Recherche MU :


The Black Keys
[Blues/Rock]
SKATERS
[Punk Rock]
Beck
[Rock / Indy]
Young The Giant
[Rock / Indy]
>>Voir liste
Lamb of God
Ensiferum
Sirenia
Seven Kingdoms
>>Voir liste
Groupes: 1308
Critiques CD: 2454
Nouvelles: 27667
Entrevues: 111

07:07:17 - Symphony X / Sanctity / Echoes of Eternity (Qc)

Photos du spectacle

Compte-rendu du spectacle
Spectacle: 17 Juillet 2007 à l'Impérial de Québec
Organisateur: Capitale du Metal
Photographe: Yves Gagnon
Compte-rendu: Guillaume Cyr

De passage pour la première fois dans la capitale, le groupe de métal progressif Symphony X se donnait en spectacle sur la scène de l’Impérial pour promouvoir son tout dernier album « Paradise Lost ». Pour l’occasion, il était accompagné des groupes Echoes of Eternity et Sanctity.

La formation Echoes of Eternity est très spéciale. J’avais déjà dit à une amie qui aimait tous les styles que je lui trouverais un jour un groupe de death métal symphonique à chanteuse pensant que c’était trop loufoque pour exister. Toutefois, le groupe de Los Angeles n’est pas très loin de cette description. Une chanteuse à la voix très douce chante accompagnée de riffs saccadés fortement inspirés du groupe légendaire DEATH. Un mélange plutôt original qui a à première vue a le potentiel d’être intéressant. Les riffs sont très techniques et accrocheurs tandis que la chanteuse a une merveilleuse voix cristalline. De plus, elle est à l’aise sur scène et sait très bien comment s’y mettre en valeur. Par contre, le mélange des deux influences manque cruellement d’entrain, on aurait plutôt dit que le chant était complètement déphasé de la musique, et n’a pas su plaire à la majorité de la foule. Soulignons en terminant que, bien que le groupe soit Américain, la chanteuse Francine Boucher est québécoise et que la formation a une pièce avec une partie en français intitulée « The forgotten goddess », qui est aussi le nom de son unique album. De plus, Echoes of Eternity sera de retour en septembre prochain en compagnie d’Edguy.

Sanctity est une autre formation très spéciale et aux nombreuses influences. Elle pourrait être qualifiée de heavy-thrash à fortes sonorités hardcore. Effectivement, elle est très spéciale parce qu’elle mélange la mode « old school » du thrash et du heavy, faite de riffs véloces entraînants et de solos endiablés, à la mode plus récente du hardcore, perceptible principalement à cause de l’alternance de vocals hargneux et clairs sur la plupart des pièces. De plus, les refrains sont généralement accrocheurs dès la première écoute. Toutefois, au contraire du groupe précédent, le mélange proposé a été terriblement efficace et la foule a embarqué rapidement. On est face à deux possibilités. Soit que j’ai sous-estimé le nombre de fans qui sont venus spécialement pour eux, soit que leur musique a un je-ne-sais-quoi qui fait « tripper » la foule dès les premières notes. Une chose est sûre, le parterre était totalement en feu tout le long de leur performance. Leur album « Road to Bloodshed » a également plusieurs choses intéressantes à proposer. Spécialement la première pièce « Beneath the Machine » au riff thrash extraordinaire et au refrain très accrocheur qui a également clos le spectacle de magnifique façon. Sanctity est un groupe tellement mélodique qu’il pourrait convaincre facilement plusieurs néophytes du métal à s’intéresser aux plus vieux groupes du même style tels Slayer.

Après une attente qui a semblé être interminable, ce fut le tour de Symphony X de monter sur scène pour nous faire vivre une soirée qui restera longtemps dans la mémoire de plusieurs. C’était la tournée promotionnelle de l’album « Paradise Lost » alors la majorité des pièces étaient tirées de ce dernier. Une œuvre beaucoup plus heavy que les précédentes. Quoique, malgré le son plus progressif des premiers albums, ils nous avaient déjà habitué à quelques pièces plus directes et accrocheuses (Of sins and shadows, Sea of lies, Smoke and mirrors, Inferno). C’est ce genre de pièces qui nous ont été offertes tout le long de la soirée laissant peu de temps à la foule pour respirer. Sauf lors de la ballade « Paradise Lost » pendant laquelle la foule a admiré bouche bée le talent du chanteur Russell Allen, aussi habile au chant agressif qu’émotif. La prestance charismatique sur scène de cet incroyable « frontman » et la chimie qu’il a eu avec le public forcent tout simplement l’admiration. Les autres moments pendant lesquels la foule avait la bouche ouverte d’incrédibilité ont été lors des solos néoclassiques de Michael Romeo qui inspire rien de moins que la vénération. C’est un peu exagéré, mais il est difficile de nier que ce virtuose de la guitare ainsi que le reste du groupe sont de véritables génies dans leur domaine. À la fin du spectacle, le rêve de plusieurs s’est réalisé. La formation nous a interprété leur chef-d’œuvre « The Odyssey ». Une demi-heure de pure extase à partir de l’intro symphonique jusqu’au refrain divin repris de si belle façon par la foule.

Selon les commentaires recueillis, le spectacle de Symphony X a été l'un des meilleurs de l'avis de plusieurs et cela même si le son n’a pas été des plus excellent. On pouvait apercevoir également de nombreuses personnes généralement présentes à des spectacles de death ou de black métal. Ce qui montre bien que lorsque la musique est intelligente ça plait à beaucoup de monde. De plus, le groupe a semblé très impressionné de l’accueil du public québécois qui n’a pas arrêté de chanter de la soirée. Souhaitons donc que ce soit suffisant pour que Québec devienne une place immanquable lors de leurs prochaines tournées.


Résultats: 0 image(s) sur un total de 0 page(s). Affiche: image 0 sur 0.




Images par page: 

 

RSS Feed: 07:07:17 - Symphony X / Sanctity / Echoes of Eternity (Qc) (Nouvelles images)

Recherche d'images
Recherche avancée
- Top images
- Nouvelles images
Membres enregistrés
Nom d'utilisateur:

Mot de passe:

Identifiez-moi automatiquement lors de ma prochaine visite?

» Mot de passe oublié
» Inscription

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau