Recherche MU :


The Black Keys
[Blues/Rock]
SKATERS
[Punk Rock]
Beck
[Rock / Indy]
Young The Giant
[Rock / Indy]
>>Voir liste
Spirit Adrift
Lamb of God
Ensiferum
Sirenia
>>Voir liste
Groupes: 1308
Critiques CD: 2457
Nouvelles: 27667
Entrevues: 112

07:08:16 - Dream Theater / Redemption / Into Eternity (Qc)

Photos du spectacle

Compte-rendu du spectacle
Spectacle: 16 août 2007 sur la scène Belle-Gueule de l'Expo-Cité
Organisateur: Mercure
Photographe: Yves Gagnon
Compte-rendu: Daves Couture


Quand on parle de relation durable entre des amateurs et des musiciens, ceux de Dream Theater en ont une belle avec les amateurs de Québec. Y allant même d’une visite exceptionnelle dans le cadre d’un événement tel Expo Québec 2007, ces virtuoses avaient le goût à la fête et leur histoire d’amour avec la ville de Québec promettait encore beaucoup d’excitation de la part des quelques 10 000 personnes présentes à la ‘Scène Belle-Gueule’ d’Expo Cité. En tournée nord-américaine depuis la mi-juillet, Dream Theater était également accompagné pour l’occasion des formations Into Eternity et Redemption.


Into Eternity est désormais très connu dans la région de Québec. Cette formation canadienne a reçu plusieurs éloges concernant son tout dernier album intitulé « The Scattering Of Ashes » et elle profitait une fois de plus d’une tournée de grande envergure avec Dream Theater pour nous rendre visite dans le cadre de d'Expo Québec. Beaucoup d’amateurs s’étaient déjà rassemblés près de la scène pour apprécier et soutenir la venue de ces vedettes canadiennes. Le chanteur Stu Block nous a une fois de plus démontré toute l’étendue de son charisme et la foule a bien réagi à chaque occasion où elle a été sollicitée. L’équipe technique imposante réunie pour les soirées de spectacle à l’Expo Cité a rendu un fier service à Into Eternity et les amateurs ont pu ainsi profiter d’un son qui a été généralement bon peu importe l’angle dans lequel on était placé. Imposant physiquement, le guitariste Tim Roth (l’un des membres fondateurs de ce groupe) a également pris beaucoup de place sur scène et ses nombreux solos tous plus techniques les uns que les autres ont bien plu aux amateurs et connaisseurs de la formation. Une prestation sans faille et une foule qui pouvait se permettre de patienter quelque peu avant la venue des favoris de cette soirée.


Si vous aviez l’impression de reconnaître le chanteur qui s’est présenté sur scène pour la formation Redemption et bien vous n’aviez peut-être pas la berlue. Il s’agissait effectivement du chanteur très connu Ray Alder du groupe Fates Warning. Fort d’un projet qui s’annonçait à la base temporaire, cette formation de Los Angeles a reçu beaucoup d’appui des nombreux amateurs du monde entier et a été signée par ‘Sensory Records’ en 2003. Trois albums plus tard, Redemption était à Québec pour promouvoir son tout dernier album paru en 2007 « The Origins Of Ruin ». Héritant eux aussi de l’excellent son de l’équipe sur place, les musiciens ont pu offrir aux amateurs présents un matériel de qualité et un style progressif semblable à Dream Theater. Des compositions d’une belle musicalité et un style assez technique pourraient caractériser Redemption. Sans dire que le groupe est particulièrement énergique sur scène, les musiciens se sont bien assurés de reproduire leur matériel de façon impeccable. La foule était moins branchée lors de cette prestation et il est permis de croire que c’est simplement le fait que le groupe ne soit pas très connu au Québec. Ceci dit, si ce groupe a piqué votre curiosité, il aura réussi son mandat en venant au Québec.


Occasion spéciale ou pas, Dream Theater est entré en scène avec les mêmes éléments techniques et si caractéristiques de ce quintet. En guise d'introduction, un montage sonore représentant les quelque vingt ans de cette formation de ‘Métal progressif’ qui allait lancer la première pièce ‘Constant Motion’ de l’excellent « Systematic Chaos ». Sans vraiment y aller de grands discours, James Labrie a présenté les pièces les unes après les autres et il s’est assuré que ce serait le côté musical qui aurait priorité. Qui s’en plaindra, les amateurs étant bien sûr venus pour voir et entendre ces virtuoses. Ne négligeant aucun moment de cette carrière de vingt ans, chacun des albums a été interpellé dans le répertoire choisi. Que dire des ‘Strange Deja Vu, Blind Faith, Surrounded, Lines In The Sand et Scarred’ qui ont été parmi les choix intéressants pour cette soirée. Dream Theater ne lésine pas souvent sur ceux-ci. Mike Portnoy (batteur) conserve minutieuseement les 'Set-list' de chacune des soirées précédentes et regarde très souvent ce qui été joué pour ensuite construire un spectacle différent. Il essaie ainsi d’éviter la répétition et ça fonctionne très bien jusqu ‘à maintenant à Québec. Le groupe nous a même offert quelques séquences bien insérées de grandes pièces de Pink Floyd et de Marillion, ce qui a bien sûr ajouté à la richesse de la prestation. De façon même surprenante, Jordan Rudess s’est amené sur scène quelques fois avec son clavier portatif pour relancer John Petrucci ou bien simplement pour continuer le solo dans lequel il s’était engagé pendant la soirée. Plus actif qu’à son habitude, James Labrie a également démontré une certaine énergie en y allant de séquences vocales impressionnantes et même inhabituelles. Dream Theater est venu à Québec pour s’amuser et les musiciens nous l’ont bien rendu hier soir.


Occasion inhabituelle ou pas, cette soirée en compagnie des maîtres de la musique ‘progressive métal’ a encore plu aux 10 000 personnes présentes (selon les estimations officielles). Dream Theater était manifestement en grande forme et il est permis de croire que le spectacle de Montréal au Centre Bell le lendemain soir aura la même saveur. Les musiciens se sentent toujours bien accueillis à Québec et rien n’indique que l’histoire d’amour s’arrêtera en 2007.


Répertoire selon la version officielle:

Intro Video / 2001
Constant Motion
Strange Deja Vu
Blind Faith
Surrounded
The Dark Eternal Night
Keyboard Solo
Lines In The Sand
Scarred
In The Presence Of Enemies

Rappel

SHMEDLEY WILCOX
1- Trial Of Tears
2- Finallly Free
3- Learning To Live
4- In The Name Of God
5- Octavarium


Résultats: 0 image(s) sur un total de 0 page(s). Affiche: image 0 sur 0.




Images par page: 

 

RSS Feed: 07:08:16 - Dream Theater / Redemption / Into Eternity (Qc) (Nouvelles images)

Recherche d'images
Recherche avancée
- Top images
- Nouvelles images
Membres enregistrés
Nom d'utilisateur:

Mot de passe:

Identifiez-moi automatiquement lors de ma prochaine visite?

» Mot de passe oublié
» Inscription

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau