Recherche MU :


The Black Keys
[Blues/Rock]
SKATERS
[Punk Rock]
Beck
[Rock / Indy]
Young The Giant
[Rock / Indy]
>>Voir liste
Spirit Adrift
Lamb of God
Ensiferum
Sirenia
>>Voir liste
Groupes: 1308
Critiques CD: 2458
Nouvelles: 27667
Entrevues: 112

05:03:04 - Académie du Massacre / Divinity / Code D'Éthique (Chicoutimi)

Photos du spectacle

Compte-rendu du spectacle
Spectacle: 4 Mars 2005 à l'école secondaire Laure-Conan à Chicoutimi
Organisateur: Black Dominion
Photographe: Andrew Gagné
Compte-rendu: Andrew Gagné / Marc Desgagné

Une puissante soirée, c'est en quelque sorte ce qui décrit le mieux celle du 4 Mars dernier à l'école secondaire Laure-Conan à Chicoutimi. Celle-ci était l'hôte d'un spectacle combinant le mouvement punk et un metal puissant mettant en vedette les groupes locaux Code D'Éthique (punk/ska/hardcore) et Divinity (black metal mélodique), sans oublier la tête d'affiche, l'Académie du Massacre. Les gens du Saguenay Lac-St-jean auront pu voir pour la dernière fois l'union de deux forces majeures, le chanteur engagé Mononc'Serge et la rapidité d'éxécution d'Anonymus (thrash/speed metal). Ce duo a enregistré en 2003 l'album "L'Académie du Massacre", qui est majoritairement d'anciennes pièces de Mononc'Serge qui ont été matérialisées en version metal déchaînées en plus de quelques pièces uniques.

Toutefois, c'était bien précis dans les deux clans, ce premier opus sera le seul qui aura pris naissance de cette liaison, ils ont donc décidé de terminer le tout avec une tournée à travers les régions du Québec. Le 4 Mars dernier, ce fût le tour du Saguenay Lac-St-Jean d'accueillir pour la dernière fois l'Académie du Massacre et selon la tradition qu'ils ont maintenu tout le long de cette tournée, le tout aura été un grand succès.

Le groupe punk Code d'Éthique auront ouvert le spectacle de belle façon. Prônant un style punk combinant le ska, l'utilisation de trompette, et d'hardcore, un vocal plus brutal, ils auront apporté une grande variété au sein du public présent dans la salle. Malgré quelques problèmes de sons hors de leur contrôle, ces derniers ont été nombreux au cours de la soirée, ils ont quand même pu offrir plusieurs morceaux de leur répertoire.
Il y avait un beau défi dans leur cas, puisque les deux formations suivantes oeuvrent dans un style black metal pour l'un, Divinity, et dans un répertoire thrash metal en ce qui concerne l'Académie du Massacre. Sans aucun doute, ils ont été en mesure de livrer la marchandise.

Opinion de Marc Desgagné: Personnellement, j'aime bien le hardcore, mais j'ai eu quelques doutes quand j'ai vu le mot ska associé à Code d'Éthique. J'avais déjà vu ce nom assez souvent, mais je n'avais rien entendu de leur matériel. Belle performance des musiciens et il faut avouer qu'ils ont apporté un public très varié.

Opinion de Andrew Gagné : Je dois dire que j’ai été surpris de la performance de Code d’Éthique. Il faut savoir que je suis loin d’être un amateur de punk/ska. Et en plus pour un spectacle de metal, je me demandais qu’est-ce que ce genre de groupe faisait là. Ils ont offert un très bon spectacle, leur musique est quand même assez lourde et cadrait bien avec la soirée. On voyait que les musiciens donnaient le meilleur d’eux-mêmes et ils dégageaient une bonne énergie. En somme, ils ont bien su ouvrir la soirée.

La prestation suivante a été réalisée par Divinity, un metal hybride agressif et mélodique qui ne laisse pas indifférent. Ils ont profité de ce spectacle pour jouer des pièces de leur premier album, "Les Fleurs Du Mal", et des chansons de leur prochain album.

Une bonne performance, qui a été écourtée en raison d'un problème avec l'une des pièces de la batterie.

Opinion de Marc Desgagné : Amateurs de black metal, diantre, on peut dire qu'on est servit à souhait au Saguenay avec Divinity. On peut dire que le chanteur a semblé avoir quelques problèmes "techniques" au début... mais dans l'ensemble, pour le peu de temps que nous avons vu le groupe, ils ont su offrir une performance très intéressante. Il y avait également une belle relation entre le chanteur et la foule.

Opinion de Andrew Gagné : Pour Divinity, on peut dire que sa n’a pas été une bonne soirée. Les problèmes techniques ont eu raison du groupe et à écourter leur présence d’au moins 30 minutes. Je dois dire que cela m’a déçu puisque le groupe en avait beaucoup à revendre. Leur musique avait beaucoup de puissance et une très bonne dose d’agressivité. Les musiciens mettaient tout leurs savoir faire pour donner une performance du tonnerre. Le chanteur était également très impressionnant avec sa voix, sa sortait très fort!

L'Académie du Massacre ont également été victime de certains problèmes, le guitariste Daniel Souto a été obligé de surveiller le son la totalité du spectacle. Toutefois, ce n'est pas ce qui a empêché Mononc'Serge et Anonymus de donner une performance incroyable à tous les amateurs qui se sont présentés à la salle de Laure-Conan. Mononc'Serge a une facilité surprenante à aller rejoindre émotionnellement son public et combiner avec Anonymus, le tout a été endiablé. Une mise en scène géniale, comme l’arrivé de Mononc’Serge habillé en moine portant une grosse croix sur le dos, et une prestation très solide ont pu faire oublier les problèmes techniques très rapidement.

Que ce soit pour propulser les chansons "Sébastien Benoît", "Môman Dion" ou "Le Gala de l'ADISQ", ou tout simplement faire embarquer la foule sous l'air de "L'Âge de Bière", ils ont fait passer leurs messages à un public de tout âge, même si plusieurs paroles sont plutôt crues, elles renferment toujours une signification bien précise. De plus, vers la moitié du spectacle nous avons eu droit à un petit spécial de la part d’Anonymus qui ont joué deux pièces pour souligner leur 15ième anniversaire.

Opinion de Marc Desgagné: Sans rien enlever aux autres, qui ont amené de très belle façon le groupe principal, Mononc'Serge et Anonymus, pour une dernière fois ensemble, ont offert un spectacle démoniaque. L'Académie du Massacre, ils sont dynamiques, ils ont des contacts. Une mise en scène splendide est venu encadrer la puissante musique infernale que propulse les disciples d'Anonymus. Mononc'Serge qui a une façon bien à lui de faire passer son message à livrer une prestation superbe, ayant un contact incroyable avec la foule. Dans le clan d'Anonymus, il y a beaucoup d'expérience, et ça saute aux yeux dès les premières notes. En fait, c'est ça qui a été génial avec ce spectacle, l'un ne volait pas la place de l'autre, on aurait dit que l'Académie du Massacre était en tournée depuis 10 ans. Il ne faut pas oublier qu'ils ont donnée une prestation de pratiquement deux heures, en plus des deux pièces seulement avec Anonymus, avec seulement un album. Il faut que l'album soit d'une qualité supérieure à la moyenne pour ce permettre de faire une chose du genre en allant chercher de la force dans toutes les pièces d'un seul album. Seulement deux morceaux n'étaient pas présents et ils ont fait une pièce qui n'était pas sur l'album. À la fin du spectacle, nous étions tous d'accord sur une chose; Sébastien Benoit, on l'aime pas.

Opinion de Andrew Gagné : La mise en scène, la performance des musiciens, la participation du public tout était simplement parfaitement géniale!! Les gars d’Anonymus avaient une énergie incroyable qui avait pour effet de « booster » la foule encore plus. Une prestation dynamique à l’image de l’album. Et que dire de Mononc’Serge a part qu’il a le sens du « show » dans le sang. Il sait mettre la foule dans le ton pour chaque titre interprété avec préambule et son don de faire participer la foule. Le spectacle était encore plus rehaussé avec les costumes, par exemple on retrouve les habits de moine et de disciples comme dans la pochette et les habits de guerre qu’ils ont mit à partir de la chanson « Les portes de l’enfer ». Donc, tout sa pour dire qu’on a eu droit à un spectacle incroyablement bon.

Une soirée qui s'est déroulée à merveille, qui était bien surveillée avec des gardes qui empêchaient évidemment l'alcool d'entrer dans les lieux. Un spectacle mémorable que les amateurs ne vont jamais oublier. Félicitation aux organisateurs qui ont permis de rendre cet événement possible. Code d'Éthique, Dinivity et l'Académie du Massacre ont pu prouver que la scène locale peut être très puissante avec un peu d'encadrement. Le Saguenay est un endroit où le metal se doit d'être exploité au maximum, il y a une place pour celle-ci et c'est avec des spectacles de ce genre que nous rendons possible l'élaboration d'une réelle scène locale


Résultats: 0 image(s) sur un total de 0 page(s). Affiche: image 0 sur 0.




Images par page: 

 

RSS Feed: 05:03:04 - Académie du Massacre / Divinity / Code D'Éthique (Chicoutimi) (Nouvelles images)

Recherche d'images
Recherche avancée
- Top images
- Nouvelles images
Membres enregistrés
Nom d'utilisateur:

Mot de passe:

Identifiez-moi automatiquement lors de ma prochaine visite?

» Mot de passe oublié
» Inscription

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau