Recherche MU :


The Black Keys
[Blues/Rock]
SKATERS
[Punk Rock]
Beck
[Rock / Indy]
Young The Giant
[Rock / Indy]
>>Voir liste
Spirit Adrift
Lamb of God
Ensiferum
Sirenia
>>Voir liste
Groupes: 1308
Critiques CD: 2463
Nouvelles: 27667
Entrevues: 112

19:01:31 - 70 000 Tons of Metal 2019 (Floride)

Photos du spectacle
Tyr

Compte-rendu du spectacle
Spectacle: Du 31 Janvier au 4 Fvrier 2019 sur le Independence of The Seas en Floride
Organisateur: 70 000 Tons of Metal
Photographe: Marc Desgagn
Compte-rendu: Marc Desgagn
Vido: Marc Desgagn
Montage Vido: Jenny Poulin

Du 31 janvier au 4 février 2019, la plus grosse croisière metal au monde était de retour pour sa neuvième édition. Depuis plusieurs années, la croisière 70 000 Tons of Metal a su parvenir à rassembler des milliers de fans à travers le monde. Après avoir fait la couverture de la croisière en 2018 sur MetalUniverse.net, nous étions de retour encore une fois cette année. Les vétérans de cette croisière vous avertissent à l'avance : Vous aurez la piqûre et ce sera très difficile de ne pas y retourner. Et croyez-moi, c'est une vérité absolue. Que ce soit la croisière, les groupes, la détente, le superbe service à bord, les diverses rencontres de fans de 73 nations dans le monde, il s'agit d'une expérience unique.

Cette année, le 70 000 Tons of Metal était de retour à bord de l'Independence of The Seas. Nous partions de la Floride pour un aller-retour à Labadie en Haïti. L'édition 2019 a fait jaser cette année. Les vidéos récapitulatives ont pris du temps à être publiées et les annonces pour les groupes ont pris beaucoup de temps. À chaque années, les organisateurs annoncent progressivement les groupes participants à la croisière. Heureusement, les annonces ont fini par se faire, mais plusieurs personnes semblaient très déçues des groupes confirmés. Évidemment, ce n'était pas la qualité des groupes qui étaient remise en question, mais plutôt le manque de « nouveautés » et « d'exclusivités>. Néanmoins, le groupe folk metal Eluveitie allait nous présenter son nouvel album en exclusivité et Soulfly allait proposer deux formules différentes. Il y aurait un setlist normal de Soufly, mais aussi un spectacle mettant en vedette Max & Iggor Return to Roots de leur temps dans les débuts de Sepultura. Vous avez compris, Max et Iggor allait nous offrir « Roots » dans son intégralité.

Pour 2019, nous avons décidé de vivre l'expérience complète et nous sommes partis trois jours avant le début de la croisière pour vivre le « preparty » à South Beach à Miami. L'hôtel Clevelander était réservé encore une fois par plusieurs centaines de personnes qui seront aussi à bord du 70K. Avec du metal à profusion, plusieurs activités sur place sous la thématique du metal, ainsi que l'incontournable photo sur la plage, c'était un début bien impressionnant. C'est l'occasion de vivre trois journées metal supplémentaires et on sent monter l'anticipation fasse aux jours à venir.

Jour 1, le 31 Janvier 2019

Après trois jours au Clevelander, c'est le grand jour! Le 31 janvier au matin, nous sommes partis en autobus pour nous rendre au port de Fort Lauderdale pour l'embarcation sur l'Independence of The Seas, où plus de 3 000 fans de partout dans le monde allait vivre une expérience unique avec quatre jours intenses de musique metal. L'embarcation s'est déroulée plus rapidement que l'année dernière, et nous n'allons pas nous en plaindre! Dès nos premiers pas sur le bateau, nous sommes accueillis par le staff du 70K, qui nous remettent le programme de cette année. Plusieurs personnes avaient déjà préparé leur plan de match pour tenter de ne rien manquer, mais c'est agréable d'avoir ce document en main propre. Le réflexe principal est d'aller voir notre cabine, qui sera notre repère pour les prochains jours. On y dépose nos choses et nous allons explorer un petit peu les lieux. Le départ se fait seulement sur l'heure du souper, alors nous avons le temps de visiter certains coins du bateau. Il faut savoir qu'il n'y a pas de spectacle sur le « Pool Deck » la première journée (la scène extérieure sur le toi du bateau avec les piscines, spa, etc), puisque le staff doit montrer la scène et tous les éléments du décor et je vous garantie qu'il s'agit d'un travail titanesque.

Avec un petit retard, nous quittons finalement le port de Fort Lauderdale. D'ailleurs, les deux premiers groupes à monter sur scène à 17h15 n'ont pas dû avoir tout le public qu'ils méritaient pour cette raison. Les premiers groupes ont été Mors Principium Est au Studio B et Dragony au Star Lounge. C'est le groupe metal mélodique Delain qui a été le premier à jouer au Royal Theater dès 18h00. C'est la plus belle salle à l'intérieur, mais la qualité du son n'était vraiment pas à son meilleure cette année. Nous allons y revenir plus tard dans le texte.

Pour notre part, nous avons assister en ce premier jour à Týr et Soulfly, en plus de voir quelques autres segments de spectacles. Vous allez voir, l'un des problèmes majeurs est la gestion de votre temps. Vous tentez de tout faire, mais vous vous apercevez que vous avez manqué plusieurs groupes. Týr était le premier d'une très longue liste de groupes folk metal à jouer cette année et même en étant un fan de ce style metal, nous étions proche de l'overdose. Dark Funeral, Accept, Tiamat, Sodom, Mayan, Cyhra, Twilight Force, Svarsot, Masacre, The Black Dahlia Murder, Temperance et plusieurs autres se sont partagés les trois scènes actives. Le dernier groupe a joué en ce premier jour a été Exmortus de 5h15 à 6h00 du matin au Studio B. Vous comprenez qu'il y a une chose qui sera pratiquement inexistante pendant la croisière : le sommeil.

Jour 2, le 1er Février 2019

Après quelques heures de sommeil, nous sommes allés déjeuner au Windjammer dans le haut du Deck 11, Vous ne voulez vraiment pas perdre de temps, puisque l'horaire est excessivement chargée et vous devez aussi surveiller quand les autres activités auront lieu. Par exemple, tous les groupes présents à bord font un « Meet & Greet » avec les fans, alors il faut surveiller les heures!

Donc, en ce 1er Février 2019, les quatre scènes sont maintenant en fonction. Ce qui veut dire que vous pouvez aussi assister à des spectacles au soleil, dans une piscine ou un spa sur le toit du bateau avec une superbe scène extérieure. À 10h00, nous sommes montés sur le toit pour assister au premier spectacle de la journée, qui était le groupe power metal Gloryhammer pour une prestation de 45 minutes. Des costumes, du soleil et du power metal, c'était une belle manière de débuter la journée.

Vous avez l'embarras du choix et des styles metal! Le 1er février, il y avait 38 spectacles sur quatre scènes différentes. Alors, il est absolument impossible de tout voir et vous devez prendre des décisions crève-cœur. Cependant, il a été plus facile cette année de choisir ce que nous irons voir. Il y avait pas vraiment de spectacles « uniques », alors il n'y avait pas de problème à se promener tranquillement entre les scènes.

Notre journée a continué avec Warbringer, qui a été excellent et c'est l'un de mes coups de cœur de cette édition. Énergique, bien exécuté, leur thrash metal rentrait au poste. Par la suite, nous avons assisté à Pestilence, Van Canto, Kalmah, Ensiferum, Obituary, Rage & The Lingua Mortis Orchestra et Onslaght. Je le mentionnais, il y avait d'autres bons choix avec Nile, Napalm Death, Coroner, Eluveitie ou Ne Obliviscaris sur le Pool Deck. Du côté du Studio B, il y a eu, notamment, Atrocity, Vicious Rumors, Krisiun, God Dethroned, Nekrogoblikon. Au Star Lounge, il y a eu Carnation, Persefone, Blood Red Throne, Chontaraz et In Vain. Personnellement, je n'ai pas été au Star Lounge de la croisière cette année. Il s'agit d'une petite salle sans scène. Bref, les groupes jouent à la même hauteur que vous. Dès qu'il y a trois ou quatre personnes devant la « scène », vous ne voyez rien. Il s'agit vraiment de ma déception des deux dernières années.

Mes moments préférés de cette journée sont Warbringer, Kalmah, Onslaught, Ensiferum et le fait de pouvoir enfin profiter du Pool Deck! Après avoir quitté une ville de Québec dans la neige, c'était un vrai moment de détente d'être au soleil à voir la mer tout en écoutant du metal.

Jour 3, le 2 Février 2019

En plein cœur de la croisière, elle prend une pause après le spectacle de Night Demon, qui s'est terminé à 5h30 du matin. Les spectacles reprennent seulement à 17h00, puisque c'est le moment de l'escale à Labadie en Haïti. Certaines personnes profitent de cette pause pour rattraper des heures de sommeil, d'autres se promènent sur le bateau, et finalement il y en a qui débarque pour profiter des activités et de la plage. Après quelques temps sur la plage, il est venu le moment de notre activité spéciale. Nous avons fait une excursion près des rives de Labadie avec des membres de Kalmah à bord d'un catamaran. Ce n'était pas l'activité la plus extravagante, mais c'était agréable d'en apprendre plus sur leur culture, les villages et de voir le superbe paysage. À notre retour, c'est déjà le moment de retourner à bord de notre merveilleux Independence of the Seas.

Dès 17h00, les activités reprennent sur deux des scènes. La formation metal mélodique Delain débute sur la scène extérieure sur le Pool Deck, tandis que certains demeurent à l'intérieur pour la prestation de Chontaraz, On ne va pas se le cacher, cette pause en début de journée est intéressante, mais tout le monde a hâte que les spectacles reprennent. Après tout, on est là pour ça! Il faut faire des choix, alors on doit mettre de côté Týr et Vicious Rumours qui débutaient vers 17h45. Il est impossible de manquer le seul groupe black metal cette année, Dark Funeral. En plus, il s'agissait d'un spectacle sur le Pool Deck dans la noirceur. Quoi demander de mieux comme ambiance? Il y avait beaucoup de monde sur le toit du bateau pour eux et ils ont su livrer la marchandise. Grâce à une présence scénique comme ils en ont le secret, les membres ont livré, selon moi, l'un des meilleurs shows de cette édition 2019. Intense, imposant avec leur musique sombre et puissante, Dark Funeral en a même profité pour annoncer en exclusivité une futur tournée en Amérique du Nord. Ce sont ces petites choses qui rend le tout encore plus unique. L'année dernière, Fabio Lione nous avait révélé en exclusivité en entrevue sur la croisière la futur tournée de Angra qui allait se dérouler en septembre, en plus de confirmer le passage à Montréal. Bref, on ne sait jamais à quoi s'attendre!

Par la suite, la journée a été assez intense de notre côté et nous avons tenté de voir le plus de groupes possible, mais également de miser sur la diversité. On a passé de Dragony, à Subway To Sally pour se rendre à Rage & The Lingua Mortis Orchestra. Je sais que plusieurs personnes à bord étaient déçues de la présence du groupe, puisqu'il allait faire exactement le même spectacle qu'il y a quelques années au 70 000 Tons of Metal. Personnellement, j'étais bien content d'avoir la chance de voir Rage pour la première fois de ma vie. J'adore ce groupe depuis le tout début des années 2000, alors je ne pouvais pas manquer cette chance. Une grande quantité d'artistes et musiciens sur scène, c'était très impressionnant à voir. La qualité était au rendez-vous. Ensuite, on change de salle pour aller voir le groupe folk metal Svartsot. Honnêtement, Napalm Death jouait en même et j'aurais bien aimé les voir aussi. Il est déjà 1h30 du matin et je me rends au Royal Theater pour Coroner. Wow! Je connaissais surtout le groupe de nom, mais j'ai été renversé par leur prestation. C'est un autre coup de cœur de l'édition 2019 et je ne m'attendais pas à quelque chose d'aussi solide. Le 45 minutes sur scène a passé beaucoup trop vite. Une présentation plus minimaliste, mais quel show. Finalement, mon dernier arrêt de la soirée a été pour l'excellente formation death metal symphonique Mayan à 3h00 du matin. D'ailleurs en arrivant dans la salle pour voir Mayan, j'ai vécu une situation assez particulière. On s'est retrouvé plusieurs francophones au même endroit par pure hasard. C'est spécial de jaser à d'autres personnes et de s'apercevoir que dans les trois mêmes rangées, il y a des gens du Québec, de la France, de la Belgique et de la Suisse. Mais bon, vous le vivez souvent à bord. Il y a tellement de langues différentes représentées que tu viens à penser que tu es le seul à parler une langue, ce qui donne souvent des situations assez cocasses. Mayan nous proposait sept musiciens sur scène à courir partout avec leurs excellentes mélodies. Je ne sais pas à quel point ils avaient pris du Red Bull, mais il était impossible de somnoler. Qualité, énergie, c'est réellement une autre réussite. Malheureusement, ce fut la fin pour moi pour cette soirée. Mors Principum Est, Blood Red Throne et Twilight Force ont su garder plusieurs fans réveillés jusqu'à 6h00 du matin.

Jour 4, le 3 Février 2019

Après quelques heures de sommeil, la quatrième et dernière journée débute. Le sentiment est difficile à décrire. Au moment de déjeuner le matin au Windjammer, on sent que les émotions sont partagées. Nous avons beaucoup d'anticipations pour tout ce qui s'en vient, mais nous savons que c'est la dernière journée. Nous nous sommes dirigés sur le Pool Deck a 10h pour Visions Of Atlantis. Le seul autre groupe à jouer était Convulse au Studio B à 10h45. Il y a deux événements bien spéciaux en ce 3 février, soit le Belly Flop Contest et le All Star Jam. Pour une deuxième année consécutives, nous avons manqué les deux. Lorsque je fais référence à des choix déchirants, s'en est un bon exemple. Nous avons eu la chance de voir Ne Obliviscaris, Nekrogoblikon, quelques chansons de Krisun, Nile et la dernière chanson du set de Arkona. C'est pas facile de faire un choix entre les différentes scènes, les activités et n'oubliez pas, on doit aussi se déplacer sur le bateau. Donc, on essaie d'arranger notre horaire en conséquence.

Pour nous, le gros événement de la soirée a été Max & Iggor Return to Roots. Les frères Cavalera ont donné tout un spectacle sur le Pool Deck et les gens sur place leur ont bien retourné la faveur. C'est toujours spécial de voir deux membres originaux joués ce disque classique de Sepultura. On pourra dire ce que l'on veut, l'album « Roots » prend seulement tout son sens lorsqu'il est joué par eux. Quel album mythique de 1996! Vers la fin du spectacle, Max et Iggor en ont profité pour rendre hommage à Lemmy Kilmister avec une reprise de « Ace of Spades »­. Maz et Iggor étaient dans une forme resplendissante et ils su prouver leur talent encore une fois. On voyait bien que cette prestation avait une signification bien particulière pour eux.

Après quelques chansons de Eluveitie, nous nous sommes déplacés pour voir la machine de guerre allemande Accept à 23h45. Ce ne sont pas des légendes pour rien. Les membres ont su donné un bon spectacle, mais nous avons quitté avant la fin. Le dernier groupe a joué sur la croisière cette année a été Fleshgod Apocalypse au Royal Theater. Personnellement, j'ai préféré le party généré par Alestorm en 2018 pour terminer l'aventure en beauté. Avec le canard géant, leur style de musique festive et tout le monde costumé, c'était quelque chose. En attendant le retour à Fort Lauderdale, les survivants pouvaient participer au 70 000 Tons of Karaoke jusqu'au départ.

Avant de se coucher, on se prépare tranquillement et nous quittons tranquillement le Independence of The Seas assez tôt le lendemain matin. Le 70 000 Tons of Metal est une expérience unique à vivre et c'est impossible de tout faire et vous allez parfois vous en mordre les doigts. On essaie de tout voir et de tout faire, mais c'est impossible. Quelle est la seule solution possible? Le sentiment de dépendance est déjà ancré en toi, alors tu ressens le besoin d'y retourner l'année suivante. Croyez-moi, le retour à la vie normale ensuite n'est pas évident. La « dépression » post-croisière est bien présente. Par contre, c'est l'expérience d'une vie! MetalUniverse.net a couvert le 70 000 Tons of Metall en 2018 et 2019, et nous espérons bien le faire encore en 2020. L'année 2019 a été plus décevante au niveau des groupes présents et il y a eu moins d'exclusivités et de nouveautés. J'ai bien hâte de voir ce que l'organisation nous réserve en 2020 pour le retour du 70K au Mexique, là où tout a commencé.

On se voit pour le Round X en 2020 de Fort Lauderdale en destination de Cozumel au Mexique du 7 au 11 janvier 2020!

- Marc Desgagné

Vidéos de différents spectacles du 70 000 Tons of Metal 2019 sur la chaîne Youtube de MetalUniverse.net :









Rsultats: 0 image(s) sur un total de 0 page(s). Affiche: image 0 sur 0.




Images par page: 

 

RSS Feed: 19:01:31 - 70 000 Tons of Metal 2019 (Floride) (Nouvelles images)

Recherche d'images
Recherche avance
- Top images
- Nouvelles images
Membres enregistrs
Nom d'utilisateur:

Mot de passe:

Identifiez-moi automatiquement lors de ma prochaine visite?

» Mot de passe oubli
» Inscription

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialit | FAQ MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits rservs.
>>> Si vous tes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicit : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagn - Programmation : Andrew Gagn - Samuel Falardeau