Recherche MU :


The Black Keys
[Blues/Rock]
SKATERS
[Punk Rock]
Beck
[Rock / Indy]
Young The Giant
[Rock / Indy]
>>Voir liste
Lamb of God
Ensiferum
Sirenia
Seven Kingdoms
>>Voir liste
Groupes: 1308
Critiques CD: 2454
Nouvelles: 27667
Entrevues: 111

05:10:01 - Martyr / Symbolic / Shades Of Dusk (Qc)

Photos du spectacle

Compte-rendu du spectacle
Spectacle: 01 Octobre 2005 au Kashmir à Québec
Organisateur: Indépendant
Photographe: Yves Gagnon
Compte-rendu: Daves Couture / Emmanuel Bergeron

Martyr nous rendait visite ce samedi 1er octobre au Kashmir et à en juger par la vente de billets et l'ambiance qui régnait sur la rue Saint-Jean, ce spectacle était attendu. Le groupe était accompagné de Shades of dusk, ayant un démo à son actif en 2003, et de Symbolic, un nouveau projet "Hommage à Death", constitué de musiciens locaux.

Shades of dusk nous a présenté un spectacle d'une trentaine de minutes qui a semblé être une bonne entrée en matière, le style étant semblable aux autres invités de la soirée. Je n'ai pas beaucoup d'informations à leur sujet, cette formation étant assez jeune. L'accueil a été chaleureux et les musiciens ont grandement apprécié : Un gros merci à tout le monde de Québec pour s'être déplacé en si grand nombre hier soir!Merci également à Martyr, Symbolic et à toute l'équipe de la Capitale du Metal pour cette très belle soirée! Joff,Sam,Louis,Oli,Jul (Réf: http://www.shadesofdusk.ca/). La foule a pu découvrir un groupe très talentueux qui a pu reproduire les pièces de leur seul démo "A Gleam of Obscurity". Une belle entrée en matière.

Symbolic est un projet récent qui a pris naissance au cours de l'année 2005. Constitué de jeunes musiciens, tous de la région de Québec, ce groupe tentait et voulait relever le défi impressionnant de produire un spectacle "Hommage à Death". Cette performance promettait une évaluation sérieuse des musiciens, connaissant la difficulté du projet. Il était important, pour ce faire, d'obtenir un son bien balancé pour être en mesure d'apprécier et d'entendre les multiples détails techniques reliés aux pièces à interpréter. Cet aspect n'a pas déçu, mis à part quelques petites erreurs techniques lorsque les parties "Lead" du guitariste prenaient du volume un peu tardivement par rapport à l'endroit où elles se devaient. L'exécution des pièces a été presque sans reproche, démontrant la préparation sérieuse de ce groupe et le talent évident de ces musiciens. Le choix du répertoire a semblé plaire au public et les incontournables tels "Lack of Comprehension", "The Philosopher" et "Symbolic" ont été des moments forts de la soirée. Parions que nous les reverrons prochainement à l'oeuvre et que le public a pris bonne note de leur nom: "SYMBOLIC". Des noms à retenir: Antoine Baril, Batteur; Matthew Sweeney, Guitariste-chanteur; Michael Sweeney, guitariste et Daniel Perron, bassiste.

Martyr: Sans être un grand connaisseur, je savais que le style s'apparentait bien aux deux premières parties. Ce groupe trifluvien est très connu par le public québécois. Deux albums à son actif et un troisième qui ne saurait tarder. Cette annonce nous a été même faite par le chanteur lui-même. Le style de musique, pouvant s'apparenter à "Death", se devait lui aussi d'avoir un son bien balancé ce qui, malheureusement, n'a pas été le cas. La principale remarque reçue des gens était principalement lié au fait que c'était trop fort. Sachant que le volet accoustique du Kashmir est généralement bon, c'est une déception. Les inconditionnels de Martyr ont beaucoup apprécié et je pense que les membres du groupe ont été satisfaits de l'accueil qui leur a été réservé. Ils n'ont pas manqué de souligner notamment la performance des groupes qui ont assuré les deux premières parties. Sûrement un honneur pour eux.

Ceci dit, le Kashmir n'a jamais accueilli autant de monde et le spectacle a été un grand succès. Il est par contre très dommage que le public n'ait pas une meilleure vue de la scène. Il y a seulement quelques endroits de choix mais elles sont assez difficiles d'accès. Beaucoup de gens ont entendu sans avoir vraiment vu. J'étais l'un de ceux-là.

Par Daves Couture

___________________________________________________________________________

Tous les billets de pré vente étant vendus, le show ne pouvait qu’être grandiose. Les portes ont finalement ouvertes un peu après 8h00. Vers 9h00 le premier groupe de Repentigny, Shades of Dusk débutent le bal. Le groupe offre un Death Mélodique plutôt lourd. À certain moment le vocal me faisait penser à du Hardcore. Les pièces avaient un son tout de même accrocheur même si se n’est pas un style qui m’accroche beaucoup. La foule n’a pas trop embarqué mais la performance a été appréciée du public

C’est au tour du groupe hommage à Death, Symbolic, de prendre place sur scène. Dès le départ le monde embarque en entendant plusieurs classique de Death. Pendant leur set de nombreux thrash assez violent ont lieu. Le son est très bien rendu et fait honneur au défunt Chuck. Le groupe a joué entre autre les pièces suivantes : Lack of Comprehension, Pull the Plug, The Philosopher, Trapped in a Corner, Spirit Crusher et Without Judgement.

Le clou de la soirée est enfin arrivé. Après quelques minutes d’attente, Martyr sont fin près à en mettre plein la vue. Le spectacle débute avec Virtual Emotions avec un son étonnamment faible mais le tout s’améliore tout de suite après avec la pièce Ostrogoth. Patrice Hamelin, le batteur, offre un toujours une aussi belle performance en tant que métronome humain. Le groupe est en forme et le public leur rend très bien. Le groupe fait entendre ensuite une nouvelle pièce qui sera tiré du troisième album et le résultat est époustouflant. Le show se poursuit avec deux classiques du deuxième album, Endless Vortex Toward Erasing Destiny et Retry? Abort? Ignore?. Daniel Mongrain est en forme et effectue des solos parfais. Dan introduit la pièce suivante en demandant « Aimez-vous sa la musique ben fucké pour des fucké? », alors ont à le droit a une autre nouvelle pièce intitulé Havock, une pièce encore une fois très technique et comme Dan la si bien dit « fucké ». Le show se poursuit encore une fois avec autres deux classiques du deuxième album, soit les pièces Carpe Diem et The Fortune Teller. Ils nous jouent ensuite une dernière nouvelle pièce intitulée Felonie, une pièce plus longue que la normale de Martyr et encore une fois technique. Le show se termine avec la suite de deux chansons, Warp Zone et Speechless. La foule en redemandait plus alors le groupe est revenu le temps d’un rappel nous offrir la pièce titre du premier album, Hopeless Hopes.

Setlist :

01.Virtual Emotions
02.Ostrogoth
03.Battling Sailless Windmills (nouvelle pièce)
04.Endless Vortex Toward Erasing Destiny
05.Retry? Abort? Ignore?
06.Havock
07.Carpe Diem
08.The Fortune Teller
09.Felonie
10.Warp Zone
11.Speechless
12.Hopeless Hopes

Les trois groupes furent excellents avec une belle atmosphère. Le seul point négatif est peut-être le fait qu’il y ait trop de monde pour la salle mais pas de quoi gâcher la soirée. Pour conclure, j’ai parlé avec les membres de Martyr et l’album devrait venir avant 2006 et pour l’instant ils font des spectacles pour se préparer à leur tournée. Donc une grosse année s’en vient pour Martyr.

Par Emmanuel Bergeron


Résultats: 0 image(s) sur un total de 0 page(s). Affiche: image 0 sur 0.




Images par page: 

 

RSS Feed: 05:10:01 - Martyr / Symbolic / Shades Of Dusk (Qc) (Nouvelles images)

Recherche d'images
Recherche avancée
- Top images
- Nouvelles images
Membres enregistrés
Nom d'utilisateur:

Mot de passe:

Identifiez-moi automatiquement lors de ma prochaine visite?

» Mot de passe oublié
» Inscription

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau