Recherche MU :


The Black Keys
[Blues/Rock]
SKATERS
[Punk Rock]
Beck
[Rock / Indy]
Young The Giant
[Rock / Indy]
>>Voir liste
Spirit Adrift
Lamb of God
Ensiferum
Sirenia
>>Voir liste
Groupes: 1308
Critiques CD: 2455
Nouvelles: 27667
Entrevues: 112

08:11:04 - Krisiun / Leng Tch'e / Paroxysm / Talamyus(Mtl)

Photos du spectacle

Compte-rendu du spectacle
Spectacle: Le 4 novembre 2008 aux Foufounes Electriques de Montréal
Organisateur: B.C.I.
Photographe: Amaury Evra
Compte-rendu:Sébastien Melançon

À défaut d’aller au Brésil profiter du Soleil, les Foufounes électriques se voit l’hôte de Krisiun. On s’entend pour dire que dans le style death, bonjour, ça rentre au poste. Ils sont accompagnés de deux formations bien de chez nous et une de Belgique. Les vacances n’auront pas l’effet d’un bain de soleil, mais pour ce qui est du plaisir, il est au rendez-vous.

La première formation prend place sur les planches mythiques de la scène des Fouf et, à l’heure, le spectacle commence. Talamyus, groupe d’ici, entame son set devant une bien petite assistance (moins de quarante personnes). Malgré tout rien à redire quant à la prestation. Bon, on s’entend, la scène est petite et bien remplie, alors on oublie les courses de gauche à droite, mais pour ce qui est de l’interprétation, du son et de la communication avec la foule rien à redire. La formation dégageait l’envie de jouer et, malgré la petite assistance, ils nous ont fait profiter de leurs morceaux sans sembler désespérer. Nous avons eu droit en autre à Pride Of A Viking, In These Days Of Violence, pour finalement terminer sur Never Betray.

Paroxysm s’occupe de la suite. Personnellement si je m’arrête aux musiciens l’ensemble est pertinent. Les pièces sont bien jouées et ils offrent énormément de prestance sur scène. De plus, la bass qui sortait du lot donnait une touche très agréable à l’ensemble. Par contre Sébastien, le chanteur ne me rejoint pas plus qu’il ne le faut. Il semblait manquer de place sur scène au point où l’on croyait qu’il ne savait pas où se placer. Entre les morceaux il parlait plus que rapidement pour répéter les mêmes choses pièce après pièce. Ceci laissait une impression écrasante entre les chansons. Point positif, lorsqu’il chante sa voix porte et se marie bien à l’ensemble musical (l’essentiel je crois). Dans l’ensemble c’était plutôt bien. Ils nous ont interprété Scars Of The Art, Falling Into Utopia, Profound Emotional Paroxysm et, avant de quitter la scène, Regime Of Holy Terror.

Arrivé de Belgique voici Leng tch’e. Avant ce soir, je connaissais la formation que de nom. Il qualifie leur style de ‘‘Razorgind’’, qui selon moi est du grind death avec de légères inspirations hardcore. Mais bon, ce qui nous intéresse c’est le spectacle. La formation ouvre sur une pièce instrumentale pour permettre à Serge de faire une entrée remarquée. Le fond de la scène est décoré d’une affiche à l’effigie du nom de la formation. Ils réussissent à se déplacer plus que leur prédécesseur et ils se lancent dans un set ou les mid-tempo son inexistant. Ne connaissant pas réellement la formation, il m’a été difficile d’identifier plusieurs pièces, mais je suis tout de même parvenue à retenir Submissive Manifesto et The Fist Of The Leng tch’e. Point toujours agréable, j’apprécie entendre les formations d’ici parler français, mais lorsqu’il s’agit de formation venue d’ailleurs, WOW. Pour moi c’est un petit plus. Mon premier contact avec la formation m’a plu, mais semblait plafonner, les pièces ne semblaient pas me maintenir en haleine. Mais plus je les écoute et plus j’apprécie l’ensemble, alors vivement leur retour. Ils ont fini de réchauffer la salle et ont introduit Krisiun à merveille.

En parlant du loup, les voilà en scène. Petit décor, comme leurs prédécesseurs, une petite banderole à leur nom. Mais bon qu’importe? Les voilà lancé sur leurs riffs de death métal made in Brazil. La prestation sur scène est plutôt fixe, mais le public est réveillé et plusieurs fans font savoir leur plaisir d’être présent. Certains montent sur scène au côté des membres pour se faire prendre en photo ou simplement pour ‘‘headbangner’’ un moment à leur côté. Beaucoup de demandes fusent. On réclame le old school du groupe. Dans l’ensemble je crois que le public a été entendu. Ils interprètent plusieurs pièces de leur répertoire en voyageant à travers les âges. Donc dans le désordre Refusal, Conquerors Of Armageddon, Combustion Inferno, Apocalyptic Victory, Bloodcraft, Vicious Wrath, Sentenced Morning, Vengeance’s Revelation (plus quelques autres qui m’échappent) et en rappel Slain Fate. Ça rentre au poste, mais aucun thrash ne se voit entretenu. Le ‘‘headbangnin’’ était au rendez-vous par contre. Ils ont joué près d’une heure et nous ont offert un petit solo de drum. L’ensemble sonnait bien et la prestation était empreinte du plaisir commun du public et de la formation. L’amateur occasionnel de death autant que le vrai fan avait de quoi passer une bonne soirée.

Une excellente soirée dans l’ensemble, et avis aux intéressés : le Métalfest de Trois-Rivières accueillera Talamyus, Leng tch’e et… Krisiun! Donc pour les fans, à ne pas manquer.


Résultats: 0 image(s) sur un total de 0 page(s). Affiche: image 0 sur 0.




Images par page: 

 

RSS Feed: 08:11:04 - Krisiun / Leng Tch'e / Paroxysm / Talamyus(Mtl) (Nouvelles images)

Recherche d'images
Recherche avancée
- Top images
- Nouvelles images
Membres enregistrés
Nom d'utilisateur:

Mot de passe:

Identifiez-moi automatiquement lors de ma prochaine visite?

» Mot de passe oublié
» Inscription

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau