Recherche MU :


The Black Keys
[Blues/Rock]
SKATERS
[Punk Rock]
Beck
[Rock / Indy]
Young The Giant
[Rock / Indy]
>>Voir liste
Spirit Adrift
Lamb of God
Ensiferum
Sirenia
>>Voir liste
Groupes: 1308
Critiques CD: 2457
Nouvelles: 27667
Entrevues: 112

07:05:25 - Fall Out Boy / +44 / The Academy Is... / Paul Wall / Cobra Starship


Informations
Spectacle: Vendredi 25 Mai au Centre Bell de Montréal
Organisateur: Groupe Spectacles Gillett
Photographe: - - -
Compte-rendu: Sebastien Leonard

En ce beau et chaud vendredi de mai, quoi de mieux que d’aller s’enfermer au Centre Bell avec des milliers de jeunes adolescents pour voir cinq groupes de Emo, de Hip Hop ou de Punk-Rock!!! Tout en essayant de garder ouvert mon esprit critique journalistique, c’est un peu de reculons que je me pointe à cette soirée. Comment, après quinze ans d’assistance à des de spectacles, ces petits nouveaux allaient pouvoirs m’impressionner. Je dois vous avouer d’embler que j’ai fini par avoir toute une surprise, mais ce ne fut vraiment pas les Cobra Starship qui me l’on procuré. Groupe d’Emo-Dance, tout les (pathétiques) clichés son présent. Le chanteur au ‘‘hood-shirt’’ mauve et au chandail rayé noir et blanc accompagné de pantalon ultra serré (je ne savais pas encore que ça allait être une mode ce soir) et son groupe, avec leurs guitares en retrait et les sons de synthétiseur que la seule fille du groupe tient en bandoulière, font résolument de la musique pour faire danser les jeunes adolescentes. Ce qui semble mission accomplie pour les jeunes qui forme à ce moment le Centre Bell à moitié vide. Rien de nouveau sous le soleil du rock bonbon et, je peux me tromper, leur prédis une très courte carrière car dès que leurs fans auront atteint l’age légal de travailler chez Mcdo, ils devraient vite se désintéresser de ce genre de musique sans substance.


C’est au chanteur de Hip Hop Paul Wall et de ses deux acolytes de continuer à amuser la foule de futurs adultes présentes. J’ai beau avoir peu de connaissance et surtout manquer de référence en rap et en Hip Hop, je peux facilement avancer que celui de monsieur Wall et des plus banales. Les mélodies de fond, tant vanté par les fans du genre, son peut présentes et souvent hors contexte, le chant rap est très peu impressionnant et les antagonistes bougent peut sur le stage. Paul passe son temps entre les morceaux a faire lever les bras des spectateurs qui son relativement peut réceptifs. J’ai vu moult chanteurs de Hip Hop amateurs faire beaucoup mieux et les Cypress Hill, House Of Pain et Public Enemy de ma jeunesse on fait beaucoup mieux pour faire tomber les barrières entre les fans de Rock et de Rap.


Le Punk-Emo( et les pantalons serrés) reprend la place d’honneur avec l’arriver de The Academy Is…. On comprend par les cries stridents émanant de la foule, de plus en plus grosse, qu’ils y ont quelques admirateurs. Plusieurs chanson sont chanté en cœur avec le groupe et ils donnent un coup de fouet à l’audience qui s’était quelque peut calmé avec les précédents performeurs. Même si plus axé sur les guitares et légèrement plus énergique que les premiers représentants du genre ce soir, guère surprise à l’horizon et le tout ce veut conventionnel à souhait. De quoi donner du bon temps à des spectateurs qui en sont encore à leurs premiers show, mais pour le vieux routier que je suis (par rapport à la moyenne d’age présente ce soir) le spectacle me parait sans saveur et est vite oublié. Les cries deviennent de plus en plus fort et l’impatience pour le premier gros nom de la soirée est palpable. La popularité de +44 est grosse partie due au deux ex-Blink 182 qui en font partie et justement la musique est pratiquement une copie conforme de ces derniers. Toujours le même Punk-Rock ‘‘catchy’’ a revendre et la même attitude punk juvénile. Il faut que j’avoue que ça fait du bien de voir le look Emo disparaître de la scène et le chanteur ne peut s’empêcher de lancer une pointe humoristique sur les pantalons de ceux-ci. Le spectacle commence avec des chanson assez rente dedans pour le style mais le tout ce gâche assez vite par la suite avec des morceaux trop mous à mon goût et le léger intérêt que j’ai pu porté au groupe s’estomp rapidement. J’étais pourtant bien seul à m’ennuyer solide à voir les jeunesse d’aujourd’hui se trémousser énergiquement sur la musique du groupe et le gros ‘‘Hit’’ de Blink fit assurément mouche dans l’auditoire qui voit ceux-ci comme un groupe culte du genre. Est-ce moi qui vieilli? Qu’en est-ce que les bas blanc presque jusqu’au genoux son revenue a la mode? Mystère!


Vous avez sûrement deviné en lisant jusqu’à maintenant que c’est bien avec les Fall Out Boy que vain ma grande surprise. Le tout commence avec l’apparition de deux écrans géants de chaque cotés de la scène qui nous montre successivement des images du bassiste, Pete Wentz, alors enfant et d’autre d’enfant-soldats de pays en guerre civile pour exprimer le soutient du groupe a la cause de l’organiste humanitaire Invisible Children suivi d’une pub pour la Honda Hybride à l’origine du nom de la présente tourné, le Honda Civic tour, l’environnement étant un autre cheval de bataille de FOB. Je trouve très appréciable qu’un groupe qui s’adresse à un très jeune public prenne le temps de s’attarder à de bonnes causes. Trop facile de critiquer qu’ils pourraient en faire plus et qu’il y plein d’autres causes importante car au moins ils s’exprime sur quelques chose, à l’inverse de tant d’autres groupes. Si ça peut éveiller la conscience de certains c’est déjà un grand pas. Pour débuter musicalement le spectacle les gars du groupe son littéralement éjectés du stage qui est en passant fort bien réussi. Un rampe plus large amène à deux autres plus petites qui mène de chaque cotés de la batterie qui trône tout en haut et qui se déplace d’avant arrière tout comme la déjà fait Peter Criss (KISS) dans plusieurs tournés. Colonnes de feux et explosions projetant serpentins et confitis sont du spectacle. Ça commence bien! Tout le long du spectacle les quatre gars du groupe démontres une présence scénique remarquable et prennent vraiment le contrôle du public. Ils sont en forme et en pleine possession de leurs moyens. Etonnamment ce n’est pas au chanteur Patrick Stump à qui revient la tâche des interventions lyriques mais bien au bassiste Pete connue pour ses innombrables histoire d’alcool et de filles. Nous avons droit à un clip d’une sanglante histoire d’amour entre deux lapin, à un striptease derrière panneaux qui ne montre que les ombres, ce qui ne manque de faire crier la gente féminine, un concours de push up pour gagner des chandails du groupe etc… Nous Apprenons vers la fin du show que sous le plancher de la petite passerelle, à lavant de la scène, une batterie y est collé et qu’avec un simple pivot de celui-ci, Andrew Hurley peut nous faire un petit solo proche du publique. Il nous prouve alors, que loin d’être un grand drummer technique, il est un cogneur acharné dans la veine d’un certain Tommy Lee. Le guitariste, Joseph Trohman coure et tournoi dans tout les sens pendant tout le spectacle. Pete ne manque pas de rappeler que le succès actuel du groupe est un pied de nez à tous leurs détracteurs et qu’ils sont plus qu’heureux de célébrés avec ceux qui en son la cause, les fans. La musique dans tout ça? Un rock pop simpliste et facilement mémorisable avec quelques riffs par ci par la. FOB ma convaincu qu’ils étaient des bêtes de scène, mais leur musique n’est toujours pas ma tasse de thé. Mais vu la qualité de celle-ci comparé à ceux des groupes précédant, je donne ma bénédiction à tout ces jeunes. Le glam rock à la Mötley Crüe et Poison qui m’a tant séduit à quatorze ans était-ils mieux? Les thèmes sur les relations amoureuses et sexuel, le besoin d’acceptation et la rébellion contre les conventions établies son universel à l’adolescence. Seul les groupes qui les véhiculent change. Pour quelque année encore Fall Out Boy en fait assurément partie.

Sébastien Léonard


Résultats: 0 image(s) sur un total de 0 page(s). Affiche: image 0 sur 0.




Images par page: 

 

RSS Feed: 07:05:25 - Fall Out Boy / +44 / The Academy Is... / Paul Wall / Cobra Starship (Nouvelles images)

Recherche d'images
Recherche avancée
- Top images
- Nouvelles images
Membres enregistrés
Nom d'utilisateur:

Mot de passe:

Identifiez-moi automatiquement lors de ma prochaine visite?

» Mot de passe oublié
» Inscription

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau