Recherche MU :


The Black Keys
[Blues/Rock]
SKATERS
[Punk Rock]
Beck
[Rock / Indy]
Young The Giant
[Rock / Indy]
>>Voir liste
Spirit Adrift
Lamb of God
Ensiferum
Sirenia
>>Voir liste
Groupes: 1308
Critiques CD: 2457
Nouvelles: 27667
Entrevues: 112

07:09:29 - Machine Head / Arch Enemy / Throwdown / Sanctity

Photos du spectacle

Compte-rendu du spectacle
Spectacle: 29 septembre 2007 au Medley de Montréal
Organisateur: BCI
Photographe: Marc Bizouard et Patryk Pigeon
Compte-rendu: Sébastien Léonard

Le début du spectacle étant prévu pour 19h30, ce fut donc à ma grande surprise que je constatai qu’à 19h40, Sanctity avait déjà terminé sa prestation. Légère déception car je conseille fortement à tous les « fans » de « thrash old school », qui n’ont rien contre une petite touche actuelle, de se pencher sur le premier album de ces derniers; Road to Bloodshed, album puissant et diablement efficace à défaut d’être hyper original. Mon hors d’œuvre de la soirée fut donc le « hardcore » de Throwdown aux influences new-yorkaises très Madbal et Biohazard. Vraiment le genre de spectacle difficile à critiquer car je serais le plus grand des menteurs en vous disant que le groupe n’a pas tout mis ce qu’il avait pour nous satisfaire avec le chanteur qui descend constamment près de la foule et le batteur qui brutalise littéralement les peaux de son « drum ». Malgré tout les musiciens n’ont pas réussi à m’arracher quelques hochements de tête. Seule exception, la reprise de Roots de Sépultura qui a mis vraiment le feu aux poudres. Heureusement pour eux, une partie appréciable des spectateurs a semblé prendre ses pieds et le band a pu partir la tête haute. Pas désagréable, mais chacun son « trip ».

Me voici à attendre le groupe que je connais le plus ce soir mais, je dois vous l’avouer, duquel je n’ai pas encore écouté une seule note de son nouveau disque paru la semaine dernière. Seulement des commentaires passant du ‘‘j’ai adoré, un de leur meilleur album’’ à ‘‘ils tournent en rond et n’ont plus d’inspiration’’ m’ont été partagés. Une chose est sûre, Arch Enemy a toujours de la « drive »’ en spectacle et confirme une de mes constatations toute personnelle. À chaque fois que j’ai eu la chance de les voir en tête d’affiche, le spectacle m’a semblé trop court et a trop souvent fini en queue de poisson. À l’inverse, les musiciens ont toujours laissé la marche très haute à surmonter pour leurs hôtes quand ils ont comme mission de réchauffer la salle. C’est justement à quoi j’ai pensé en les voyant interpréter les désormais classiques que sont Dead Eyes See No Future, Ravenous et Burning Angel avec détermination et sans faille. Angela prouve encore une fois qu’elle est totalement à l’aise dans son rôle de « frontwoman » et que sa voix est ce qu’il y a de plus vraie. Le son était plus que correct pour le Medley même si les lumières étaient toujours aussi minimalistes. De plus, une très grande partie des gens, qui ont presque rempli la salle ce samedi soir, en avaient que pour nos suédois. Les nouvelles compositions, pourtant plus ‘mid-tempo’ et moins ‘death mélodique’ qu’à l’accoutumée, ont semblé faire l’unanimité parmi ces fans gagnés d’avance. Toutes mes félicitations pour leurs choix de Nemesis et We Will Rise aux refrains qui ont tout d’anthems métal pour clôturer ce show.

Il m’a semblé soudainement qu’on respirait un peu mieux, la salle étant un peu moins remplie. J’attendais de voir l’arrivée de Machine Head pour voir si cela n’est pas juste l’effet des fumeurs sortis se satisfaire. Dès que les lumières se sont éteintes, j’ai bien eu la confirmation que certains avaient déjà quitté la salle. Mais attention, de là à dire que Arch Enemy avait volé la vedette, il y a un pas que je ne peux pas franchir. Malgré que légèrement amoindrie, la foule restante a crié haut et fort son admiration pour ces vétérans du ‘thrash’ et celle-ci leur a rendu avec une hargne peu commune. Les musiciens avaient le vent dans les voiles ces derniers temps avec une flopée de critiques élogieuses pour leur dernière offrande et une demande constante pour les voir performer. Robert Flynn, qui tient le bateau à l’eau depuis tant d’années, semblait plus heureux que jamais malgré toute la violence qui se dégageait de sa musique. N’ayant été fan que des premiers albums, j’ai eu un plus grand plaisir à entendre Old de l’excellent Burn My Eyes que des pièces que je connaissaient pas. Les spectateurs semblaient pourtant à l’opposé de moi, ce qui signifie que MH a renouvelé une bonne partie de son auditoire. Devant tant d’enthousiasme, autant du groupe que de ses fans, je me promettais de porter une oreille plus attentive au nouveau matériel. Seul bémol notoire, Flynn a passé beaucoup trop de temps à nous parler entre les morceaux et les musiciens ont eu encore une fois la mauvaise habitude de quitter constamment la scène. Ceci a obligé la foule à scander leur nom comme si elle voulait un rappel et ceci a brisé foncièrement le rythme du spectacle. Peut être le groupe est-il trop confiant de son nouveau succès? À suivre.


Résultats: 0 image(s) sur un total de 0 page(s). Affiche: image 0 sur 0.




Images par page: 

 

RSS Feed: 07:09:29 - Machine Head / Arch Enemy / Throwdown / Sanctity (Nouvelles images)

Recherche d'images
Recherche avancée
- Top images
- Nouvelles images
Membres enregistrés
Nom d'utilisateur:

Mot de passe:

Identifiez-moi automatiquement lors de ma prochaine visite?

» Mot de passe oublié
» Inscription

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau