Recherche MU :


The Black Keys
[Blues/Rock]
SKATERS
[Punk Rock]
Beck
[Rock / Indy]
Young The Giant
[Rock / Indy]
>>Voir liste
Spirit Adrift
Lamb of God
Ensiferum
Sirenia
>>Voir liste
Groupes: 1308
Critiques CD: 2457
Nouvelles: 27667
Entrevues: 112

08:09:26 - Bad Religion (Mtl)

Photos du spectacle

Compte-rendu du spectacle
Spectacle: 26 septembre 2008 au Metropolis de Montréal
Organisateur: GEG
Photographe: Patryk Pigeon
Compte-rendu: Sébastien Léonard

On peut qualifier l’album New Maps Of Hell comme un retour pour Bad Religion. Pas que ceux-ci soit disparu du décor musical pendant leurs 28 années d’existence, mais il y a longtemps qu’un de leurs disque n’avait fait parlé autant d’eux. C’est donc un retour sous le feu des projecteurs. Ce nouvel opus leur permet d’être en tête d’affiche du Metropolis pour la tournée canadienne. Arrivé à l’intérieur je constate qu’ils n’auraient pas pu jouer dans une salle plus petite tant il y a de monde. Pas que la place affiche complet, mais le deuxième est rempli à craquer et sur le parterre ont est pas mal serré. Il y a de tous les groupes d’âge dans la foule. Des vieux fans de longue date aux jeunes qui ont découvert que le groupe est à l’origine de tous ces groupes de punk rock qui dominent les palmarès de nos jours. L’impatience est palpable et le moindre mouvement d’un technicien sur la scène créé un vague de réaction dans la salle. Les lumières se ferment et le moment tant attendu arrive enfin. Les Californiens n’y vont pas de main morte et commence avec le méga tube qu’est 21st Century (Digital Boy) . L’effet est instantané et le thrash se met en branle et ne s’arrêtera qu’à la fin du set. Ce n’est pas New Dark Ages qui va ralentir les ardeurs. Joué en quatrième la pièce I Want To Conquer The World à l’effet d’une bombe dans l’audience. Dans la plupart de ses interventions, le chanteur (et seul membre qui n’a jamais quitté la formation) Greg Graffin nous fait sentir qu’il nous parle vraiment à nous les Montréalais en se rappelant en autre que la dernière fois qu’il a mit les pieds par chez nous était au Parc des Îles pour le Vans Wrapped Tour de 2007. Il nous remercie d’avoir fait de leur dernier disque un succès qui leur permet de revenir jouer au Metropolis où ils n’étaient pas venus depuis un certain temps. Les jeux de mots et les allusions à la rue Sainte-Catherine ne manqueront pas ce soir. Les six musiciens sont tous en sourire et leur énergie juvénile nous fait vite oublier que la moitié d’entre eux semblent pouvoir être notre père. Le son est très bon et on entend très bien les voix. Les tounes s’enchainent à une vitesse monstre. Il faut dire que peu de morceaux durent plus de trois minutes. Pour le néophyte, toutes les chansons peuvent sembler pareilles. C’est que BR à trouver une recette (la bonne!) et s’y est volontairement accroché pendant toute sa carrière. Il doit y avoir du bon là-dedans à entendre tous ces groupes qui ont tenté de la répéter pendant toutes ces années. Ce n’est pas qu’il révolutionne la performance devant public, mais la réaction des spectateurs est hors du commun. De plus, la formation possède dans son sac une série de titres qui traversent les années et qui sont toujours d’actualité. Big Bang fait mouche, Honest Goodbye nous donne à peine le temps de reprendre notre souffle et Epiphany à tout ce qui à de plus crédible. Juste avant de jouer A Walk, Greg nous explique qu’ils ne l’avaient pas joué depuis un bout de temps parce qu’ils pensaient qu’on ne voulait plus l’entendre. Avec la magie de l’internet, ils ont découvert que les fans la veulent toujours. Il est intéressant de spécifier que le thrash est plus actif que la majorité des shows death auxquels j’ai assisté. En toute simplicité les morceaux s’alignent. Come Join us, Punk rock Song, Recipe For Hate, Flat Earth Society, Infected, No Control et bien sur American Jesus qui conclue la première partie. Après un léger rappel, comme pour prouver à tout le monde qu’ils peuvent être original, on a droit à une petite performance acoustique. On nous explique que l’acoustique est le début de la majorité des compositions. Ils introduisent le concept avec une nouvelle pièce avant de continuer avec Dearly Beloved. L’intermède terminé, les voilà reparties sur le dernier droit qui nous amène à la fin de la performance. Nous avons de quoi repartir réjoui et ils nous prouvent encore une fois que l’expérience n’a pas d’égal.


Résultats: 0 image(s) sur un total de 0 page(s). Affiche: image 0 sur 0.




Images par page: 

 

RSS Feed: 08:09:26 - Bad Religion (Mtl) (Nouvelles images)

Recherche d'images
Recherche avancée
- Top images
- Nouvelles images
Membres enregistrés
Nom d'utilisateur:

Mot de passe:

Identifiez-moi automatiquement lors de ma prochaine visite?

» Mot de passe oublié
» Inscription

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau