Recherche MU :


The Black Keys
[Blues/Rock]
SKATERS
[Punk Rock]
Beck
[Rock / Indy]
Young The Giant
[Rock / Indy]
>>Voir liste
Spirit Adrift
Lamb of God
Ensiferum
Sirenia
>>Voir liste
Groupes: 1308
Critiques CD: 2457
Nouvelles: 27667
Entrevues: 112

18:11:09 - Seven Kingdoms / Borealis / Matriax (Qc)


Informations
Spectacle: Le 9 Novembre 2018 l'Anti Bar & Spectacles de Qubec
Organisateur: District 7 Production
Compte-rendu: Sylvain Carrier

Seven Kingdoms/Borealis/Matriax

Une première bordée de neige était attendue sur la Vieille Capitale en cette froide soirée d'un mois où la grisaille prend toujours un peu trop de place. Ce n'était cependant rien pour arrêter plusieurs amateurs d'assister à l'énergique prestation des Américains de Seven Kingdoms et des Ontariens de Borealis à L'Anti Bar&Spectacles! Voici un compte-rendu de la soirée.

C'est la formation locale Matriax qui débute les hostilités sous le coup de 20h00 tapant. On note d'emblée que de nombreux fans du groupe sont présents, probablement famille et amis, et ils font rapidement sentir leur présence et leur support. C'est un métal assez dilué, qui tire davantage vers le hard rock que la bande propose aux amateurs en présence. Leur charisme scénique est indéniable, malgré certains écarts au niveau du son en début de parcours. La prestation sera courte, durant environ 30 minutes, mais sera somme toute plutôt appréciée et saura surtout réchauffer les amateurs friands de heavy metal!

Petit conseil à certains membres du groupe, sans prétention: lorsque vous terminez un show, les gars, c'est tout à fait correct d'aller jaser dans la foule avec vos fans, vos amis et vos blondes. Par contre, lorsque le spectacle suivant commence, il est plus respectueux de reculer ou de descendre au sous-sol dans une petite salle comme l'Anti plutôt que de discuter bruyamment, accotés sur le bar... en plein milieu de la foule! Une simple marque de respect pour les deux autres groupes, qui ont peu eu votre attention après vous avoir fait fouler les planches pour la première partie! C'est sans rancune, naturellement, et on comprend parfaitement votre désir de voir vos proches après les shows, c'est très compréhensible!

Borealis suivra après une quinzaine de minutes d'entracte. Mettons quelque choses au clair dès le départ: la formation ontarienne est un diamant canadien brut, un des groupes où le talent est tellement palpable qu'il est incompréhensible de penser que la bande n'est pas davantage connue. La sonorité de la formation n'est pas sans rappeler les meilleurs groupes de prog/power, et nous viennent en tête automatiquement Evergrey et Symphony X lorsque l'on se prête à l'exercice des comparaisons. Ceux qui connaissent Pyramaze y verront également des similitudes importantes. Borealis nous proposera une relecture complète de sa discographie forte de 5 excellents albums dont le plus récent, The Offering, est naturellement à l'honneur. Bien que la prestation de chacun des musiciens soit sans faille, il faut absolument souligner la justesse et la puissance de la voix de Matt Marinelli. Ne vous étonnez pas si ce dernier gravit rapidement les échelons pour se retrouver dans un groupe de prog/power d'envergure internationale dans un futur rapproché; probablement une des plus belles voix sur la scène dans le moment!

C'est finalement la formation Seven Kingdoms qui constitue le clou de la soirée. La bande américaine, avant-gardiste à souhait dans ses thématiques, tire son nom de la populaire série Game of Thrones (A Song of fire and Ice, pour les connaisseurs!), et leurs pièces sont toutes reliées à l'oeuvre de George R.R. Martin. C'est un Anti à moitié plein (voyons ça positivement) qui accueille la formation floridienne, qui en est à son deuxième passage cette année. Durant près d'une heure quinze, le groupe proposera de nombreuses pièces de son plus récent opus, Decennium, en plus de visiter à l'occasion ses quelques albums parus dans les 10 dernières années. Musicalement, on ne peut rien reprocher aux Américains; chacun des musiciens en présence offre une prestation gonflée d'énergie contagieuse, qui ne manque pas de tranquillement réveiller une foule un peu trop tranquille. Sabrina Valentine offre aussi une bonne prestation, mais comme ce fût le cas lors du dernier passage du groupe, elle polarise les opinions. Certains adoreront sa voix, et d'autres (tel que l'auteur de ces lignes) trouveront que les aigus qu'elle va chercher sont souvent « criards », à la limite du pénible. Sur un spectacle de plus d'une heure, certains pourront être irrités des tympans, pour ainsi dire, alors que les autres n'y verront que du feu... et c'est parfait ainsi! Toujours est-il que la chanteuse est d'un charisme fou, ce qui est définitivement sa plus grande force; elle interagit constamment avec la foule, sourit, lance quelques blagues entre les pièces... vraiment, impossible de ne pas s'y attacher!


(Crdit photo : Page Facebook de Seven Kingdoms)


C'est donc une bonne prestation qu'ont offert Borealis et Seven Kingdoms en ce frisquet vendredi soir. Les deux groupes gagnent définitivement à être connus et parions que ce n'est certainement pas la dernière fois que nous les verrons dans la région!


Rsultats: 0 image(s) sur un total de 0 page(s). Affiche: image 0 sur 0.




Images par page: 

 

RSS Feed: 18:11:09 - Seven Kingdoms / Borealis / Matriax (Qc) (Nouvelles images)

Recherche d'images
Recherche avance
- Top images
- Nouvelles images
Membres enregistrs
Nom d'utilisateur:

Mot de passe:

Identifiez-moi automatiquement lors de ma prochaine visite?

» Mot de passe oubli
» Inscription

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialit | FAQ MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits rservs.
>>> Si vous tes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicit : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagn - Programmation : Andrew Gagn - Samuel Falardeau