Recherche MU :
Groupes: 1308
Critiques CD: 2379
Nouvelles: 26167
Entrevues: 95

09:01:31 - Approached by a God / Unfallen / The Aftermath / Seventh Section / Heartless Advocate (Qc) (Hits: 12861)

Photos du spectacle
Unfallen (10)
The Aftermath (10)
Seventh Section (10)
Heartless Advocate (10)
Approached by a God (12)

Informations
Spectacle: 31 janvier 2009 à l'Agitée de Québec
Organisateur: Trurockstar Productions
Photographe: Alexis BC
Compte-rendu: Rémi Lavertu

Quoi de mieux pour clore le premier mois de l’année qu’un bon spectacle brutal? Je ne saurais dire si c’est la question que se sont posé les membres de Trurockstar Productions mais ils nous on très certainement donné la réponse, le samedi 31 janvier 2009, en nous ouvrant les portes du « Café-bar spectacle l’Agitée » pour nous présenter cinq formations québécoises survoltées. Comme si ça ne suffisait pas, cet événement constituait aussi le lancement de l’album « Diseased and Burned to Rest » du groupe Approached By A God, originaire de la ville de Québec.

C’est la formation saguenéenne Heartless, jadis connue sous le nom de Heartless Advocate, qui a eu pour mission de réchauffer la foule. Cette dernière, peut-être désireuse de garder ses forces pour plus tard, fut peu réceptive aux interventions colorées du chanteur Pierre-Olivier Brassard (le « MySpace du groupe mentionnant « P-O », je me permet ici de spéculer) et à la musique endiablée du groupe, mais les musiciens ne semblèrent pas être déstabilisés outre mesure, continuant d’offrir à la foule une prestation « deathcore » de qualité, alliant un vocal à tendance parfois porcine à des « riffs » puissants et bien exécutés et aux caractéristiques « breakdowns » desquels l’intégralité de cette soirée allait faire l’éloge.

Après une courte, mais efficace introduction, les membres de Heartless ont cédé leur place à leurs confrères saguenéens du groupe Seventh Section. Oeuvrant dans un style plus près du désormais traditionnel « death metal », la formation démarra en trombe avec une puissante composition dont le titre m’échappe maintenant, mais dont mon cou se rappelle bien, enflammant immédiatement la foule qui comportait très clairement plusieurs fans établis. Enchaînant les pièces de leur E.P. intitulé « War Machine » les unes après les autres pour la plus grande satisfaction des « headbangers » prenant place devant la scène, ils se sont éventuellement fait quelques amis additionnels en s’écartant de leur répertoire pour nous offrir une reprise de la célèbre chanson « Cowboys From Hell » de la défunte formation Pantera. Nous donnant aussi droit à une nouvelle composition, c’est avec bière et satisfaction que la septième section quitta la scène.

Reléguant le « death » et le Saguenay au vestiaire, The Aftermath, issu de Québec, se présenta sur les planches avec une sonorité détonnant drastiquement de celle de leurs prédécesseurs et nous balançant au visage de puissantes compositions « grindcore » à tendance « death ». Ces mélopées gutturales oeuvrant sous le signe du « breakdown » semblèrent significativement réveiller la horde « métaleuse » qui, bien que toujours statique, était plus réceptive à ce style musical. La gestuelle des musiciens cadrait bien avec la musique déchaînée qu’ils jouaient et le chanteur, semblant parfois presque en transe, nous fit bénéficier d’une voix profonde et d’une bonne présence scénique malgré ses interventions plutôt subtiles entre les chansons. La réponse des fans fut bonne, mais ce n’est qu’à la fin de la prestation que, étonnamment, la tension atteint son comble.

Il ne fallut que peu de temps pour réaliser que la plupart de ceux et celles qui n’avaient pas bougé depuis le début du spectacle ne faisaient en fait qu’attendre un moment bien précis : l’arrivée du groupe Unfallen, toujours de Québec. En effet c’est lorsque retentit la première note qu’une vague de fans surexcités déferla sur le reste de l’assistance pour ensuite éclater en un tourbillon inépuisable de bras et de jambes battant les airs au rythme de la musique. Bien que tous les artistes sur scène faisaient montre d’une énergie et d’un talent indéniables, ce sont les deux chanteurs qui ont suscité un intérêt marqué. Que ce soit par leurs styles vocaux respectifs qui se complétaient à merveille ou par la complicité théâtrale qu’ils démontraient sur scène, leurs mouvements semblants presque chorégraphiés. C’est ainsi que, à l’image d’un ouragan, Unfallen vint, détruit tout sur son passage et repartit comme il était venu, laissant derrière quelques témoins abasourdis.

Suite à une telle performance, la barre était haute pour la tête d’affiche qu’était Approached By A God. Tristement, la foule se fit moins dense pour profiter de leur performance, mais c’est aujourd’hui avec regret que doivent vivre ces gens pour avoir manqué un lancement d’album aussi mémorable. Le quatuor se lança dans l’interprétation de ses compositions avec une précision chirurgicale, ne laissant aucunement le loisir à l’erreur de se glisser dans leur « death/thrash metal » agrémenté de séquences très techniques. Pendant que les interprètes s’exécutaient sur leurs instruments respectifs avec une passion perceptible et une facilité presque déconcertante, le chanteur partageait bien sa motivation avec la foule et s’exécutait avec l’ardeur de celui dont la vie en dépend. L’une de leurs chansons fut agrémentée d’un invité surprise dont l’identité m’est inconnue, mais dont l’aisance sur scène me laisse présumer qu’il n’en était pas à sa première expérience. Se mêlant très bien au reste du groupe qui l’accueillit comme un frère, sa présence fut appréciée de tous et toutes et il quitta ensuite la scène d’un air satisfait. C’est ainsi que le groupe clôtura la soirée avec force et professionnalisme, ne laissant derrière eux que le désir de se procurer leur album et de voir rapidement la couleur du second.

Malgré la présence de plusieurs groupes, le spectacle se déroula avec fluidité et efficacité. Tous les artistes présents ont fait bonne impression et ont visiblement éprouvé beaucoup de plaisir à partager leur musique avec le public qui avait bravé le froid pour eux. Malgré un son très fort qui, initialement, me fit regretter d’avoir oublié mes bouchons à la maison, le tout se replaça très rapidement et la qualité sonore se rapprocha vite de ce qu’on peut retrouver dans les salles réputées, cette qualité évoluant peut-être proportionnellement à mon taux d’alcoolémie, mais le résultat demeurant le même. Finalement, l’idée principale est la suivante : Je crois que jamais un enregistrement ne saura reproduire l’énergie que ces groupes dégagent en spectacle et au talent de ces musiciens. En effet, j’ai été jeté au sol (littéralement pour ce qui est de Unfallen) par ces groupes que ne n’avais pu, pour la plupart, qu’apprécier grâce à « MySpace » jusqu’à maintenant. Même s’il advenait que ce que vous y entendiez vous laisse perplexe, rendez-vous service : allez constater par vous-même.


Résultats: 0 image(s) sur un total de 0 page(s). Affiche: image 0 sur 0.




Images par page: 

 

RSS Feed: 09:01:31 - Approached by a God / Unfallen / The Aftermath / Seventh Section / Heartless Advocate (Qc) (Nouvelles images)

Recherche d'images
Recherche avancée
- Top images
- Nouvelles images
Membres enregistrés
Nom d'utilisateur:

Mot de passe:

Identifiez-moi automatiquement lors de ma prochaine visite?

» Mot de passe oublié
» Inscription

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau