Recherche MU :


The Black Keys
[Blues/Rock]
SKATERS
[Punk Rock]
Beck
[Rock / Indy]
Young The Giant
[Rock / Indy]
>>Voir liste
Spirit Adrift
Lamb of God
Ensiferum
Sirenia
>>Voir liste
Groupes: 1308
Critiques CD: 2457
Nouvelles: 27667
Entrevues: 112

08:07:26 - Daedalean Complex / Detroit Diesel (Qc)

Photos du spectacle

Compte-rendu du spectacle
Spectacle: Le 26 juillet 2008 à l'Agitée de Québec
Organisateur: Indépendant
Photographe: Alexis B.C.
Compte-rendu: Alexis B.C.

Le 26 juillet 2008 nous offrait deux spectacles à saveurs très différentes dans la Vieille Capitale. Il y avait bien sûr le passage des Finlandais Impaled Nazarene, mais également celui de deux formations locales bourrées de talents oeuvrant plutôt dans la scène gothique et électronique. Les formations Detroit Diesel et Daedalean Complex, toutes deux plutôt jeunes dans l'art de la scène, étaient là pour nous offrir un spectacle qui s'annonçait très bien. Je dois dire que j'était impatient de pouvoir y assister, d'autant plus que le spectacle fut retardé quelque peu pour que je puisse venir y prendre des clichés.

Vers 22h00, le temps de voler quelques âmes finlandaises, je range mon arsenal et je me dirige le plus rapidement possible vers l'Agitée. Tout juste ai-je le temps de m'y rendre que les premières notes de Detroit Diesel envahissent la salle au même moment qu'une bière apparaît dans mes mains. Perfection absolue : je n'ai pas raté une seule chanson du spectacle et un délicieux breuvage m'est versé en tribut. Le tout annonçait donc une excellente soirée. Le temps de ressortir mon équipement et la première chanson commence à la fin de l'introduction musicale de Detroit Diesel.

Detroit Diesel, duo formé du vocaliste Vile et du claviériste Deadbilly, nous offre son EBM à l'influence des grands de ce genre tels que Grendel, Tamtrum, Combichrist et autres. EBM, pour les néophytes en musique industrielle, signifie «Electro Body Music», un dérivé de l'industriel notable pour sa rapidité, ses lourdes basses et, avouons-le, parfois pour ses paroles plutôt simplistes mais efficaces. Bref, de la musique parfaite pour les pistes de danse des clubs à saveur gothique. La mélodie est superbement construite et fait ressortir l'excellent travail musical que Deadbilly y a apporté. Passionné de musique industrielle, harsh et EBM depuis des années, il a su en saisir l'essence et nous la livre de façon parfaitement ficelée. POur sa part, Vile, anciennement membre actif de la scène death metal (entre autres dans le défunt groupe Homicide) nous livre sa prestation vocale de façon hautement agressive qui se marie parfaitement avec la musique. La foule répond très bien à leur prestation, transformant le plancher de l'Agitée en piste de danse. Detroit Diesel nous quitte sur la chanson «Are Made of this» après environ 40 minutes de prestation. Ils en ont d'ailleurs profité pour lancer leur premier démo «Dancing with Terror» constitué de quatre chansons qui, doit-on le dire, sont superbement produites pour une première parution. Groupe à retenir, j'ai confiance en disant que Detroit Diesel saura se démarquer dans la scène industrielle. D'ailleurs, ils seront en spectacle au Savage Garden de Toronto le 12 septembre en compagnie de Glenn Love.

Daedalean Complex nous avait offert sa première prestation au Temps Partiel il y a déjà quatre mois. Leur prestation était déjà là bien intéressante, mais rien à voir avec ce à quoi on a maintenant droit. Déjà réglée au quart de tour à l'époque , elle nous est offerte sans un seul moment de répit et agréablement tissée d'échantillonages reliant les chansons bout à bout. Les membres nous offrent donc environ 45 minutes de leur métal industriel se rapprochant du style de Deathstars. Le clavier est bien sûr très présent mais tout de même non envahissant, laissant amplement la place à tous les autres intruments. Durant ces quatre mois, Daedalean Complex, tout en forgeant encore plus fortement sa synergie de groupe, en a profité pour enregistrer leur premier album éponyme. Malheureusement non disponible pour l'instant dû à la recherche d'une étiquette, on a cependant droit à la distribution de quelques démos constitués d'un montage audio présentant toutes les chansons du futur album et l'intégralité de «Far Beyond.» Alors que la réponse de la foule lors de Detroit Diesel fut plutôt dansante, c'est maintenant un mur de «headbang» qui répond à la prestation du quintuor. Nous avons bien sûr droit à un petit épisode sanglant lors de «Cut and Bleed», petit numéro qui fera probablement partie de tous leurs prochaines prestations. Avec une telle présence scénique et un album superbement produit comme leur démo nous le prouve, j'ai plus que confiance en l'avenir de Daedalean Complex et vu la réponse que les gens présents ont offerte, je ne suis pas seul.


Résultats: 0 image(s) sur un total de 0 page(s). Affiche: image 0 sur 0.




Images par page: 

 

RSS Feed: 08:07:26 - Daedalean Complex / Detroit Diesel (Qc) (Nouvelles images)

Recherche d'images
Recherche avancée
- Top images
- Nouvelles images
Membres enregistrés
Nom d'utilisateur:

Mot de passe:

Identifiez-moi automatiquement lors de ma prochaine visite?

» Mot de passe oublié
» Inscription

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau