Recherche MU :


The Black Keys
[Blues/Rock]
SKATERS
[Punk Rock]
Beck
[Rock / Indy]
Young The Giant
[Rock / Indy]
>>Voir liste
Lamb of God
Ensiferum
Sirenia
Seven Kingdoms
>>Voir liste
Groupes: 1308
Critiques CD: 2454
Nouvelles: 27667
Entrevues: 111

08:04:03 - Dimmu Borgir / Behemoth / Keep of Kalessin / Necronomicon

Photos du spectacle

Compte-rendu du spectacle
Spectacle: 3 avril 2008 au Metropolis de Montréal
Organisateur: BCI
Photographe: Patryk Pigeon
Compte-rendu: Katy Maloney

Avez-vous vu ça? Behemoth et Dimmu Borgir, la crème Polonaise et la cerise Norvégienne du gâteau black métal qui nous est offert en ce jeudi 3 avril. Pour ajouter à la saveur, le groupe québécois Necronomicon et le groupe norvégien Keep of Kalessin. Voulez-vous une pointe du black metal cake?


La soirée débute avec Necronomicon, qui s’étaient chargés d’ouvrir le chemin à Behemoth il y a presque exactement un an, le 26 avril 2007. De ce fait, ignorons les problèmes techniques qui ont pondéré le début de leur prestation, et qui pourrait affecter le jugement final. Necronomicon font dans le solide, et leur force d’attaque est phénoménale. Admettant une promotion digne de ce nom et quelques tournées, ils pourraient faire des ravages dignes des gros bonnets du genre (on laisse les églises tranquilles cette fois par contre). En écriture et en production depuis deux ans, le groupe nous présente enfin du nouveau matériel, en plus d’interpréter leurs vieux succès. Selon moi, ils volent la vedette aux norvégiens de Keep of Kalessin, qui malgré une étiquette de disques mondialement reconnue et presque le même nombre d’années d’expérience, semblent aussi à l’aise et en puissance sur un stage qu’une couple de truites sur une plage au soleil : on y crois presque pendant un temps, mais après quelques minutes, ça commence à sentir mauvais. Loin d’être composé de mauvais musiciens pourtant, le groupe a plus l’air de souffrir du décalage horaire ou d’une mauvaise brosse hier que d’un groupe de black mélodique norvégien venu à Montréal casser la baraque. Trop dommage. Note cocasse, en décember 2004, A.O Gronbech (Obsidian Claw pour les non-intimes) a été arrêté avec Steinar Gundersen au Canada lorsqu’en tournée avec Satyricon, pour avoir prétendument drogué et violé une femme dans leur autobus de tournée. Le reste de la tournée à due être annulée, alors que les deux hommes accusés ont été libérés sur parole, et les charges qui pesaient contre eux ont été plus tard rejetées. Re-bienvenu au Canada, M. Gronbech!

Behemoth sont les prochains à prendre place sur scène, et la foule ne le sait que trop bien. Les retardataires ne tardent pas à arriver, et l’entrée de la salle devient rapidement encombré de gens, si bien que le public de fumeurs déborde sur la rue Ste-Catherine, de l’autre côté de la rue, dans les rues adjacentes.. une vraie cohue. Le groupe polonais fait une entrée en force, avec Slaves Shall Serve, suivi de At The Left Hand Ov God et Prometherion, issus de leur plus récent album, The Apostacy. Malgré un set assez court, Behemoth réaffirme leur suprématie sur la foule de Montréal, qui se fait un plaisir de le leur rendre. Le classique Chant for Eschaton 2000 termine leur set en beauté.

Setlist :

Slaves Shall Serve
At The Left Hand Ov God
Prometherion
Conquer All
Christgrinding Avenue
Demigod
Antichristian Phenomenon
As Above So Below
Chant for Eschaton 2000

Dimmu Borgir, les rois proclamés du black mélodique norvégien, font leur entrée, accompagnés par deux personnages accoutrés à mi-chemin entre des prêtres sataniques et des membres du ku-klux clan. Les membres du groupe eux-même, de façon très théâtrale, prennent place sur scène, immobiles, posant avec leurs instruments ou les traditionnels « metal horns », jusqu’à ce que leur furie se déclenche. Le groupe est visiblement adoré de ses centaines fans, venu d’un peu partout dans la province pour voir leurs idoles jouer. Le groupe donne cependant une performance scénique somme toute assez moyenne. Étant mal intentionnée, je pourrais facilement en conclure qu’on vient de découvrir avec qui Keep of Kalessin ont brossé hier! Le groupe donne tout de même une bonne performance sonore, et joue un long set généreux.

Setlist :

Intro
Spellboud (By the Devil)
In Death's Embrace
The Serpentine Offering
The Chosen Legacy
The Sinister Awakening
The Fallen Arise
Maelstrom Mephisto
The Blazing Monoliths of Defiance
The Sacrilegious Scorn
The Fundamental Alienation
A Succubus In Rapture
The Insight And The Catharsis

Rappel:
Progenies of the Great Apocalypse
Puritania
Mourning Palace

Le Métropolis semble s’être rempli pour Dimmu Borgir, et une fois le spectacle terminé, la rue Ste-Catherine redevient un lieu bordélique, ou fans et passants s’entremêlent jusqu’au chaos total. Enfin bref, après la cerise sur le gâteau, qu’est-ce qu’un bon métalleux fait? Ceux qui ont répondu boire un verre de lait, allez-vous coucher, il est rendu trop tard pour vous. À tous les autres, levez vos bières : Skål !


Résultats: 0 image(s) sur un total de 0 page(s). Affiche: image 0 sur 0.




Images par page: 

 

RSS Feed: 08:04:03 - Dimmu Borgir / Behemoth / Keep of Kalessin / Necronomicon (Nouvelles images)

Recherche d'images
Recherche avancée
- Top images
- Nouvelles images
Membres enregistrés
Nom d'utilisateur:

Mot de passe:

Identifiez-moi automatiquement lors de ma prochaine visite?

» Mot de passe oublié
» Inscription

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau