Recherche MU :


The Black Keys
[Blues/Rock]
SKATERS
[Punk Rock]
Beck
[Rock / Indy]
Young The Giant
[Rock / Indy]
>>Voir liste
Spirit Adrift
Lamb of God
Ensiferum
Sirenia
>>Voir liste
Groupes: 1308
Critiques CD: 2457
Nouvelles: 27667
Entrevues: 112

07:11:01 - Quo Vadis / Seventh Section / Metal Invaders


Informations
Spectacle: Premier novembre à la place Nikitoutagan de Jouquière
Organisateur: Black Dominion
Compte-rendu: Olivier Provencher

Le lendemain de l'halloween, les productions Black Dominion nous offraient un autre spectacle dans la salle de la place Nikitoutagan à Jonquière. Cette fois, devant une salle complètement pleine, deux groupes du Saguenay, Seventh Section et Metal Invaders, ont ouvert pour un des plus gros noms du metal québecois; Quo Vadis.

Le jeune groupe Metal Invaders nous présentant un hommage au metal des années 80 à aujourd'hui ouvre la soirée. C'est sur les notes de Black Label Society qu'ils débutent leur prestation et on perçoit tout de suite l'appréciation du public. Les gars sont assez à l'aise sur scène et ils donnent un excellent rendu de leurs reprises. Ce qui étonne le plus dans ce groupe c'est probablement le talent des deux guitaristes qui n'abordent même pas encore l'age de la majorité et qui exécutent les solos de chacunes des pièces avec une remarquable justesse et on remarque aussi beaucoup d'amélioration de la part de Jeff (anciennement dans Drakarium et Obscurage) au chant. On reconnait dans le setlist du groupe des reprises d'Iron Maiden, Metallica, Ozzy Osbourne et Black Label Society. On a même droit à une reprise de Into the storm de Blind Guardian. Les dernières notes de ''Master of Puppets'' qui conclu leur prestation sont jouées et le groupe reçoit une belle ovation de la part du public. C'est là qu'on voit que les classiques ne s'oublient jamais !

Setlist

1) Demise Of Sanity (Black Label Society)
2) Suicide Messiah (Black Label Society)
3) Deja Vu (Iron Maiden)
4) Crazy Train (Ozzy Osbourne)
5) Night Crawler (Judas Priest)
6) Into The Storm (Blind Guardian)
7) I Don't Know (Ozzy Osbourne)
8) The Four Horsemen (Metallica)
9) Stillborn (Black Label Society)
10) Devil's Dime (Black Label Society)
11) Master Of Puppet (Metallica)

À ce moment, on nous annonce que l'autobus de Quo Vadis, qui n'étaient pas encore arrivés sur les lieux, est tombé en panne et que le groupe allait avoir quelque peu de retard, ce qui n'a pas semblé inquièter personne puisque nous avions un autre groupe pour combler l'attente.

Le très apprécié band de Black/Death Metal, Seventh Section, faisait ce soir là son retour sur scène, retour occasionné par l'arrivée dans le groupe de Félix, venant combler le poste de chanteur et ''frontman''. Pour une première prestation scènique à vie dans un groupe de metal, je dois dire que sa performance m'a agréablement surpris. Malgré une apparente (et très compréhensible) nervosité au début, ce dernier a vite pris aisance sur la scène et nous a prouvé qu'il n'avait rien à envier à ses prédécesseurs au sein du groupe. Le retour de Seventh Section s'étant fait attendre un bon moment, on a pu remarqué le bonheur de plusieurs à les revoir sur scène. Dans l'ensemble un très bon jeu de la part des musiciens et un son très correct, malgré peut-être les guitares un peu trop saturées et distortionées. En gros un très bon ''come back'' et on espère pour eux que ce sera le dernier et qu'on les verra bien souvent encore sur scène.

Set list

1- Confused Core
2- Blinded by Fear (At the Gates)
3- About Progress
4- Eraser (Hypocrisy)
5- Zephyr
6- War Machine
7- The Utopian


Une autre attente d'environ une demi-heure sans que Quo Vadis ne donnent signe de vie et l'inquiétude semble envahir certains regards. C'est alors qu'on nous annonce, à notre grande exaspération, que le groupe allait avoir encore une heure de retard. Se faisant, pour nous faire patienter, Metal Invaders remontent sur scène pour nous offrir leurs quelques pièces restantes et en rejouer quelques-unes de leur premier set. Cette fois on a droit à un ''À tout le monde'' de Megadeth et à une reprise de ''Aces High'' d'Iron Maiden chantée par nul-autre que votre dévoué serviteur, moi-même, invité à ma grande surprise par le groupe. Mention spéciale à Martin, le bassiste, qui est également dans Seventh Section. Chapeau! 3 performances dans une soirée et un Jeudi soir en plus, faut le faire!

L'attente semble interminable, il est maintenant minuit trente et Quo Vadis ne se pointait toujours pas le bout du nez. Attente qui a plongé la salle dans une ambiance assez spéciale; beaucoup de gens, assis en rond à parler et à discuter en attendant que le groupe pour lequel ils se sont déplacés arrive, ambiance semblable à celle d'un "Woodstock" ou d'un "Wacken Open Air" avec les vapeurs d'herbes magiques en moins ...

Enfin, les portes au fond de la salle s'ouvrent et le groupe fait enfin son entrée sous les acclamations des spectateurs venus pour les voir jouer. Après une installation et des ''soundchecks'' plus que longs, c'est à 2h du matin que le groupe commence sa prestation et c'est surprenant de voir combien de personnes se sont obstinées à tout-de-même rester, surtout un jeudi soir. Loin d'avoir l'air fatigués par leur voyage, le groupe donne un excellent show. La justesse avec laquelle leurs pièces sont jouées et la qualité de leur son, attribuable probablement, (et je dois l'admettre) à leurs tests de son minutieux sont impressionants et on a droit à un show d'enfer. Malgré l'heure tardive le public s'en donne à coeur-joie dans les thrash et on peut dire qu'on en a eu pour notre argent et notre attente.Un spectacle de 1 heures 30 minutes qui fini à presque 4 heures du matin, ça donne une salle qui se vide très très vite à la fin du spectacle. C'était la première fois pour moi que je voyais Quo Vadis et même n'étant pas fan du groupe, je dois dire que j'ai été très impressioné par leur performance. Vraiment un show à voir !

Malgré le retard du groupe et la très longue attente, personne n'est à blâmer. Des accidents ca peut arriver à tout le monde. Ce n'est ni la faute des organisateurs ni la faute du groupe si leur bus de tournée a eu quelques difficultés. Nous ne devons pas nous en tenir à celà. D'ailleurs, c'est avec des soirées comme celles-ci qu'on voit que nous pouvons mobiliser beaucoup de gens dans les spectacles au Saguenay-Lac-St-Jean. Si vous voulez avoir d'autres shows comme celui-ci, il serait peut-être bien de faire un effort et de se déplacer pour les shows de metal même s'ils sont de moindre importance. Par exemple, un public plus nombreux aurait surement été très apprécié à Augury, un groupe peut-être moins connu que Quo Vadis mais, à mon avis, tout aussi bon ou encore lors des 3 prestations des Ghoulunatics dans la région ou les salles étaient presque vides. La scène metal au Saguenay vie, mais elle vie grâce aux efforts des organisateurs qui emmenent des groupes la plupart du temps à pertes. Lachez-donc ''World of Warcraft'' et pour ceux qui le peuvent, bougez-vous le cul et venez thrasher !!!

Absolution (Element Of The Ensemble Part III)
Silence Calls The Storm
Break The Cycle
In Contempt
Fate's Descent
On The Shores Of Ithaka
Inner Capsule (Element Of The Ensemble Part II)
Hunter/Killer
To The Bitter End
Dead Man'S Diary
Point Of No return: Mute Requiem
--------------------------
Legions Of The Betrayed


Résultats: 0 image(s) sur un total de 0 page(s). Affiche: image 0 sur 0.




Images par page: 

 

RSS Feed: 07:11:01 - Quo Vadis / Seventh Section / Metal Invaders (Nouvelles images)

Recherche d'images
Recherche avancée
- Top images
- Nouvelles images
Membres enregistrés
Nom d'utilisateur:

Mot de passe:

Identifiez-moi automatiquement lors de ma prochaine visite?

» Mot de passe oublié
» Inscription

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau