Recherche MU :


The Black Keys
[Blues/Rock]
SKATERS
[Punk Rock]
Beck
[Rock / Indy]
Young The Giant
[Rock / Indy]
>>Voir liste
Spirit Adrift
Lamb of God
Ensiferum
Sirenia
>>Voir liste
Groupes: 1308
Critiques CD: 2457
Nouvelles: 27667
Entrevues: 112

08:08:21 - Airbourne / Sound And Fury / The Parlor Mob (Mtl)

Photos du spectacle

Compte-rendu du spectacle
Spectacle: 21 août 2008 au National de Montréal
Organisateur: Greenland / GEG
Photographe: Patryk Pigeon
Compte-rendu: Sébastien Léonard

Comme le dit si bien le chanteur de Sound and Fury Luke Metcalf, devant le parterre à peine rempli d’une cinquantaine de personnes, c’est à eux de faire lever le party dans la salle. Il n’y en aura pas de faciles pour le groupe ontarien car tout ce beau monde est amorphe à souhait. Quoiqu’il en tienne, le groupe n’en fait pas un cas et ils sont là pour jouer leur hard rock débridé coute que coute. Ils performent avec la fougue de jeunes vainqueur. Il y a bien par ci et là quelques fans pour répondent aux demandes du chanteur, mais ça ne lèvera vraiment jamais. Pourtant, ils ont quand même de la musique intéressante à offrir compte tenue du fait que la plupart sont venus ce soir pour entendre du rock old school. Ils possèdent même un look qui peut vaguement rappeler Misfist. De plus, il interprète le tout avec justesse et ils n’ont pas l’air d’amateurs sans expérience, Luke en tête qui joue à merveille son rôle de frontman. Pendant une demi-heure ils nous balancent en pleine face des titres de leur premier disque aux thèmes juvéniles comme 18, School’s Out et Bad Touch. Comme c’est souvent le cas, le son est beaucoup trop fort pour la grandeur des lieux et du nombre de personnes à l’intérieur. Il est même nécessaire de quelques instants pour finir par entendre le chant. Performance courte, mais intense pour une formation qui ne s’est pas laissée abattre.

Il y a légèrement plus de spectateurs pour The Parlor Mob qui est déjà sur scène à 8 h 45 (les précédant ont commencé leur show à 8 heures). L’approche, autant que la musique, se veut totalement différente que S&F. Après un petit salut timide de circonstance, les voilà déjà parties dans leur tripe musicale. Ils ont vraiment une attitude ‘‘On tripe complètement à jouer notre propre musique et on espère juste que vous allez embarquer avec nous ’’. Le chanteur Marc Melicia a souvent les yeux fermés et semble vivre chaque parole qui émane de sa bouche. Côté inspiration, les années ’70 en sont la force motrice. Un brin hypie, un brin prog’ et une bonne dose rock’n blues. De plus, la voix est presque une copie conforme d’un certain Robert Plant. Peut-être une copie, mais très juste et puissante. Ils ont beau jouer sur la nostalgie, sans être original c’est efficace. La foule est un plus réveillé que ce ne l’a été ce soir, sans être endiablé non plus. Ils jouent presque 45 minutes et nous quittent aussi discrètement qu’ils sont arrivés.

Sans être totalement pleine, la salle est bien remplie aux deux étages et Airbourne qui se présente à 9 h 45 n’a pas à être gêné de l’assistance. Comme on s’en attend tous nos quatre Australiens sont là pour faire du rock‘n roll avec toute l’attitude qui vient avec. On compte ni une ni deux que les voilà parti avec leurs anthems aux partys, aux filles et à l’alcool. Comme c’était déjà le cas, le son est extrêmement fort ce qui le rend légèrement brouillon. Mais comme le groupe le dit souvent, ils sont là pour nous faire saigner les oreilles et c’est ce que leurs fans veulent. Alors personne ne s’en plaint. Éclairé par des lumières simples, mais très efficaces, ça bouge comme des diables dans l’eau bénite sur les planches. Seulement une chanson de passée et voilà déjà le bassiste Justin Street est rempli de sueur. Ce dernier, qui ressemble étrangement à Jason Newsted (ex-Metallica), prend des répits de ‘‘headbang’’ seulement pour courir et sauter de gauche à droite. Le chanteur Joel O’Keeffe a beau communiquer un peu avec nous, il préfère laisser la musique parler d’elle-même et ce n’est jamais bien long avant qu’un riff reparte de plus belle. La quasi-totalité de leur premier disque avec Raodrunner Record, Runnin’ Wild, est interprétée avec en autre Cheap Wine & Cheaper Women, Girls in Black, Stand Up For Rock’n Roll et Heartbreaker. Si la comparaison avecAC/DC, le groupe le plus populaire de leur pays, est inévitable, il y a quatre Angus Young tant tous les membres prennent leur place sur le stage. Je suis sûr que si Ryan pouvait quitter sa batterie, il le ferait volontiers. Son grand frère quitte quant à lui le micro pour partir avec sa guitare à l’aventure dans le théâtre où il finit debout sur la console à faire quelques petits pas à la monsieur Young justement. Au-devant du parterre il y a même un semblant de thrash qui s’active et certains s’adonnent au ‘‘body surfing’’ et au ‘‘stage diving’’ tant bien que mal. Le show est relativement court. Seulement une heure avec les deux pièces en rappel comprises dans le compte. Mais il y a tant d’énergie dépensée de leur part que pour une fois je m’abstiens de commentaires désobligeants et j’accorde que tout le monde qui s’est déplacé pour venir les voir en a eux pour son argent.


Résultats: 0 image(s) sur un total de 0 page(s). Affiche: image 0 sur 0.




Images par page: 

 

RSS Feed: 08:08:21 - Airbourne / Sound And Fury / The Parlor Mob (Mtl) (Nouvelles images)

Recherche d'images
Recherche avancée
- Top images
- Nouvelles images
Membres enregistrés
Nom d'utilisateur:

Mot de passe:

Identifiez-moi automatiquement lors de ma prochaine visite?

» Mot de passe oublié
» Inscription

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau