Recherche MU :


The Black Keys
[Blues/Rock]
SKATERS
[Punk Rock]
Beck
[Rock / Indy]
Young The Giant
[Rock / Indy]
>>Voir liste
Spirit Adrift
Lamb of God
Ensiferum
Sirenia
>>Voir liste
Groupes: 1308
Critiques CD: 2458
Nouvelles: 27667
Entrevues: 112

07:12:08 - Black Christmas : Monarque / Héritage Mystique / Culte d'Ebola / SIN / Ablation / Hiverna

Photos du spectacle
SIN

Compte-rendu du spectacle
Spectacle: 8 décembre 2007 à l'Anti de Québec
Organisateur: Indépendant
Photographe: Alexis BC
Compte-rendu: Guillaume Cyr

BLACK CHRISTMAS V : DOSSIER COMPLET

Le 8 décembre à l’Anti de Québec était une grande soirée de premières et de nouvelles sorties en ce qui concerne la scène de métal noir québécois. Les groupes Hiverna, Ablation, SIN, Culte d’Ebola, Héritage Mystique et Monarque faisaient partie de la distribution de la cinquième édition du Black Christmas. La foule de Québec s’est présentée en très grand nombre pour le plus gros party de black métal de l’année et cela dès l’ouverture.

Hiverna avait l’honneur d’ouvrir cette soirée en nous présentant son black métal aux très fortes influences folkloriques. Leur son fait immanquablement penser à ce que des groupes comme Moonsorrow produisaient à leur début. Le clavier est épique. Toutefois, il était plutôt inaudible lors du spectacle. De plus, aucun flûtiste n’était présent sur scène. On devra donc remettre à une prochaine fois la découverte du coté folklorique du groupe. Malgré cela et le fait qu’ils semblaient assez inconnus des fans présents, ils en ont impressionnés plus d’un grâce à leur prestation énergique et à la fraîcheur hivernale de leur musique. En bref une très belle découverte. Le groupe donnera son prochain spectacle le 2 février à l’Anti en compagnie des groupes Morgue et Angstorm. Un spectacle qui pourrait être aussi le lancement de leur tout premier album.

Le groupe de propagation anti-chrétiens Ablation est ensuite monté sur scène pour nous cracher à la figure leur mépris envers les esclaves de la religion. Certainement le groupe avec le son le plus cru de la soirée. Ils ne sont que trois musiciens dont un seul guitariste. Les musiciens sont talentueux et quelques passages sont accrocheurs. Toutefois, la foule est restée assez froide durant l’ensemble de leur prestation. Donc, un groupe à réserver qu’aux pures et dures.

Le suivant a été le groupe SIN qui était également de l’édition précédente. Beaucoup de nouveau comparé à l’année dernière dont un nouveau bassiste et un nouveau chanteur. En fait, plus qu’un changement de line-up, leur son a grandement évolué. Lors de l’édition précédente les trois voix se complétaient à merveille alors que maintenant leur timbre est assez semblable. Par contre, ils ont beaucoup gagné sur l’aspect de la prestation scénique en ayant un membre exclusivement chanteur. Il se donnait à fond pour faire embarquer la foule en faisant des poses « grim » signées Immortal. De plus, de nombreux riffs sont très accrocheurs alors que certains passages sont plutôt endormants. Donc, qu’une infime partie de la foule a véritablement embarqué. Le groupe a par contre beaucoup de potentiel et saura sûrement se trouver un son qui saura plaire avec le temps.

La formation lançait également lors de la soirée son démo intitulé « Satan is good for you ».


01. Infernal Misanthropy
02. Zero
03. Horribles Choses












Le groupe Culte d’Ebola avant même de donner son tout premier spectacle et sans le moindre enregistrement de sorti était grandement attendu par les fans de la capitale, alors que la plupart des groupes du genre ont dû travailler des années pour atteindre ce niveau de reconnaissance. Dès les premières notes, des dizaines de crânes se sont dévissés sur leur musique entraînante à l’extrême. Nous avions en face de nous les musiciens qui sonnaient les plus justes de la soirée. Le batteur est tout simplement phénoménale à produire des blast beat qui dévastent tout sur leur passage. La formation sortait également lors de la soirée son premier album intitulé « Apôtres du Vide » via le label Productions Hérétiques. Le son y est excellent, les riffs recherchés (Spécialement sur les pièces « L’Oracle du serpent » et « Apôtres du Vide ») et saura plaire aux amateurs de black violent.


01. Intro
02. L’Oracle du serpent
03. Apôtres du vide
04. Le rituel d’éternité
05. Le breuvage des anciens











Le groupe a également fait un vidéo de haute qualité sur la pièce « L’oracle du serpent » comprenant en tant qu’invités des membres d’Utlagr :



Après avoir annoncé le départ du chanteur Angristh lors d’un spectacle précédent, on pouvait être surpris de le retrouver à nouveau sur scène avec ses collègues d’Héritage Mystique. S’il sera de la partie lors de l’enregistrement de l’album prévu pour très bientôt ou l’identité du chanteur qui y prendra part est un secret des mieux gardés. Le groupe avait précédemment envahi les différentes scène de la ville lors de l’année et particulièrement impressionné lors du spectacle de Nargaroth. Toutfois, la prestation du Black Christmas était sans aucun doute une de leur moins bonnes. Première, le chanteur semblait se contenter du minimum et manquer de voix, alors qu’on avait souligné ses qualités de « frontman » lors des spectacles précédents. De plus, le son était très mauvais. Il était difficile d’accrocher à leurs pièces alors que c’était si facile auparavant. Malgré ces problèmes, leurs nombreux fans fidèles ont été comblés. Une soirée comme celle-ci arrive aux plus grands groupes, ils sauront probablement se reprendre la prochaine fois.

Un autre groupe avec une très bonne réputation donnait son premier spectacle. Il s’agit du groupe à un membre Monarque. Avoir un groupe en tête d’affiche qui n’a jamais fait ses preuves est un peu particulier. Toutefois, il n’a déçu personne. Sans être un « frontman » extraordinaire avec beaucoup de charisme sur scène, il contrôlait à merveille sa voix et laissait passer l’émotion durant le spectacle en entier. De plus, les musiciens de session qui l’accompagnait ont du talent à revendre. Aussi, il utilisa des chandeliers, comme Blackwind l’année précédente, pour créer une ambiance lugubre. Toutefois, la foule ne s’est pas autant déchaînée que lors des groupes précédents. Un peu peut-être parce le monde n’avait pu d’énergie, un peu aussi parce le thrash était inutilement trop violent, mais surtout parce que le black métal plutôt lent de Monarque ne donne pas nécessairement envie d’ « headbanger » sans arrêt. Il a terminé le spectacle de très belle façon avec la pièce « It's darker than you think » aussi ténébreuse et froide que les profondeurs de la forêt des Carpates. Monarque sortait également son premier album « Fier Hérétique ». Un album d’à peine 32 minutes dépressif à souhait de quatre pièces plus une intro, une outro ainsi qu’un intermède acoustique. L’harmonie entre la voix et la guitare sur « Le vent du nord » est superbe et la fin instrumentale de « Marches Funèbres » fait lever tous les poils du corps. Un disque parfait à écouter lorsqu’on est à l’article de la mort. Soulignons aussi qu'une édition limitée à 100 copies comprenant un enregistrement d'un de leur "jam" est disponible.


1. Intro: Ces charognes éparses
2. Fier Hérétique
3. Le Vent Du Nord
4. Passage dans la Vallée
5. Extinction
6. Marches Funèbres
7. Outro: Isolation









C’était de plus la prévente de trois album de Sepulchral Productions soient les disque «Depraved, Repressed Feelings » d’Ether, « Il était une forêt » de Gris ainsi que « 1066 - Blood and Iron in Hastings » d’Utlagr. Le label en a profité également pour annoncer la venue du groupe français Peste Noire dans 10 villes au Québec au mois d’août et qui seront à leur toute première tournée en Amérique. Ils seront accompagnés pour l’occasion d’Utlagr, et de Sombres Forêts ainsi que Akitsa qui donneront leurs premiers spectacles.

L’édition du Black Christmas de cette année démontre encore une fois toute la richesse de la scène black métal québécoise. Les groupes cités dans cet article en sont qu’une mince représentation. De plus, de nombreux fans qui porte leur scène locale dans leur cœur se sont déplacés en plus grand nombre que les éditions précédentes ce qui démontre que la scène black métal québécoise est en très bonne santé. Difficile de faire mieux pour la prochaine édition, mais c’est possible.

MySpace importants :
Hiverna
Ablation
SIN
Culte d’Ebola
Héritage Mystique
Monarque

Morgue
Angstorm
Blackwind
Utlagr
Gris
Akitsa
Sombres Forêts

Sepulchral Productions


Résultats: 0 image(s) sur un total de 0 page(s). Affiche: image 0 sur 0.




Images par page: 

 

RSS Feed: 07:12:08 - Black Christmas : Monarque / Héritage Mystique / Culte d'Ebola / SIN / Ablation / Hiverna (Nouvelles images)

Recherche d'images
Recherche avancée
- Top images
- Nouvelles images
Membres enregistrés
Nom d'utilisateur:

Mot de passe:

Identifiez-moi automatiquement lors de ma prochaine visite?

» Mot de passe oublié
» Inscription

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau