Recherche MU :


The Black Keys
[Blues/Rock]
SKATERS
[Punk Rock]
Beck
[Rock / Indy]
Young The Giant
[Rock / Indy]
>>Voir liste
Lamb of God
Ensiferum
Sirenia
Seven Kingdoms
>>Voir liste
Groupes: 1308
Critiques CD: 2454
Nouvelles: 27667
Entrevues: 111

07:09:19 - EdGuy / Into Eternity / Light This City / Echoes Of Eternity (Qc)

Photos du spectacle

Compte-rendu du spectacle
Spectacle: 19 Septembre 2007 à l'Impérial de Québec
Organisateur: Capitale du Métal
Photographe: Yves Gagnon
Compte-rendu: Guillaume Cyr

En 2002, Union Metal International accomplissait ce qu’il semblait impossible à l’époque : convaincre un groupe de power métal européen de traverser l’Atlantique et faire de l’évènement un succès. Depuis ce temps, une histoire d’amour s’est créée entre Edguy et les amateurs québécois qui ont accueilli la formation de si belle façon les tournées suivantes. Après un passage à Montréal la veille, le groupe allemand était de retour pour une 3e fois à Québec en ce mercredi 19 septembre. Le succès de l'événement ne semblait toutefois pas être au rendez-vous avant le spectacle puisque très peu de billets ont été vendus. Plusieurs raisons pourraient expliquer ce phénomène. Premièrement, la venue du groupe Cradle of Filth la même journée a certainement volé quelques fans. De plus, le fait qu'il y ait beaucoup plus de spectacles qu'au moment de leur dernière venue en 2005 ont probablement convaincu plusieurs fans à passer leur tour. Peut-être aussi que c'est simplement parce que le dernier album "Rocket Ride", plus rock que véritablement métal, a déçu de nombreux amateurs de la première heure.

Malgré cela un nombre convenable de personnes se sont présentées et l'ambiance qui s'est dégagée, bien que en deçà des spectacles précédents, fut extraordinaire. Quoiqu'avec une formation telle Edguy c'était l'évidence même. La synergie du groupe germanique sur scène est exemplaire. Chaque musicien sait exactement à quel endroit se placer et quel geste poser pour créer une bonne ambiance. De plus, chaque mouvement de bras et chaque regard approbateur de la part du chanteur Tobias Sammet étaient surveillés par la foule et suivi d'exclamations de toutes sortes. On a même eu droit à un pseudo tournoi de production de décibels entre amateurs québécois, montréalais et américains. Évidemment nous avons été les meilleurs, mais je soupçonne fortement qu'il dit ça à chaque ville.

Toutefois, c'était à des années-lumière d'être un spectacle parfait. Commencer un spectacle avec "Catch of the century", une pièce midtempo pas très accrocheuse, c'est très ordinaire. De plus, très peu de classiques des albums "Vain Glory Opera", "Theatre of salvation" et "Mandrake" étaient présents sur le setlist. Nous avons eu droit à la place à une suite de midtempo rock des albums "Hellfire Club" et "Rocket Ride" et à une ballade très mièvre "Save me". Tous les goûts sont dans la nature et beaucoup ont grandement apprécié, mais avec un spectacle plutôt court dû au fait qu'il y avait quatre groupes, ça en a laissé quelques uns sur leur faim. Passons maintenant au plus important, la nouvelle coupe de cheveux de Tobias Sammet. Selon les filles questionnées sur la question, le chanteur allemand qui était considéré comme un sex symbol a beaucoup perdu de crédibilité. Toutefois, son immense charisme sur scène n'est aucunement affecté. En bref, ce fut un spectacle haut en couleur, mais auquel il manquait plusieurs points importants pour le rendre totalement transcendant.

Les groupes Echoes of Eternity, Light this City et Into Eternity avaient la charge de réchauffer la foule pour l'occasion. Le premier est déjà venu en juillet et sera de retour en janvier. Trois spectacles en 6 mois, c'est au moins un de trop. Surtout que très peu de gens semblent accrocher à leur musique. Toutefois, il est bien de souligner que la manière très heavy avec laquelle ils ont commencé le spectacle est tout simplement géniale. Quant au groupe américain Light this city, comme beaucoup de groupes de metalcore, ils ont beaucoup de riffs endiablés à offrir. Toutefois, la voix ne va pas avec le style proposé. Somme toute, un excellent groupe, mais inadéquat en première partie d'Edguy. Le groupe canadien Into Eternity est ensuite monté sur scène. La formation de death mélodique a une bonne reconnaissance dans la capitale et plusieurs fans sont probablement venus spécialement pour eux. Nous avions en face de nous 4 musiciens très talentueux ainsi qu'un chanteur époustouflant aussi habile au growl qu'au chant aigu à donner des frissons. Un groupe plus difficile d'accès, mais qui vaut la peine de s'y intéresser peu importe son style de prédilection. (Malheureusement, pour ces trois groupes, nous n'avons pas de photos à vous offrir puisque le photographe était à Cradle of Filth durant ce temps.)


Résultats: 0 image(s) sur un total de 0 page(s). Affiche: image 0 sur 0.




Images par page: 

 

RSS Feed: 07:09:19 - EdGuy / Into Eternity / Light This City / Echoes Of Eternity (Qc) (Nouvelles images)

Recherche d'images
Recherche avancée
- Top images
- Nouvelles images
Membres enregistrés
Nom d'utilisateur:

Mot de passe:

Identifiez-moi automatiquement lors de ma prochaine visite?

» Mot de passe oublié
» Inscription

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau