Recherche MU :


The Black Keys
[Blues/Rock]
SKATERS
[Punk Rock]
Beck
[Rock / Indy]
Young The Giant
[Rock / Indy]
>>Voir liste
Spirit Adrift
Lamb of God
Ensiferum
Sirenia
>>Voir liste
Groupes: 1308
Critiques CD: 2455
Nouvelles: 27667
Entrevues: 112

18:11:23 - Augury / Unbeing / Inextalis / Contemplator (Qc)

Photos du spectacle

Compte-rendu du spectacle
Spectacle: Le 23 Novembre 2018 la Source de la Martinire Qubec
Organisateurs: Xtrem Productions, Les Productions de la Martinire
Photographe: Julie Voyer
Compte-rendu: Samuel Bdard

Ce soir, ça peut paraître drôle, mais c’était la première fois de ma vie que je mettais les pieds à la Source de la Martinière en tant que spectateur. J’y avais déjà joué dans le passé, mais je n’avais jamais assisté à aucun spectacle là-bas. Et ce baptême mettait en vedette quatre groupes québécois prolifiques, le tout organisé par Xtrem Productions.

Je savais que la soirée allait m’être assez éducative en terme d’analyse de playing de basse vu la venue de Dominic Lapointe, mieux connu sous le nom de Forest. Mais j’ignorais que le premier groupe à se produire possédait aussi un bassiste du tonnerre (et un reste de groupe assez solide aussi). C’est Contemplator qui a ouvert le bal; un groupe de métal progressif instrumental assez technique sur le plan de la musicalité. Comme l’a dit Christian Pacaud, bassiste de la formation qui m’a soit dit en passant vraiment épaté : « Nous aussi on participe au Black Friday, nos métriques sont en rabais… On a du 7/8, du 15/16, du 5/4 […]. » Mais ce qui frappait le plus avant même que le groupe n’entame sa première pièce, c’est Antoine Baril, batteur d’Augury (qui jouait plus tard dans la soirée) qui jouait de la guitare dans cette formation. Ça fait drôle de le voir au complet! Les gars de Contemplator nous ont offert un setlist assez court, mais extrêmement solide; j’en aurais pris bien plus.

Arrivèrent ensuite des individus qui m’étaient complètement inconnus qui se font appeler Inextalis. Je ne sais pas pourquoi, mais je m’attendais à du black metal en les voyant. C’est plutôt une tendance vers le death metal parfois mélodique qui nous est offerte avec cette formation. Après plusieurs problèmes techniques (feedback à plusieurs reprises et voix inaudible), on a finalement pu entendre le groupe au complet. Et ça commence. Le vocaliste du groupe en profite pour entrecouper leurs longues pièces de pas mal de blabla. Discours desquels je ne retirais pas toujours l’importance ni même le message. Même si leur musique est solide et qu’on décèle facilement leur expérience, les trop nombreuses interventions parlées font parfois régner un léger malaise dans l’assistance. Mais bon, après un peu plus d’une heure de bûchage, ils laissent la place à Unbeing.

Si la soirée n’était pas encore assez hétéroclite à notre goût, là on atteignait le paroxysme. C’est une autre formation de métal progressif instrumental qui fit son entrée sur scène. Bien qu’Unbeing nous offre « de la musique fif de nerds », sa complexité est moins démontrée. On y va plus dans le djent avec ce jeune groupe. Comme je l’ai entendu à quelques reprises par je ne sais trop quel individu pas loin de moi : « C’est un peu comme du Cynic qui ne lève jamais! » Et je suis bien d’accord. Entre le grattage de grosse corde gravement droppée, nous nous faisons offrir des séquences atmosphériques aux sonorités assez propres pleines d’accords complexes. Eux aussi, toutefois, entrecoupent toutes leurs pièces de discours, mais les leurs sont un peu plus habiles : ils y vont dans un humour absurde reflétant le fait qu’ils ne se prennent pas du tout au sérieux. J’aime.

Puis, en continuant dans l’humour absurde, Patrick Loisel fait son animateur de foule pendant que le reste d’Augury se prépare à jouer. Il est drôle, on veut être son ami. Moitié vieux et moitié nouveau, le setlist du groupe de death metal turbo-technique québécois fait enfin bouger la petite foule présente. C’est impressionnant d’entendre ces musiciens sur un album, mais c’est encore plus incompréhensible quand on les voit jouer. Tout semble tellement facile alors que je n’arriverais même pas à reprendre les parties de Dominic Lapointe, Mathieu Marcotte, Patrick Loisel et Antoine Baril à vitesse réduite de moitié. C’est l’un des groupes les plus techniques qu’il m’ait été donné de voir et par le fait même, l’un des groupes les plus solides et les plus tights. Leur plaisir de jouer devant un public qui est assez petit est quand même évident et contagieux : on voit qu’ils aiment ce qu’ils font et qu’ils sont fiers de leur performance. Aucun snobisme, juste quatre gars humbles qui jamment leurs compositions sur scène.

Setlist de Contemplator :
Contemplator
Solar
SOFA
The Catch
Relative
Ashes
Hollowing

Setlist de Unbeing :
Citizens of Earth
Leviathan
Autopsy
Rapture
Tetris Rufus
2nd Cup
Octo8
Chuck Norris

Setlist de Augury :
Alien Shores
Maritime
Carrion Tide
Ever Know Peace Again
Nocebo
Illusive Golden Age
Simian Cattle
The Living Vault
Parallel Biospheres
Sovereigns Unknown
Beatus


Rsultats: 0 image(s) sur un total de 0 page(s). Affiche: image 0 sur 0.




Images par page: 

 

RSS Feed: 18:11:23 -  Augury / Unbeing / Inextalis / Contemplator (Qc) (Nouvelles images)

Recherche d'images
Recherche avance
- Top images
- Nouvelles images
Membres enregistrs
Nom d'utilisateur:

Mot de passe:

Identifiez-moi automatiquement lors de ma prochaine visite?

» Mot de passe oubli
» Inscription

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialit | FAQ MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits rservs.
>>> Si vous tes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicit : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagn - Programmation : Andrew Gagn - Samuel Falardeau