Recherche MU :
Groupes: 1308
Critiques CD: 2442
Nouvelles: 27667
Entrevues: 107

08:10:12 - Edguy (Mtl)

Photos du spectacle

Compte-rendu du spectacle
Spectacle: Le 12 octobre 2008 au Club Soda
Organisateur: G.E.G
Photographe: Amaury Evra
Compte-rendu: Sébastien Léonard

En me rendant au Club Soda ce soir je passe devant le Spectrum où une foule importante semble s’être déplacée pour le deuxième show de NOFX. Une foule beaucoup moins dense m’attend pour le spectacle d’Edguy. Rien à crier au désastre, rassuré vous. Le premier groupe ne semble pas avoir mit le feu aux poudres et les Allemands sont attendus de pied ferme par leurs admirateurs. Car je ne l’ai peut-être pas encore réalisé pleinement à ce moment, mais il y peu de curieux présents et ceux qui se sont déplacés sont en grosse majorité de vrais diehard qui sont prêts à se défoncer pour encourager leurs idoles. C’est sur un ‘‘Welcome to the freakshow’’ que le band débarque sur les planches suivi de quelques secondes plus tard par un Tobias Sammet, aussi hyperactif que je l’avais imaginé, faisant des ‘‘Jumpings Jack’’ pour faire applaudir la foule dès le début de la partie. Tous les participants paraissent conquis à l’avance. Ce n’est pas la communication envers ceux-ci qui va manquer ce soir. Sourire aux lèvres, le combo continue tout de go avec Sacrifice tiré de leur dernier album Rocket Ride.

Même si Tobias se trompe entre Québec et Montréal, mais est assez rapide pour s’en rendre compte lui-même, il allume notre firme nationaliste en affirmant avoir compris la différence entre le Québec et le Canada après un spectacle à Vancouver où ils ont trouvé que les spectateurs ‘‘sucks’’. Ils entreprennent alors le début de ‘‘The Tropper’’ d’Iron Maiden qui est rendu un classique de leurs performances live et qu’ils ont commencé ici au Québec. Ceci constitue le premier de nombreux clins d’œil au classique du hard rock et du métal auquel nous aurons droit ce soir. Les musiciens qui jouent sous une lumière vive, nous trimbale entre les titres power metal mélodique qui ont fait leur renommé comme Tears Of A Mandrake et ceux foncièrement plus rock, à la limite ‘‘Glam’’, qui caractérise la direction prise depuis deux disques. Le show repose en grosse partie sur les épaules du chanteur qui assume plus que pleinement son rôle de frontman. Sans rien enlever aux trois autres acolytes, celui qui me semble le mieux sortir son épingle du jeu est le batteur Felix Bohnke avec son style agressif et technique à la fois. Il réussit même à exécuter un solo qui m’interpelle malgré que je trouve la majorité de ceux-ci ringard et passé date. Ça doit être le fan de Stars War qui sommeille en moi qui ne me fais pas crier au ‘‘quétaine’’ quand il s’interprète sur la marche impériale, thème célèbre de Darth Vader. Sur l’aire de I Wanna Rock (Twisted Sister), ‘‘I Wanna Fuck’’ nous est chanté juste avant qu’ils entament Fucking With Fire. Après un heures et quart, on nous annonce déjà la dernière pièce, non sans nous dire à quel point ils ont trouvé la soirée magique malgré qu’on soit loin d’être la plus grosse audience auquel ils ont eu droit. Je peux facilement les comprendre tant les spectateurs présents savent ce faire entendre et comment ils répondent aux moindres ‘‘Ohohoh’’ et ‘‘Ahaha’’ que Tobias les invite si souvent à chanter. Mysteria conclue donc le set en beauté. C’est très rapidement qu’ils reviennent pour le rappel. Il est amusant de voir à quel point le groupe semble hésité aux demandes incessantes de la foule à avoir un nouveau morceau de la prochaine galette, Tinnitus Sanctus à paraitre en novembre. L’acharnement des fans ne s’estompe pas après Avantasia du projet d’opéra métal du même nom de monsieur Sammet et que tous connaissent comme une toune du groupe. La décision de ce tenir au programme et la promesse de revenir Montréal pour la prochaine tourné ce concrétise avec King of Fools qui fini admirablement bien le tout.

Pour un band qui n’avait qu’une première partie, je pense que de beaucoup aurait voulu que ça dure plus longtemps. Toutefois, même si cette performance n’avait rien pour convertir un fan de death métal, les amateurs du genre en ont eux pour leur argent avec une interprétation qui sort de la marée de groupe du même style.


Résultats: 0 image(s) sur un total de 0 page(s). Affiche: image 0 sur 0.




Images par page: 

 

RSS Feed: 08:10:12 - Edguy (Mtl) (Nouvelles images)

Recherche d'images
Recherche avancée
- Top images
- Nouvelles images
Membres enregistrés
Nom d'utilisateur:

Mot de passe:

Identifiez-moi automatiquement lors de ma prochaine visite?

» Mot de passe oublié
» Inscription

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau