Recherche MU :
Groupes: 1308
Critiques CD: 2465
Nouvelles: 27667
Entrevues: 113

08:04:09 - Symphony X / Epica / Into Eternity (Mtl)

Photos du spectacle

Compte-rendu du spectacle
Spectacle: 9 avril 2008 au Medley Montréal
organisateur: BCI
Photographe: Mely Pilon
Compte-rendu: Sébastien Léonard

Je ne fréquente surement pas assez de fans de power métal mélodique, mais à chaque fois je suis étonné de voir à quel point ce genre a la cote au Québec. La salle est déjà bondée de monde à 8 heures et même le balcon au deuxième est ouvert. Ma surprise est encore plus grande de voir l’accueil chaleureux que reçoit Into Eternity. Il faut croire qu’à force d’être de toutes les premières parties c’est dernières années, leurs labeurs ont porté fruit. Pourtant, leur musique qui se situe entre deux chaises en mélangeant métal extrême et progressif, à la limite pompeux, n’est pas pour les fermés d’esprit. Les plus heureux de cette situation sont les gars du groupe eux-mêmes et le chanteur n’en manque pas une pour nous le rappeler. Il parait même souffrir d’une surdose d’enthousiasme qui pourrait s’expliquer par tout le pot qu’il dit avoir fumé. Son fun de la soirée est de faire lever les mains des spectateurs à sa guise. Le thrash sur la pièce Splinter Visions est surement un des plus violents de tout le show. Les musiciens montrent encore leur talent avec une interprétation sans faille même si Stu Block a quelquefois de la difficulté à chanter aussi haut que sur disque. Il impressionne malgré tout par les différents registres de sa voix. Bon show pour un groupe en constante évolution.

La plus grande surprise, je pourrais même dire déception pour beaucoup, est que Simone Simons n’est pas présente avec Epica ce soir car elle est atteinte d’une infection MRSA (en anglais) qui lui rend impossible tout voyagement ou tournée. Malgré qu’elle soit sur la bonne voie pour une rémission, un test est toujours positif. Les détails sont disponibles sur le site web www.epica.nl. C’est Amanda Somerville qui a la tâche de la remplacer. Elle est connue des fans du groupe, car elle sert de coach vocal, fait partie de la chorale et fait des back vocals sur tous les albums depuis la formation de celui-ci. La chanson The Obsessive Devotion nous permet de nous introduire son style vocal. Il va sans dire qu’elle chante dans les mêmes registres que Simone. Il me vient même à l’esprit que plusieurs néophytes qui connaissent à peine le groupe ne se rendent surement pas compte du changement tant elle chante de la même façon. Elle semble aussi assez à l’aise sur stage. Le groupe a la bonne idée de se concentrer principalement sur, selon moi, les deux meilleurs disques du groupe que sont The Phantom Agony et The Divine Conspiracy. Sensorium, Cry For The Moon et Sancta Terra en sont quelques exemples. Le claviériste Coen Janssen et quelques séquences bien réparties compensent très bien l’absence d’un orchestre. Bien que le groupe joue très bien, c’est principalement la qualité de leur composition qui fait leur force. Comme vous l’avez surement deviné, je suis un grand fan de la première heure et je considère qu’ils sont un des meilleurs groupes métal à chanteuse en activité. Les vocaux gutturaux biens placés et bien dosés de Marc Jassen sont un des facteurs qui les font se démarquer du lot. La maladie semble s’acharner sur Epica car le second guitariste Ad Sluijter nous quitte avant la fin du show à cause d’un malaise. Ceci n’empêche pas Marc et sa bande de finir leur spectacle. Définitivement, rien ne les arrête et ils livrent la marchandise compte tenue tous les problèmes qui s’abattent sur eux. Un prompt rétablissement Ad et surtout Simone.

La tête d’affiche se fait attendre et l’impatience est palpable dans la salle. C’est finalement sans étonnement, mais reçu avec grande satisfaction, que Symphony X commence le show avec Set The World On Fire. En enchainant avec pièces Domination et Serpent’s Kiss, ils exécutent les trois premiers titres de leur dernier disque, Paradise Lost. Ceci donne le ton au show et c’est parfait, car ce dernier disque est surement un de leur meilleur en carrière (toujours selon moi). Pendant ces trois premiers morceaux, Russell Allen, le chanteur, est le plus actif sur les planches et assume pleinement son rôle de frontman. Je suis donc vraiment étonné d’apprendre que le médecin lui a conseillé d’annuler quelques dates dues au fait qu’il a une mauvaise grippe. Avec l’intention de ne pas décevoir les fans et de ne pas laisser tomber le groupe, il a pris la décision de se présenter malgré tout à chaque date. Il semble avoir déjà beaucoup donné, car une baisse de régime se fait sentir de sa part. Il a droit à un léger repos pendant que le reste du groupe interprète une partie instrumentale tirée de V – The New Mythology Suite, mais revient en force pour chanter Paradise Lost. Malgré que l’accent soit principalement mis sur leur dernière parution avec Revelation et Eve Of Seduction qui font aussi partie du set-list, les autres disques ne sont pas pour autant délaissés. Inferno semble aller de sois tant il fait chaud dans la salle et on a droit un retour aux sources avec Masquerade tiré de leur premier album éponyme. Il est clair que l’on va voir Symphony X pour admirer leurs talents de musicien plus que pour leur performance scénique. Mais à voir Russell avoir une aussi bonne communication avec sont public et autant essayer de donner tout ce qu’il a, je ne peux m’empêcher de penser à ce que serait si celui-ci n’avait un rhume. Le tout est beaucoup plus dynamique que ce qu’ils nous avaient présenté au Gigantour en première partie de Megadeth. Il est amusant de le voir nous faire la morale quand la foule crie The Odyssey en chœur. Il nous accuse, sourire en coin, de vouloir l’achever avec un titre de 25 minutes. Après deux chansons rapides au rappel, ils quittent les projecteurs sous les applaudissements nourris de la foule. Fort bon show sans toutefois être inoubliable.


Résultats: 0 image(s) sur un total de 0 page(s). Affiche: image 0 sur 0.




Images par page: 

 

RSS Feed: 08:04:09 - Symphony X / Epica / Into Eternity (Mtl) (Nouvelles images)

Recherche d'images
Recherche avancée
- Top images
- Nouvelles images
Membres enregistrés
Nom d'utilisateur:

Mot de passe:

Identifiez-moi automatiquement lors de ma prochaine visite?

» Mot de passe oublié
» Inscription

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau