Recherche MU :


The Black Keys
[Blues/Rock]
SKATERS
[Punk Rock]
Beck
[Rock / Indy]
Young The Giant
[Rock / Indy]
>>Voir liste
Spirit Adrift
Lamb of God
Ensiferum
Sirenia
>>Voir liste
Groupes: 1308
Critiques CD: 2458
Nouvelles: 27667
Entrevues: 112

06:05:26 - Kataklysm / Vader / Destruction / Graveworm / The Absence (Mtl)

Photos du spectacle

Compte-rendu du spectacle
Spectacle: 26 Mai 2006 au Medley à Montréal
Organisateur: BCI
Photographe: Fred Laroche
Compte-rendu: Andrew Gagné

C'est en ce 26 mai 2006 que Montréal accueillait le premier spectacle de la tournée du Metal Crusaders mettant en vedette : The Absence, Speed\Kill/Hate, Graveworm, Destruction, Vader et Kataklysm. Le groupe québécois est à l'honneur dans cette tournée puisqu'il est la tête d'affiche pour les dates nord-américaines. Malheureusement, le groupe Speed\Kill/Hate n'a pu se présenter et donner leur performance pour des raisons qui me sont inconnues.

Le premier groupe a prendre place a été The Absence. Sans faire un mauvais jeu de mots, pour The Absence nous avons été absents lors de leur performance! Nous devons cela au trafic de Québec qui nous a retardés plus de 45 minutes. Donc, je ne passerai pas de commentaire sur eux et par le fait même, malheureusement nous n'avons pas de photos.

Ensuite cela fut le tour de la formation Graveworm avec leur black/gothic metal. Pour diverse raison, le claviériste n'était pas au sein de la formation, donc la musique était quelque peu différente par rapport aux versions albums et leur son était moins mélodique. Le chanteur pousse des cris très aigus ce qui peut être impressionnant d'un côté, cependant il en mettait trop à mon goût et ça ne donnait pas grand chose, à mon avis. Sinon, il a une bonne maîtrise de sa voix et passe facilement de ton grave à aigu. Les musiciens sont bien dans leur exécution et reproduise bien leur musique, mais il n'y a rien d'exceptionnel. Sur scène les musiciens bougeaient bien, mais il n'avait pas vraiment d'énergie qui se dégageait d'eux, à part du chanteur qui par moment allait chercher la foule. Le son du groupe n'était pas à son meilleur non plus, on entendait pas très bien le jeu des guitares. La performance du groupe était correcte dans l'ensemble, il n'y avait rien à s'en renverser la tête.

Le troisième groupe a prendre d'assaut la scène sont les vétérans du thrash Destruction. Pour la première moitié de leur performance, à mon étonnant, la formation n'était pas vraiment là et il jouait mou. Les premièrs pièces étaient très bonnes pourtant. Mais pour la deuxième moitié, Destruction s'est réveillé et ils y ont mis beaucoup d'énergie et d'interaction avec la foule. Les pièces étaient jouées avec plus d'intensité et de vigueur, et cela s'en ressentit par le public sur place qui s'est mis à «thrasher». Marcel "Schmier" Schirmer avait une très bonne voix ce soir-là avec ses cris bien poussés. Les musiciens ont reproduit sans faille toutes leurs pièces. Le groupe a bénéficié d'un très bon son, la batterie sortait très bien tout comme la basse, tandis que la guitare sonnait avec puissance. Bref, on a pu voir deux versions de Destruction ce soir-là, un mou et un autre intense, heureusement que le groupe s'est bien repris et à quitter la salle sur une bonne note. Pour finir, voici un petit mot du guitariste Mike Sifringer qui tiens à saluer, tous les amateurs de metal du Québec et vous dit : «You Rock!!».

C'est au tour du groupe culte du death metal, Vader de prendre place sur scène. Vader ont commencé leur prestation en force avec beaucoup d'énergie. Le groupe possède une très bonne intensité et le charisme de Peter en ajoutait encore plus. Une qualité d'exécution sans reproche, les pièces enfilent les unes après les autres, et on a pratiquement aucun répit. Le batteur est très impressionnant, il joue à la vitesse de l'éclair tout en exécutant ses passes à la perfection. Peter est un très bon chanteur en spectacle, il possède beaucoup de puissance et il est très articulé ce qui fait qu'on entend les paroles à merveille. Sur scène, Vader n'est pas le groupe qui bouge le plus, mais on ressent qu'ils mettent tout ce qu'ils ont dans leur performance et cela créés une bonne énergie entre le groupe et la foule. Le son lors de leur performance était parfait, on entendait très bien tous les instruments, la batterie sonnait comme une tonne de brique, et les volumes bien dosé pour ne pas faire mal aux oreilles. En résumé, Vader entre sur scène vous donne une claque au visage et ensuite en moins temps qu’il le faut, il quitte la scène et on en redemande. Vader en spectacle ça tue!!

Pour terminer, la soirée en beauté s'est la formation death metal québécoise Kataklysm qui est à l'honneur et accueillit avec joie par le public. Le groupe est en grande forme et déborde d'énergie dès le début de la performance. Le chanteur Maurizio Iacono est un excellent «frontman». Il sait comment aller chercher la foule et lui donner de l'énergie. En plus, il maîtrise très bien sa voix et y mettre beaucoup de force. Il pousse son «growl vocal» avec puissance et aisance. Sans compter, Jean-François Dagenais qui fais un travail remarquable à la guitare et qui amènes une bonne présence sur scène. Le bassiste, Stéphane Barbe, démontre bien son talent également avec une exécution précise. Le batteur, Max Duhamel, est lui aussi très impressionnant, il joue avec justesse toutes les subtilités de ses passes à la batterie et y met encore plus d'intensité. Le groupe possédait un son tout aussi parfait que Vader. Le tout sonnait avec puissance et clarté. Les instruments étaient bien dosés et évidemment le son de la batterie était impressionnant. Kataklysm a offert une performance énergique digne de leur réputation et nous voyons pourquoi ce groupe est rendu où il est maintenant. Nous avons eu un bon choix de pièces qui mélangent bien les plus vieux succès avec les pièces plus récentes et celles du nouvel album, In The Arms of Devastation, dont ils font la promotion lors de cette tournée. La foule présente a plus qu'apprécier leur performance, à la vue des nombreux «thrash» et des réactions. Bref, Kataklysm ont su offrir un spectacle d'excellente qualité pour ses amateurs.

Dans l'ensemble, nous avons eu un très bon spectacle, Graveworm ont offert une performance honnête, de leur côté Destruction nous ont donné une moitié ordinaire et une autre très bonne, Vader nous ont fouettés avec puissance et Kataklysm ont terminé le tout avec intensité. Je tiens à féliciter les membres de l'équipe de BCI qui ont su offrir un spectacle d'une très bonne qualité.


Résultats: 0 image(s) sur un total de 0 page(s). Affiche: image 0 sur 0.




Images par page: 

 

RSS Feed: 06:05:26 - Kataklysm / Vader / Destruction / Graveworm / The Absence (Mtl) (Nouvelles images)

Recherche d'images
Recherche avancée
- Top images
- Nouvelles images
Membres enregistrés
Nom d'utilisateur:

Mot de passe:

Identifiez-moi automatiquement lors de ma prochaine visite?

» Mot de passe oublié
» Inscription

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau