Recherche MU :


The Black Keys
[Blues/Rock]
SKATERS
[Punk Rock]
Beck
[Rock / Indy]
Young The Giant
[Rock / Indy]
>>Voir liste
Spirit Adrift
Lamb of God
Ensiferum
Sirenia
>>Voir liste
Groupes: 1308
Critiques CD: 2463
Nouvelles: 27667
Entrevues: 112

08:06:13 - Hammer on Faith / Worth Dying For / Feast of Corpses (Qc)


Informations
Spectacle: 13 Juin 2008 au Velvet de Québec
Organisateur: END Productions
Compte-rendu: Nicolas Crépeault

En cette magnifique soirée du Vendredi 13 Juin, alors que les touristes déambulant en ville, se tenait au Velvet un autre spectacle local signé End Productions. Il s’agissait cette fois de Feast of Corpse, Worth Dying For et Hammer on Faith. Malheureusement, il y eut très peu de spectateurs au rendez-vous, et c’est à peine si les groupes ne jouaient pas l’un pour l’autre. Encore une fois, ou se trouve le public lors des spectacles métal de notre ‘’capitale’’?

Feast of Corpse, tout droit sortie de leur igloo de Sept-Îles pour l’occasion, avait la tache d’ouvrir la soirée. Avez-vous déjà vu un groupe composé uniquement de deux guitaristes chanteurs sur une scène? Mais encore, avez-vous déjà vu un groupe de deux personnes faire brasser un spectacle comme s’ils étaient six? Ceux qui étaient au Velvet ce soir-là pourront dire que oui. C’est avec un ‘’drum machine’’ que Feast of Corpse s’est présenté sur scène, et le groupe a de quoi en laisser peu de glace. Les deux guitaristes se déplacent sans cesse sur la scène, d’un micro à un autre, et s’échange entre eux les vocaux, alternant leur cri entre le grave et l’aigu, ce qui donne une variété intéressante à leur interprétation. Sans aucun doute un véritable batteur rajouterait de la fluidité à la rythmique de leur prestation, mais le groupe a très bien su faire sans.

Worth Dying For était un nom dont je n’avais jamais entendu parler avant, et au premier abord, le groupe semblait vouloir offrir une prestation intéressante. Mais au fil des minutes, il est aisé de se rendre compte à quel point le groupe nous sert du réchauffer. La totalité de ses riffs semble sortir tout droit de l’un des milliers d’albums sortis ces 4 dernières années des groupes de Metalcore à l’influence Death Metal Mélodique qui pullulent et polluent par les temps qui courent. Malheureux, car le groupe se débrouille très bien sur une scène. Le chanteur alterne les chants clairs et les cris, et les chants clairs sont de bonne qualité, le groupe est juste et parvient tout de même à bien aller chercher son public. Mais son manque total d’originalité gâche pour moi toute appréciation.

Finalement, dernier groupe de la soirée, ce fut à Hammer on Faith d’offrir un spectacle intime, mais intense. Le groupe de Thrash Metal aux influences diverses a su plaire aux derniers irréductibles toujours présents. Le chanteur sait aller chercher son public, aussi minime soit-il, et le groupe donne une prestation très dynamique. Le guitariste en particulier m’a semblé particulièrement disposé à tout donner pour offrir un spectacle de qualité. Malgré que j’ai trouvé une certaine répétitivité au tout et parfois un certain manque de créativité au travers des pièces, le groupe a su conclure cette soirée sur une bonne note.


Résultats: 0 image(s) sur un total de 0 page(s). Affiche: image 0 sur 0.




Images par page: 

 

RSS Feed: 08:06:13 - Hammer on Faith / Worth Dying For / Feast of Corpses (Qc) (Nouvelles images)

Recherche d'images
Recherche avancée
- Top images
- Nouvelles images
Membres enregistrés
Nom d'utilisateur:

Mot de passe:

Identifiez-moi automatiquement lors de ma prochaine visite?

» Mot de passe oublié
» Inscription

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau