateur: GEG
Photographe: Aucun
Compte-rendu: Fred Laroche

C’est par une chaude soirée estivale que le rockeur Bon Jovi s’arrêtait a Montreal dans le cadre de la tournée pour son plus récent album, Have a Nice Day. L’ouverture de la soirée fût assurée par le groupe de rock populaire Nickelback. Ce groupe de première partie nous ont présenté un spectacle sous un soleil ardant des plus appropriés pour un show rock. Vu l’accessibilité de Nickelback, la plupart de leur chansons était connue par une grande partie de la foule qui usait déjà sa voix à chanter les paroles à en enterrer le groupe. Sur scène, Nickelback donnent un spectacle avec l’arrogance de rockstar en embarquant avec eux la foule avec beaucoup de succès. Vers la fin de leur show, le chanteur s’est retrouvé seul sur scène avec le batteur pour se faire aller la parole et lancer des chandails roulé à l’aide de canons à gaz comprimé. À ce moment, il offrit une grande surprise à quelques fans et sema le doute dans la tête des autres. En effet, le chanteur s’est mis a gratter le riff d’ouverture de Cowboys From Hell de Pantera sur sa guitare alors que le batteur du groupe l’assistait. Il a fait la même chose avec Seek And Destroy quelques secondes après. En gros, Nickelback ont su réchauffer la foule pour la tête d’affiche et je crois que les avoirs en première partie était un excellent choix.

Environ une demi-heure d’attente pour un changement de set laisse le temps au soleil de se coucher légèrement. La scène s’enflamme d’un éclairage des plus mémorables et c’est l’heure de l’entrée en scène de Bon Jovi.

WHOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOO!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Je commence ma critique par cette ligne éloquente pour rendre hommage a la forte concentration de représentantes du genre féminin présent au show. Entre quelques solos et refrains accrocheurs, les cris ne se font pas attendre entres eux. Bon Jovi ouvre son spectacle avec une invitation à continuer a ‘rocker’ avec lui avec la pièce Keep On Rocking In The Free World. Le chanteur exsude son charisme par tous les pores de sa peau en se dandinant et trémoussant sur la scène comme s’il était encore dans les années 80. Les hits se suivent les uns après les autres à mesure que le spectacle avance. Visuelement, un spectacle de Bon Jovi se résume à une sélection de musiciens très charismatique et professionnels avec des jeux de lumière et des projections à couper le souffle. C’est définitivement un spectacle à voir. Avec tout ce plaisir visuel, qu’advient-il de la performance des musiciens sur scène? Il s’agit de 6 musiciens hautement compétents jouant avec précision sans manquer un beat ou une note et d’un chanteur encore capable de donner un excellent show. Cependant, si vous vous attendez à entendre des vieux succès dans leur intégralité, il en sera tout autrement. Effectivement, le chanteur dans la mi quarantaine n’a presque plus ou plus du tout sa voix de tête et n’atteint plus les notes d’antan. Des chansons comme You Give Love a Bad Name, Wild In The Streets et Living On A Prayer laissent voir un Jon Bon Jovi ayant une certaine misère à atteindre les notes. La qualité du spectacle en est-elle touchée? Je dirais que non car l’homme a réellement appris a reconnaître et apprivoiser ses limites en changeant et adaptant certaines mélodies et tonalités pour être capable d’interpréter les vieux succès malgré tout.

Vers le milieu du spectacle, les fans ont eu le droit à une version plus bluesée de I’ll Be There For You chantée par le guitariste, Ritchie Sambora. Une excellente performance de cette pièce déjà excellente. Le groupe nous a offert une sélection de chansons rock en prenant soin de couvrir tous les albums parus sous le nom Bon Jovi. Pour clore le spectacle, la pièce Dead Or Alive fût jouée alors que le chant fût assuré par la foule. En effet, Jon Bon Jovi se contentait de gratter sa guitare pendant que tout le monde chantaient les paroles non-conformistes de cette chanson aux saveurs westerns.

Somme toute, un excellent spectacle d’été. L’éclairage, le son irréprochable et le charisme de tous les musiciens de cette soirée en ont fait une mémorable. Le prix du billet en valait-il le coup? Sans hésitation! Bon Jovi est un spectacle à voir pour les amateurs de sa musique autant que pour les amateurs d’effets visuels. Une vraie réussite!


Résultats: 0 image(s) sur un total de 0 page(s). Affiche: image 0 sur 0.




Images par page: 

 

RSS Feed: 06:07:13 - Bon Jovi / Nickelback (Mtl) (Nouvelles images)

Recherche d'images
Recherche avancée
- Top images
- Nouvelles images
Membres enregistrés
Nom d'utilisateur:

Mot de passe:

Identifiez-moi automatiquement lors de ma prochaine visite?

» Mot de passe oublié
» Inscription

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau