Recherche MU :


The Black Keys
[Blues/Rock]
SKATERS
[Punk Rock]
Beck
[Rock / Indy]
Young The Giant
[Rock / Indy]
>>Voir liste
Spirit Adrift
Lamb of God
Ensiferum
Sirenia
>>Voir liste
Groupes: 1308
Critiques CD: 2457
Nouvelles: 27667
Entrevues: 112

18:05:27 - Pennywise / Strung Out / Modern Terror (Mtl)


Informations
Spectacle: Le 27 Mai 2018 au MTELUS à Montréal
Organisateur: 77 Montréal, Greenland Productions et evenko
Compte-rendu: Marc-André Provost

Nous voilà donc en ce dimanche soir 27 mai 2018 pour le retour à Montréal de Pennywise, légende de la scène Punk Rock. Il me fait plus que plaisir de pouvoir assister à ce retour qui risque d'être très convoité, malgré la température qui est contre nous aujourd'hui. Deuxième soirée sur quatre en sol québécois, la formation californienne sera accompagnée par Modern Terror ainsi que Stung Out. Chaque passage de Pennywise au Québec est toujours plaisant, et ce soir ne fera pas exception. Il sera plus qu'agréable de voir le groupe en salle, après plusieurs participations dans nos festivals lors des dernières années.

La soirée commence avec Moderne Terror à 20 h exactement. La formation de la Colombie-Britannique nous offre ce soir un Punk Rock rapide où les clichés seront présents sur chacune des chansons. Pour débuter, la jeune formation nous donne vite l'impression d'avoir devant nous un "band de garage" avec leur entrée peu remarquable. Commençant leur set avec les titres "Manufactured Hate" et "Ronald McDonald Trumps", le trio se frappe malheureusement à un plancher pratiquement vide. Leur prestation n'attire pas vraiment et ceux qui les écouteront seront plutôt tranquilles, voir endormies. La musique est pourtant classique pour le genre et les paroles sont vraiment loufoques. Que ce soit avec les chansons "Brayden Is A Pot Smoker", "Prime Minister Please Go Fuck Yourself" ou bien "Walmart Vs Trailer Park", cette jeune formation a bien réussi à me faire rire avec ses textes comiques. Avec le morceau "Shoulda Been Me", le bassiste m'a fait penser par moment à Greg Attonito des Bouncing Souls. Concluant une prestation de trente minutes avec "Junkie Punker Mom" et "Suicide Prevention Nets", les trois musiciens tenteront de nous convaincre que les fans de Québec leur avaient donné plus d'action la veille. Malgré leur tentative de réveiller la foule de Montréal, l'action sur le plancher fut inexistant.

Enchaînons avec le deuxième groupe à monter sur la scène du Mtelus, Strung Out. Formation qui n'a généralement pas besoin de présentation, la troupe de Jason Cruz était plus qu'attendue. Avant même que le groupe aille lancer les premières notes de leur chanson d'ouverture, la foule était très compacte et réveillée, prête à tout leur donner sur le plancher. Également, les places commencent à se faire très rares au balcon. Cela signifie qu'une chose : ça va brasser! Tout au long de leur prestation, la foule montréalaise n'à pas cessé de créer des "circle pit" et de "thrasher" sur une musique mélangeante punk et hardcore mélodique. Pour ma part, je connaissais le groupe seulement de nom et je peux vous assurer que dès demain je m'empresse de les découvrir davantage. Leur performance a tout simplement été éblouissante. Malheureusement, le son était bien meilleur lors de Modern Terror. Après plusieurs morceaux plus ravageurs les uns des autres, le groupe nous propose deux morceaux acoustiques. Par contre, ces deux pièces n'étaient pas mauvaises, mais un petit peu "vibe killer" au beau milieu d'une prestation endiablée. Strung Out revient par contre en force en nous démontrant l'importance d'avoir de l'énergie à dépenser lors d'un spectacle punk. Le son semble meilleur également à ce moment-là. C'est tout simplement une démonstration impressionnante et surprenante de la part de ce groupe californien. Ma découverte du jour qui nous a présenté 45 minutes de pur plaisir punk rock.

Comment ne pas parler de l'influence que Pennywise a eu sur plusieurs groupes punk et encore de nos jours. Évidemment, le plancher est plein à craquer pour les accueillir en ce dimanche du mois de mai. À exactement 22 h 10, voilà qu'ils arrivent sous un tonnerre d'applaudissements. Dès le début de leur prestation, la foule se déchaîne à 120 %. Ouvrant avec la première chanson de leur premier album, "Wouldn't It Be Nice ", la place explose littéralement! Ça continue de plus belle ensuite avec "Can't Believe It" et "My Own Way". Tout au long de leur prestation, "Circle Pit " et bousculade amicale seront du rendez-vous. Par contre, à mon avis, le son aurait pu être meilleur. Pennywise nous offre ensuite le classique de leur album "About Time", "Same Old Story". Lors de l'interprétation de la chanson "The World", le guitariste Fletcher Dragge nous affirme que ce morceau a plus de signification aujourd'hui qu'il en avait il y a 15 ans, lors de l'écriture de ce dernier. Pennywise décide ensuite de s'amuser un peu à nos dépens. Apres nous avoir "teaser" une chanson de Rancid, des Ramones, des Misfits , des Dead Kennedys ou même de Metallica, ils ont finalement interprété "Wild In The Street" de Circle Jerks et "Fight For Your Right" des Beastie Boys. Fletcher nous affirme ensuite qu'à Montréal, ils aiment bien boire de la bière et manger la traditionnelle poutine québécoise, juste avant d'enchaîner avec "Society". C'est pendant la finale de ce titre qu'il y aura l'un des plus gros "thrashs " de la soirée. Avec 30 ans derrière la ceinture et un nouvel album récemment sorti, il est temps de jouer l'une des chansons de ce dernier, "Live While You Can". Terminant en interprétant ensuite les plus gros classiques de la formation et permettant à Montréal de se déchaîner une dernière fois sur la plus que célèbre "Bro Hymn", Pennywise termine donc ce spectacle qui fut mémorable vers 23H30 devant un public conquis.

Soirée Punk Rock complètement réussie présenter par 77 et Evenko, Pennywise et Strung Out prouve encore une fois que le punk est loin d'être mort à Montréal. Pour ma part, j'aurais bien aimé avoir plus de chanson du dernier album de Pennywise, alors que seulement un titre a fait sa place durant le setlist. Je suis certain d'une chose par contre, beaucoup de spectateurs présents ce soir auront de la difficulté à aller travailler lundi matin, car le fait que le spectacle soit présenté un dimanche soir n'a aucunement ralenti le party. Merci Pennywise et on se dit à une prochaine fois, si Dieu le veut!

Setlist de Pennywise :
1 - Wouldn't It Be Nice
2 – Can't Believe It
3 – My Own Way
4 – Same Old Story
5 – No Reason Why
6 – My Own Country
7 – The World
8 - Fight Till You Die
9 – Wild In The Streets ( Circle Jerks Cover)
10 – (You Gotta) Fight For Your Right (To Party) (Beastie Boys Cover)
11 - Pennywise
12 - Society
13 – Live While You Can
14 – Date With Destiny
15 – Unknown Road
16 – As Long As We Can
17 – Fuck Authority
18 - Alien
19 – Stand By Me
20 – Bro Hymn


https://www.facebook.com/pennywise/


 



Résultats: 0 image(s) sur un total de 0 page(s). Affiche: image 0 sur 0.




Images par page: 

 

RSS Feed: 18:05:27 - Pennywise / Strung Out / Modern Terror (Mtl) (Nouvelles images)

Recherche d'images
Recherche avancée
- Top images
- Nouvelles images
Membres enregistrés
Nom d'utilisateur:

Mot de passe:

Identifiez-moi automatiquement lors de ma prochaine visite?

» Mot de passe oublié
» Inscription

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau