Recherche MU :


The Black Keys
[Blues/Rock]
SKATERS
[Punk Rock]
Beck
[Rock / Indy]
Young The Giant
[Rock / Indy]
>>Voir liste
Lamb of God
Ensiferum
Sirenia
Seven Kingdoms
>>Voir liste
Groupes: 1308
Critiques CD: 2454
Nouvelles: 27667
Entrevues: 111

08:07:25 - Bloodstained / The Agonist / Incision / Magnum Stallion / Void Within (M-III Festival'08)


Informations
Spectacle: 25 juillet 2008 au National
Photographe: N/A
Compte-rendu: Sébastien Léonard

C’est Le National qui est le théâtre du Montréal Metal Meltdown festival 2008 avec sa série de groupe local. Voilà un show qui nous permet d’encourager des groupes bien de chez nous. À ma grande déception, je n’ai pas pu assister à la performance du groupe de death mélodique Void Within. J’aurais voulu entendre comment sonne ce groupe qui n’a pas encore d’album à son actif et qui n’a pas d’extraits sur son MySpace. Ce n’est que partie remise, car ils travaillent en ce moment sur un EP qui devrait être disponible cet automne. C’est donc à Magnum Stallion d’inaugurer ma soirée. C’est aussi pour eux l’occasion de nous présenter leur premier show officiel avec le line-up complet. Seuls des démos instrumentaux ont été mis disponibles jusqu’ici. C’est en la personne de Decay que le groupe a trouvé son chanteur et frontman. La voix mi death mi black, ajoutée à leur métal rempli d’envolée de clavier et de guitare, donne un style rappelant légèrement Children Of Bodom. Mais attention, nous ne sommes pas en présence d’un clone et les gars ont développé une touche personnelle. Sur les planches on peut facilement voir qu’ils manquent d’expérience scénique. Les musiciens ne sachant pas toujours où se placer et le chanteur semblant quelques fois vouloir éviter les contacts visuels avec la foule, préférant regarder ses comparses. Pas qu’ils n’ont pas de potentiel. Simon a sans contredit un coté guitare héros et commence même un solo qui entrainera tous les membres du groupe dans une petite démonstration de leur instrument respectif. Et si les prochaines années le lui permettent, Decay a de quoi devenir un bon entertainer. La foule finit par se dégourdir les jambes pour les quinze dernières minutes de la demi-heure que le tout a duré, non sans se le faire demander à mainte reprise par le groupe. Somme toute une bonne performance étant donné que c’est leur première.

Voici enfin l’arriver imminente d’un des deux groupes que je suis venu voir ce soir. C’est sur les chapeaux de roue qu’Incision démarre le show. Les gars ont soif de scène et ça ce voit qu’ils veulent donner une prestation la plus intense possible. Le niveau de professionnaliste monte aussi d’un cran par rapport à la formation précédente, même s’ils ont encore quelques rodages à faire. Surtout du point de vue de la communication avec le public, ne sachant pas toujours quoi dire et se coupant quelques fois mutuellement la parole. Mais tout ça n’a rien pour gâcher le plaisir de leurs admirateurs venus se déchainer. C’est que la musique d’Incision est beaucoup plus agressive en live qu’en CD. Il faut quand même plusieurs invitations de ceux-ci avant que la foule ne se débarrasse de sa gêne. Nous sommes gâtés d’entendre deux nouveaux titres d’un E.P. à sortir prochainement. Si j’ai une chose à dire, c’est que c’est plus violent et plus rapide que ce à quoi ils nous ont habitués jusqu’a là. Je donne aussi un morceau de robot à Sammoth qui dépasse ce qu’il a fait précédemment coté double caisse. Il n’y va pas du blast beat du début jusqu’à la fin (ils gardent leur style quand même), mais plutôt de bonnes passes bien senties qui agrémentent l’intensité de la musique. Pour ce qui est des chansons de leur premier disque, Shevil, Breathing Lies et Human Grim Reaper en sont quelques représentantes. Je suis sûr qu’ils ont encore gagné quelques fans ce soir. Voici la philosophie de c’est dernier, un fan à la fois. C’est comme ça qu’ils comptent arriver à leur but.

Le groupe Montréalais The Agonist a fait couler beaucoup d’encre depuis sa signature avec le label Century Media. C’est bien sur le stage qu’on voit qu’ils n’ont pas volé cette chance. Déjà le disque est une carte visite plus qu’intéressante, ils sont sans contredit le band le plus pro de l’affiche. Pour un groupe aussi jeune, ils s’imposent sur scène. Alissa attend que les premières notes soient bien entamées avant de nous faire grâce de sa présence. Elle a souvent été comparée à Angela d’Arch Enemy, mais à part d’être une chanteuse d’un groupe de métal d’extrême, la comparaison est fortuite. Elle possède une voix plus gutturale et plus profonde que sa comparse suédoise, à la limite plus masculine, mais se garde une apparence tout ce qu’il y a de plus féminin. Elle est ce soir habillée d’une robe qui toutefois a un style qui sied bien à un show métal. De plus, les nombreuses parties où elle chante de façon claire aident à accentuer la différence. Ont est agréablement surpris d’entendre qu’elle chante exactement comme sur l’album, avec précision et passion. C’est musicien ne sont pas en reste. Les solos de Danny coulent en toute fluidité sur cette musique agressive et le drum de Simon est précis comme un métronome, avec quelques passes par-ci et là qui ne sont pas sur l’album. Aucune fausse note ne leur semble permise. Il est sûr qu’Alissa a toujours cette habitude de nous tourner le dos pour boire de l’eau pendant certaines parties instrumentales. Elle le fait toutefois avec toujours la même position et de la même façon, ce qui donne l’impression de faire partie d’une chorégraphie qui donne de l’espace à ses collègues. Car pour les spectateurs, surtout ceux de sexe masculin, elle monopolise notre regard le reste du temps. Comme il est rendu coutume ce soir, il est difficile de faire bouger tout ce beau monde présent dans la salle. Les nouvelles pièces jouées ne semblent pas atteindre la cible. Pas qu’elles soient mauvaise, mais tout le monde semble plutôt concentrer à les écouter qu’à headbagner. Rises and Fall, Take A Bow et le single Business Suits and Combat Boots engendrent par contre un tout autre effet et active les troupes. Seul bémol, je sais que le français n’est pas la langue natale d’Alissa, mais je sais aussi qu’elle s’exprime dans un très bon français. Quelques phrases dans la langue de Molière n’auraient pas été de trop compte tenu de la majorité francophone de l’assistance. Malgré tout une prestation de grande classe qui ne dure malheureusement pas assez longtemps, chaque groupe ne disposant que d’une petite demi-heure.

C’est à ma grande surprise que la salle semble un peu moins remplie pour la tête d’affiche, Bloodstained Memory, qui est ce soir en lancement officiel de leur nouvel album, Meet Your Maker. Comme prix de consolation, ceux qui sont restés se font vraiment sentir et sont en majorité des fans du groupe. Malgré qu’il faille encore quelques pièces pour que ça commence à thrasher, ils ne jouent pas sans échos. Malgré des vocaux biens hurlés, ils sont définitivement la formation la plus métal traditionnelle de la soirée. De par des solos dans presque chaque titre et des riffs qui rappellent le bon vieux thrash du début ’90. On souligne aussi un bon nombre de refrains chantés clean. Tristan, qui est un excellent screamer, peine toutefois rendre cette voix claire comme il le fait sur disque. Dommage, car il prend son rôle de frontman au sérieux et communique constamment avec nous. The Agonist conserve sa place de band le plus professionnel, mais à l’instar d’Incision, Bloodstained possède cette énergie juvénile qui émane d’une joie palpable d’être présent devant nous. Les musiciens sont heureux, la foule est heureuse, on peut donc dire mission accomplie. Ils ont même le droit à une chanson en rappel, leur classique personnel Bring The Light, en surplus à leurs 30 minutes permises. Somme toute un bon événement, mais qui nous laissent sur notre appétit quant à la longueur des performances. On espère revoir ces formations au plus vite, dans leur show respectif.


Résultats: 0 image(s) sur un total de 0 page(s). Affiche: image 0 sur 0.




Images par page: 

 

RSS Feed: 08:07:25 - Bloodstained / The Agonist / Incision / Magnum Stallion / Void Within (M-III Festival'08) (Nouvelles images)

Recherche d'images
Recherche avancée
- Top images
- Nouvelles images
Membres enregistrés
Nom d'utilisateur:

Mot de passe:

Identifiez-moi automatiquement lors de ma prochaine visite?

» Mot de passe oublié
» Inscription

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau