Recherche MU :
Groupes: 1308
Critiques CD: 2464
Nouvelles: 27667
Entrevues: 113

09:01:23 - Black Metal Mayhem 3 (avec Black Empire, Cryptik Howling, Eclipse Eternal, Empyrean Plague, Hiverna, Pagan Ritual, Sloatvean, Valcaim, Violium)

Photos du spectacle

Compte-rendu du spectacle
Spectacle: 23 et 24 janvier 2009 aux Katacombes de Montréal
Organisateur: Fearsome Sacrifice
Photographe: Wicca Photo
Compte-rendu: Louis Goulet (23 janvier seulement)

IMPORTANT: MetalUniverse tient à remercier Fearsome Sacrifice Productions pour avoir engagé un photographe et de nous avoir donné la permission de publier ses photos.

Fearsome Sacrifice Productions nous offrait, pour la troisième fois cette année, son festival black metal, le Black Metal Mayhem, qui donne la possibilité à des groupes bien connus aussi bien qu’à la relève de présenter leur matériel devant la foule montréalaise. C’est donc vers le bar Les Katacombes que convergent les amateurs de black venus entendre Violium, Hiverna, Empyrean Plague et Cryptik Howling (quelques changements ont dû être apportés au line-up car le groupe Panzerfaust a annulé à la dernière minute, et Héritage Mystique n’était pas présent non plus).

C’est donc au groupe Violium que revient la tâche d’ouvrir le spectacle. Le black metal mélodique de ces jeunes musiciens québécois semble plaire à la petite foule qui se masse devant la scène. Effectivement, le groupe est efficace et « tight ». Malgré des problèmes de micro plus fréquents que l’on aurait voulu, le chanteur a démontré la puissance de sa voix, et les musiciens, sans être parfaits, ont offert une performance très à la hauteur. Les pièces Judgement Day et Sheep Of God, en clôture, semblent avoir bien plu aux amateurs présents. De plus, le son était en général très bon. Un groupe prometteur pour la scène black québécoise, mais qui malheureusement performait pour la dernière fois sur scène avant un moment, plusieurs membres ayant quitté la formation, qui recherche actuellement de nouveaux musiciens. Avis aux intéressés!

Le groupe Hiverna, de Québec, assure la continuité de la soirée avec son black metal folklorique. Après la première pièce, le quintette du chanteur et guitariste Bardunor semble trouver sa vitesse de croisière, et les musiciens livrent un black metal hivernal qui est justement de circonstance vu la température extérieure. La foule présente semble apprécier et les pièces du split L’Aube Septentrionale sont accueillies dans une atmosphère résolument sombre. La qualité du son rend bien la musique du groupe, teintée de folklore et de mélodies de clavier. Tout comme les musiciens du groupe précédent, ceux d’Hiverna restent plutôt fixes sur scène, mais cela est surtout dû à l’étroitesse de celle-ci. En bref, une bonne performance d’un groupe qui est également à surveiller dans les temps qui viennent.

Les Ontariens d’Empyrean Plague sont les prochains à fouler la scène des Katacombes. Armés de leur black metal aux accents vikings et même parfois death, ceux –ci entament un assaut brutal et plus agressif, en léger contraste avec les formations précédentes. La foule est considérablement réduite mais les amateurs qui demeurent devant la scène en ont pour leur argent alors que les musiciens, qui ont une bonne présence scénique, entonnent des pièces de leur album à paraître bientôt, intitulé Ancestral Embers Shall Burn. Parmi celles-ci, la pièce-titre, le morceau Sheathed In Hate et la puissante We Are The North. Sans temps morts, la performance du groupe ouvre la voie aux headliners d’une façon efficace. Dommage que la réponse de la foule n’ait pas été à la hauteur de l’énergie du groupe.

Venu tout droit de l’Abitibi, après, reprenant les mots du chanteur, « huit tabarnak d’heures de routes dans le blizzard », Cryptik Howling monte sur scène avec semble-t-il la ferme intention d’en mettre plein la vue et les oreilles aux amateurs de black metal présents. Sans perdre un instant, les musiciens commencent à jouer alors que le chanteur se dirige, avec son micro sans fil, vers le derrière du bar en criant à tout le monde de s’avancer. L’énergie est déjà palpable et le black metal mélodique du groupe est efficace. Les courts moments entre les morceaux sont agrémentés d’interventions du chanteur à la voix torturée, et c’est non pas une nouvelle pièce mais l’intégralité du nouvel album à paraître, intitulé Them, que Cryptik Howling nous offre. Bien sûr, ils n’oublient tout de même pas de jouer quelques titres de Vitium Intus, dont Eternal Moon Of Disgrace. Malgré les ennuis techniques du guitariste (qui a dû changer de guitare au milieu d’une chanson!) et le fait que le clavier soit totalement perdu dans le mix (encore plus que lors des performances de Violium et Hiverna), le groupe a confirmé qu’il est une des puissances montantes de la scène black metal du Québec, en servant une performance solide, mémorable et énergique.

Il convient également de mentionner spécialement le travail à la sonorisation, de loin supérieur à ce que l’on retrouve parfois dans les spectacles de métal, ainsi que de remercier les organisateurs du festival, qui soit dit en passant risque fort bien de devenir de plus en plus gros, et ce dès la prochaine édition.


Résultats: 0 image(s) sur un total de 0 page(s). Affiche: image 0 sur 0.




Images par page: 

 

RSS Feed: 09:01:23 - Black Metal Mayhem 3 (avec Black Empire, Cryptik Howling, Eclipse Eternal, Empyrean Plague, Hiverna, Pagan Ritual, Sloatvean, Valcaim, Violium) (Nouvelles images)

Recherche d'images
Recherche avancée
- Top images
- Nouvelles images
Membres enregistrés
Nom d'utilisateur:

Mot de passe:

Identifiez-moi automatiquement lors de ma prochaine visite?

» Mot de passe oublié
» Inscription

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau