Recherche MU :


The Black Keys
[Blues/Rock]
SKATERS
[Punk Rock]
Beck
[Rock / Indy]
Young The Giant
[Rock / Indy]
>>Voir liste
Spirit Adrift
Lamb of God
Ensiferum
Sirenia
>>Voir liste
Groupes: 1308
Critiques CD: 2457
Nouvelles: 27667
Entrevues: 112

17:07:07 - King Crimson (Qc)


Informations
Spectacle: 7 Juillet 2017 au Centre Vidéotron à Québec
Organisateur: Gestev
Compte-rendu: Samuel Bédard

King Crimson, Québec, 7 juillet 2017

Le 7 juillet dernier, alors qu’une bonne partie de la population québécoise se déplaçait vers les plaines d’Abraham pour y voir Kendrick Lamar, les mélomanes amateurs de musique plus savante s’étaient donné rendez-vous au Centre Vidéotron pour y voir un groupe légendaire : King Crimson. Cette soirée était présentée par Gestev.

Il est plutôt rare de remarquer la batterie en avant de tous les autres instruments sur une scène, mais ce qui est encore plus rare, c’est lorsque trois batteries y sont situées. En fait, pour le Radical Action Tour, les pionniers du rock progressif ont emmené avec eux à Québec trois excellents batteurs, chancun ayant une renommée fantastique : Gavin Harrison, Pat Mastelotto et Jeremy Stacey. La première chose qu’on s’imagine avec trois batteurs, c’est la cacophonie totale, mais lorsque Robert Fripp orchestre quelque chose, on ne sait jamais vraiment à quoi s’attendre. C’est derrière une technique et un jeu impeccable et remarquable que les trois batteurs ont livré une performance endiablée, se complétant les uns les autres et se relaçant constamment la balle. Bien sûr, chacun avait sa partie et ils ne jouaient que rarement ensemble, mais cela créait une plénitude sonore incontestable. Tous les moindres effets sonores y étaient. C’est d’ailleurs Pat Mastelotto qui les emmenait les plus souvent. J’aimerais d’ailleurs faire une mention spéciale au solo final de Gavin Harrison qui a sans aucun doute époustouflé tout le monde, mais littéralement tout le monde. Même Jakko Jakszyk semblait très impressionné derrière lui.

Mais c’est d’une notion d’ensemble impeccable dont tout le groupe a su faire preuve tout au long de leur performance. Bien entendu, l’expérience y est pour une bonne partie, mais lorsque chacun des musiciens d’un groupe est talentueux, c’est une chose, mais lorsque chacun sait bien écouter ses confrères et avoir du plaisir à jouer avec eux, ça fait toute une différence. Du début à la fin, aucune fausse note ni aucun passage ambigu ne s’est fait remarquer. Tous les huit musiciens avaient du plaisir à jouer ensemble, certains plus que d’autres. Toutefois, leur plaisir n’était que plus ou moins partagé avec la foule chaleureuse qui leur faisait face. Ne s’adressant aucune fois à la foule de tout le spectacle, ils étaient visiblement là pour jouer de la musique point final.

Le son n’a que très rarement déçu les spectateurs, au Centre Vidéotron. Encore une fois, nous avons eu droit à une gestion du son très professionnelle et à une sonorité extrêmement bien équilibrée. Tous les éléments étaient bien perceptibles, du chapman stick de Tony Levin à la guitare cette fois-ci un peu timide de Robert Fripp. Même Mel Collins perçait à travers la légère masse lorsque c’était le moment. Il faut bien sûr dire que vu sa maîtrise des quatre tailles populaires de saxophones et de la flûte, il est sûrement à l’aise à gérer lui-même ses nuances, mais la technique y était aussi pour beaucoup. La pureté et l’équilibre du son ont facilement été l’un des points forts du spectacle.

L’autre point fort majeur, c’est le second set de King Crimson. Durant la deuxième partie du concert, ils ont joué leurs plus grands classiques sans en laisser de côté, au plus grand plaisir des fans. Enchaînant les Larks’ Tongues in Aspic, Starless, In the Court of the Crimson King et 21st Century Schizoid Man pour ne nommer qu’eux, ils ont eu droit par moments à une chorale Québécoise un peu maladroite, mais tout au long de ce set, assurément, à un public rassasié et comblé.

Setlist de la soirée :

Set 1:
Larks' Tongues in Aspic, Part One
Neurotica
Radical Action III
Cirkus
Lizard
Hell Hounds of Krim
Meltdown
Larks' Tongues in Aspic, Part Two
Islands

Set 2:
Indiscipline
The ConstruKction of Light
Easy Money
Banshee Legs Bell Hassle
The Letters
Interlude
Radical Action II
Level Five
Red
Fallen Angel
Starless
Encore:
The Court of the Crimson King
"Heroes"
21st Century Schizoid Man

https://www.facebook.com/kingcrimsonofficial/
http://www.dgmlive.com/

Pour voir des photos à Québec : https://tonylevin.com/road-diaries/king-crimson-2017-tour-pt1/quebec-show




Résultats: 0 image(s) sur un total de 0 page(s). Affiche: image 0 sur 0.




Images par page: 

 

RSS Feed: 17:07:07 - King Crimson (Qc) (Nouvelles images)

Recherche d'images
Recherche avancée
- Top images
- Nouvelles images
Membres enregistrés
Nom d'utilisateur:

Mot de passe:

Identifiez-moi automatiquement lors de ma prochaine visite?

» Mot de passe oublié
» Inscription

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau