Recherche MU :


The Black Keys
[Blues/Rock]
SKATERS
[Punk Rock]
Beck
[Rock / Indy]
Young The Giant
[Rock / Indy]
>>Voir liste
Spirit Adrift
Lamb of God
Ensiferum
Sirenia
>>Voir liste
Groupes: 1308
Critiques CD: 2457
Nouvelles: 27667
Entrevues: 112

08:09:27 - Three (Mtl)

Photos du spectacle

Compte-rendu du spectacle
Spectacle: 27 septembre 2008 au Foufs de Montréal
Photographe: Patryk Pigeon
Compte-rendu: Sébastien Léonard


Avec des informations contradictoires au sujet de la salle et une publicité quasi inexistante au point que sans notre photographe je n’aurais même pas su qu’ils étaient à Montréal, c’est finalement une centaine de personnes qui se sont déplacées pour voir Three en headline au Fouf. C’est que la formation atteint tranquillement un statut culte parmi le petit univers du métal progressif et les pur et dure n’auraient pas manqué cette chance pour rien au monde. Et pour tout dire, j’ai déjà vu des foules plus ridicules dans cette institution de Sainte-Catherine. Je plaide coupable, après les avoir vus en spectacle et en avoir écouté plusieurs fois avec un bon ami qui aime bien (toujours notre photographe), je n’ai toujours pas porté une oreille attentive sur leurs matériels. Je promets de corriger la situation le plus rapidement possible. À nôtre arriver, technicien et musiciens s’activent à finir les derniers préparatifs sur la petite scène. Contrairement à ce qui arrive souvent ici même le groupe va pratiquement embarquer dans les temps.

Dès qu’ils montent sur les planches tous les yeux se tournent bien sûr vers Joey Eppard au style aussi unique qu’impressionnant. Quelques petits accords, tous joués sans pic de guitare, et tout le monde sont aux anges. La foule a beau être restreinte, elle sait se faire entendre et exprimer son contentement. Les cinq gars sont bien tassés dans le peu d’espace à leurs dispositions. Entre le clavier et les percussions de Joe Stote, le drum de Chris ‘‘Gartdrumm’’ Gartmann et le rack à trois guitares de Joey, il ne reste pas grand place pour bouger. Pas très grave étant donné que c’est le professionnaliste de tout ce beau monde qu’on est venue voir plus que des bouffons de scène. Le son est très clair et chaque note est bien audible. Les lumières, quoiqu’à leur plus simple expression, sont efficace et ont voit bien tout ce qui ce passe devant nous. Dans le public ça danse, ça chante ou ça regarde les yeux tout écarquillés et pleins d’admiration, tout dépendant le tempérament de chacun. All That Remains qui est à un certain point le plus gros ‘‘hit’’ fait bien chanter son monde. Complètement absorbé dans ses paroles et la musique, notre chanteur a la majorité du temps les yeux fermés (ce qui est encore plus impressionnant à voir la complexité de ce qu’il joue) et semble presque en transe. Après trois titres il revient sur terre pour nous dire à quel point nous sommes un public extraordinaire et nous annonce Endless Alibi. Ne parler que du talent de monsieur Eppard ne rendrait pas hommage à ses collègues qui ne sont pas des apprentis non plus. La palme revient sans aucun doute à Joe qui alterne entre ses parties de clavier et un jeu de percussion inspiré et ‘‘groovy’’ à souhait. Plus tard dans la soirée il accompagne le mini solo de batterie de Gartdrumm avec comme résultat une orgie de percussion pas piquée des vers. Après une bonne heure bien remplie où la musique a parlé avant tout, la foule en redemande encore. Celle-ci non rassasier voit sa demande exécutée quand ils nous annoncent qu’ils ont encore du temps pour une petite dernière. Malgré toute l’ardeur des fans présents, ce sera malheureusement la vraie dernière. Nous sommes quand même samedi et le bar a besoin de sa piste de dance/tharsh et à 10 h 20 tout est fini. On a quand même eu le droit à une heure et quart de délice musical, il ne faut pas se plaindre.

Cette performance fait partie du long chemin de la reconnaissance à plus grande échelle que le groupe va finalement atteindre lentement mais surement. Tant de talent ne peut pas rester aussi longtemps caché. Je m’en retourne chez nous avec le sentiment d’avoir passé du bon temps et surtout avec un nouveau CD dans les mains (The End Is Begun) que je me promets d’apprendre par cœur. Un fan de plus!


Résultats: 0 image(s) sur un total de 0 page(s). Affiche: image 0 sur 0.




Images par page: 

 

RSS Feed: 08:09:27 - Three (Mtl) (Nouvelles images)

Recherche d'images
Recherche avancée
- Top images
- Nouvelles images
Membres enregistrés
Nom d'utilisateur:

Mot de passe:

Identifiez-moi automatiquement lors de ma prochaine visite?

» Mot de passe oublié
» Inscription

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau