Recherche MU :


The Black Keys
[Blues/Rock]
SKATERS
[Punk Rock]
Beck
[Rock / Indy]
Young The Giant
[Rock / Indy]
>>Voir liste
Spirit Adrift
Lamb of God
Ensiferum
Sirenia
>>Voir liste
Groupes: 1308
Critiques CD: 2457
Nouvelles: 27667
Entrevues: 112

09:01:18 - Cradle of Filth / Satyricon / Sceptic Flesh (Qc)

Photos du spectacle

Compte-rendu du spectacle
Spectacle: Le 18 janvier 2009 au Capitole de Québec
Organisateur: CDM et GEG
Photographe: Alexis B.C.
Compte-rendu: Nicolas Crépeault

Le passage des Anglais de Cradle of Filth dans notre capitale n’a plus rien d’un événement. En effet, le groupe visite maintenant la ville lors de chaque tournée et il ne s’écoule qu’un peu plus d’un an entre chaque spectacle du groupe. Cependant, le spectacle du 18 janvier dernier avait tout d’un rarissime exceptionnelle. En effet, les deux groupes qui se chargeaient d’ouvrir pour le célèbre groupe étaient Septicflesh ainsi que nul autre que Satyricon, deux groupes dont le passage ici est quelque chose d’unique.

Pour deux groupes avec une grande réputation, ouvrir n’est pas chose facile, les attentes des fans étant élevées. Septicflesh, débarquant de sa Grèce natale, les auront entièrement relevées. Malgré des problèmes de sons importants durant le début du spectacle, le groupe aura réussit à démontrer le savoir-faire qu’il a acquis pendant ses 18 ans d’existences. L’énergie qui se dégageait du groupe et la gestuel du chanteur avait quelque chose de captivant et d’enivrant à la fois, une performance qui a dû en prendre plusieurs par surprise. Ils nous ont offert un set-list court, mais efficace, principalement axé sur l’album le plus récent agrémenté de quelques titres de Sumerian Demons.

La réputation du groupe norvégien Satyricon n’est plus à faire. Groupe culte de black metal à ses débuts, les membres ont après 3 albums changé leur sonorité pour une formule plus black ‘n’ roll. Bien que cela ai créé parmi les fans bien des polémiques, il n’en reste pas moins que nombre d’entre eux se trouvaient présents ce soir là, à en voir les réactions de la foule. Il faut dire que la performance du groupe avait de quoi inciter les spectateurs à s’investir corps et âme dans la prestation. Le groupe offre une performance d’une précision chirurgicale, principalement axée sur ses 3 derniers albums dont Age of Nero, la toute dernière parution disponible depuis la fin de 2008. En tant que ‘’frontman’’, Satyr est tout simplement impressionnant. Il dégage énormément de charisme et met facilement la foule dans sa poche. Malgré la qualité de la prestation, il n’en demeure pas moins un certain sentiment d’amertume face à si peu de considération pour les débuts du groupe. La prestation s’écoule sans que l’ombre d’une vieille pièce n’apparaisse. Toutefois, le groupe garde pour la toute fin la pièce de résistance, Mother North, qui a clos à merveille cette performance.

Le groupe principalement attendu par les personnes présentes ce soir là a fait son apparition à l’image du groupe, donc d’une manière tout a fait théâtrale. Il faut dire que Cradle of Filth a toujours su ajouter une petite touche de grandiloquence à ses spectacles, et celui-ci ne faisant pas exception à la règle. Nous avons eu droit à un léger décor sur scène et quelques danseuses, mais c’était l’imposant écran géant et son encadrement qui captait l’attention. On y voyait diffusé différentes images du groupe et clips des chansons. Un concept plutôt intéressant, bien que malheureusement on ne puisse en dire de même de la performance du groupe ce soir là. Le groupe a pour l’occasion visité une grande partie de son répertoire. Bien qu’une certaine emphase fut mise sur ses plus récents opus, nous avons eu droit à de nombreux classiques tel que ‘’Principle of Evil Made Flesh’’, ‘’Dusk and Her Embrace’’ et ‘’Chtulu Dawn’’, mais même ces offrandes ne palliaient pas au manque de la prestation. Toutefois, comprenez moi bien, il n’y avait rien de désastreux dans la prestation du groupe ce soir là, chaque pièce fut rendue de manière aussi précise que concise.

La claviériste joignit sa voix à maintes reprises, faisant office de remplaçante pour Sarah Jezebel Deva, et sa performance fut excellente, surclassant aisément la précédente chanteuse qui faussait beaucoup trop souvent pour mes oreilles en spectacle. Cependant, les membres du groupe semblaient enfermés entre 4 murs, et outre quelques gimmicks du visage aucun mouvement ne fut effectué de leur part envers la foule. Il n’en revenait qu’à Dani de mettre de l’énergie dans cette prestation, mais il n’y arriva que partiellement. Son manque flagrant de charisme ainsi que sa voix qui s’éraille et qui arrive de peine et de misère à rendre justice au enregistrement studio ont enfoncé le clou dans le cercueil du groupe. Malgré de nombreux aspects intéressants, Cradle of Filth n’a pas réussit à me convaincre avec cette performance qui, bien que respectable, n’est aucunement digne d’un groupe avec une telle réputation.


Résultats: 0 image(s) sur un total de 0 page(s). Affiche: image 0 sur 0.




Images par page: 

 

RSS Feed: 09:01:18 - Cradle of Filth / Satyricon / Sceptic Flesh (Qc) (Nouvelles images)

Recherche d'images
Recherche avancée
- Top images
- Nouvelles images
Membres enregistrés
Nom d'utilisateur:

Mot de passe:

Identifiez-moi automatiquement lors de ma prochaine visite?

» Mot de passe oublié
» Inscription

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau