Recherche MU :


The Black Keys
[Blues/Rock]
SKATERS
[Punk Rock]
Beck
[Rock / Indy]
Young The Giant
[Rock / Indy]
>>Voir liste
Spirit Adrift
Lamb of God
Ensiferum
Sirenia
>>Voir liste
Groupes: 1308
Critiques CD: 2457
Nouvelles: 27667
Entrevues: 112

08:12:03 - Trans-Siberian Orchestra (Mtl)


Informations
Spectacle: 3 décembre 2008 au Centre Bell de Montréal
Organisateur: GEG
Compte-rendu: Sébastien Léonard



En me rendant au Centre Bell en ce mercredi soir de décembre, j’éprouve des sentiments partagés de hâte et de curiosité. C’est que je connais le Trans-Siberian Orchestra depuis déjà huit ans, mais contrairement à la grande majorité, c’est leur seul disque qui n’est pas conçu sur le thème de Noël que je considère comme leur chef-d'œuvre. Même si je me suis procuré il y a quelques années le bestseller Christmas Eve And Other Stories, l’opus Beethoven’s Last Night fait partie de ces disques que je ne me suis jamais lassé et que j’écoute encore aujourd’hui. Mais bon, le temps des fêtes arrive à grands pas et c’est bien pour leur spectacle de Noël qu’ils sont reconnu. Je suis des plus curieux de voir en chair et en os ce phénomène qui ne semble pas s’estomper et qui remplit toujours des arénas.

Dès mon arrivé, je suis agréablement surpris de me retrouver parmi la foule la plus hétéroclite qu’il m’est arrivé de voir depuis que je fais ce travaille. Vieux et jeunes, métalleux et vestons cravates se côtoient comme si c’était la chose la plus normale du monde de se retrouver au même show. La scène quant à elle annonce quelque chose de grandiose avec les imposantes structures de métal et de lumière qui trônent devant nous. Mon impression est fondée quand celles-ci s’élèvent et laissent apparaître la première salve de musiciens. Le jeu de lumière est carrément hallucinant, même pour quelqu’un comme moi qui en a vu d’autres. Je le dis tout de suite, les effets visuels valent à elle seule le prix du billet. Pour un spectacle qui se déroule dans l’amphithéâtre du Centre Bell, les prouesses techniques n’ont rien à envier aux shows à grand déploiement de ce monde. Violonistes descendants du plafond, stroboscopes, pyrotechnie à tout rompent et lasers à souhait, aucune réserve n’est de mise pour satisfaire le public. La première moitié de la soirée est comme à l’habitude consacrée à leur premier album (le bestseller nommé plus haut), la période de l’année oblige. Le trio instrumental First Snow, The Silent Nutcracker et A Mad Russian’s Christmas est fort impressionnant. Un narrateur à la voix imposante nous met dans l’ambiance de l’histoire. Le moment fort est sans contredit Christmas Eve/Sarajevo 12/24 que les fans de Savatage connaissent depuis longtemps. On passe même par le gospel (Good King Joy). Bien sûr, pour l’amateur de métal cette portion du show contient son lot de ballade et de pièces sirupeuses au possible. Pour TSO le quétaine ne tue pas. C’est malgré tout tellement bien exécuté qu’on leurs pardonnent.

La deuxième partie est pour ma part beaucoup plus intéressante autant musicalement que scéniquement. Après s’être fait présenter la panoplie de musiciens participant à l’évènement, dont une partie de l’Orchestre Symphonique De Montréal, on repart sur les chapeaux de roue avec l’ouverture de Beethoven’s Last Night. Un invité de marque en la personne d’Alex Skolnick (Testament) a maintenant la chance de mettre plus en valeur son savoir-faire unique part le facette plus métal de la formation. Le tout prend une allure de show rock avec violoniste et guitariste qui courent tout le tour du parterre, une cantatrice qui s’exécute au niveau de la console et une improvisation contrôlée mise de l’avant. Requiem (The Fifth), Wizards in Winter, A Last Illusion et leur désormais incontournable version de O Fortuna, l’intro de Carmina Burana de Carl Orff, qui doit se retrouver sur leur futur album à paraitre Nigth Enchented ne sont que quelques exemples de ce à quoi nous avons droit. Le tout se termine sur mélange d’explosions, de feux et de lumières plus grands que nature. Ai-je besoin de souligner une deuxième fois l’excellence des jeux de lumière et de la pyrotechnie? Pour nous prouver leur amour pour Montréal, il nous interprète un petit rappel qu’ils disent faire exceptionnellement pour nous. Plus de deux heures de spectacle qui peut sembler prêcher par la surenchère, mais qui a le mérite d’émerveillé petit et grand tant soit peu qu’on se laisse submerger par la magie des fêtes de notre enfance et qu’on soit mélomane ouvert d’esprit.


Résultats: 0 image(s) sur un total de 0 page(s). Affiche: image 0 sur 0.




Images par page: 

 

RSS Feed: 08:12:03 - Trans-Siberian Orchestra (Mtl) (Nouvelles images)

Recherche d'images
Recherche avancée
- Top images
- Nouvelles images
Membres enregistrés
Nom d'utilisateur:

Mot de passe:

Identifiez-moi automatiquement lors de ma prochaine visite?

» Mot de passe oublié
» Inscription

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau