Recherche MU :


The Black Keys
[Blues/Rock]
SKATERS
[Punk Rock]
Beck
[Rock / Indy]
Young The Giant
[Rock / Indy]
>>Voir liste
Spirit Adrift
Lamb of God
Ensiferum
Sirenia
>>Voir liste
Groupes: 1308
Critiques CD: 2456
Nouvelles: 27667
Entrevues: 112

09:02:28 - Scarlet Sins (Mtl)

Photos du spectacle

Compte-rendu du spectacle
Spectacle: 28 février 2009 au TNT Rock Bar de Montréal
Photographe: Patryk Pigeon
Compte-rendu: Sébastien Léonard


Il y a de ces soirées qui commencent de la mauvaise façon. Le groupe, qui est censé monter sur scène vers 11 heures, ne commencera pas avant minuit trente à cause d’un retard qui est hors de leur contrôle. Juste après un mini accrochage en auto en se rendant au show, ça pourrait être mieux. Les quatre filles de Toronto se produisent ce soir au TNT rock bar. Drôle de salle de spectacle que ce TNT. Fait comme un long et mince rectangle, le stage se situe sur un des longs côtés. Pas besoin de spécifier que le parterre n’est pas très grand. Il se trouve en partie devant un vestiaire et les marches pour allé au deuxième où de plusieurs ont déjà pris place en prévision du spectacle à venir. À une heure moins quart, elles peuvent prendre place devant nous et sans grande fanfare, à l’exception d’une musique d’intro, elles entament avec Reborn. Malheureusement pour Sylvya, il n’y a aucun son au micro et pour les premières lignes de chant on ne voit que ses lèvres bouger. Le tout continue comme si de rien n’était, mais il faudra un certain temps pour que le volume de voix se stabilise dans le mixage et pour dire vrai, il ne sera jamais parfait du show. L’évènement se reproduit dès que Tanya, la bassiste, tente d’exécuter ses back vocaux. Décidément, il y a quelqu’un qui n’a pas fait sa job. Il n’y a pas que le chant qui n’est pas à point. La guitariste Christina bénéficie d’un son grinchant et sans grande puissance qui ne fait pas honneur aux riffs lourds des pièces de leur disque éponyme. Dommage! Au final, il n’y a que le drum et la basse qui ressortent et qu’on entend parfaitement. Il y a quand même quelque chose de bien là-dedans car la section rythmique est solide à souhait. Sans crier au génie, Elie a tout ce qu’on demande à un drummer rock. Peu adepte des passes hyper techniques, elle est précise, efficace et énergique. Il est amusant de voir un si petit bout de femme marteler ses fûts avec autant de force. Elle me rappelle vaguement un certain Tommy Lee et venant de moi c’est sans contredit un compliment. Sur cela, les lignes de basse se placent avec justesse et précision. Encore là rien de bien compliqué, juste du bon hard rock. Avec une base aussi solide, il est dur à comprendre que la guitare n’est pas toujours dans les temps. J’ai de gros soupçons que Christina ne s’entendait pas parfaitement sur scène.

En voilà assez pour les détails techniques, car elles continuent leur show en faisant fi de tout cela. C’est la reprise de Depeche Mode StrangeLove qui nous est servie en deuxième et semble plaire à la majorité. Sylvya fait sont possible pour donner de la vie à leur performance, mais la petitesse de stage lui rend la vie compliquée. Quelques fois, elle laisse la place du centre à Christina pour qu’elle exécute un petit duo bass/guitare avec Tanya. Surement en raison de l’heure tardive de l’évènement, je finis par remarquer qu’après un certain temps il y a un peu moins de monde dans la salle qu’il y en avait au début. De plus, l’audience n’est pas des plus réceptives à l’exception de quelques fans irréductibles à l’avant. Ce n’est pas par faute de ne pas avoir essayé de nous faire réagir. À plusieurs reprises la chanteuse nous invite à taper des mains, à chanter en chœur et se rapprocher à l’avant pour faire la fête. La réaction la plus forte finie par venir à la dernière pièce, le single Drown qui en fait chanter plus d’un avec son refrain qui s’installe dans votre tête pour ne plus en partir. C’est là-dessus que, comme elles sont arrivées sans tambour ni trompette, elles quittent la scène. S’il y a une chose à laquelle je leur lève mon chapeau, c’est qu’avec tout ce qui c’est passé qui aurait pu faire disparaitre leur bonne humeur, elles sont restées du début à la fin tout sourire et ont livré la marchandise.

Voici le set-list de la soirée
Reborn
Strangelove
Are You Worth It
No Arguments
Broken
Backstabber
With You
Let Go
Own Truth
Beautiful Goodbye
Drown


Résultats: 0 image(s) sur un total de 0 page(s). Affiche: image 0 sur 0.




Images par page: 

 

RSS Feed: 09:02:28 - Scarlet Sins (Mtl) (Nouvelles images)

Recherche d'images
Recherche avancée
- Top images
- Nouvelles images
Membres enregistrés
Nom d'utilisateur:

Mot de passe:

Identifiez-moi automatiquement lors de ma prochaine visite?

» Mot de passe oublié
» Inscription

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau