Recherche MU :


The Black Keys
[Blues/Rock]
SKATERS
[Punk Rock]
Beck
[Rock / Indy]
Young The Giant
[Rock / Indy]
>>Voir liste
Spirit Adrift
Lamb of God
Ensiferum
Sirenia
>>Voir liste
Groupes: 1308
Critiques CD: 2457
Nouvelles: 27667
Entrevues: 112

08:06:09 - Death Angel / God Forbid / The Agonist (Mtl)

Photos du spectacle

Compte-rendu du spectacle
Spectacle: le 9 juin 2008 au Foufs de Montréal
Organisateur: BCI
Photographe: Amaury Evra
Compte-rendu: Sébastien Melançon

Lundi soir, habituellement soirée ou l’on se retrouve chez soi question de récupérer de son week-end et de la dure réalité de la première journée de travail de la semaine (quand on a un travail). Pourtant, en ce lundi 9 juin, il n’était pas question de rentrer à la maison. Direction les Foufounes Électrique, une autre soirée bien métal était à l’horizon : un dépliant qui nous annonçait Light This City, Soilent Green, God Forbid et Death Angel étaient à la base de l’engouement face à cette soirée… Il y a eu quelques perturbations.


En arrivant on nous annonce Light This City, Arsis, God Forbid et Death Angel, donc on comprend qu’un groupe à pris la place d’un autre (exit Soilent Green). J’ai tenté de savoir ce qui était arrivé et la première info que je reçois est que les deux premiers groupes sont absents. Je réussi à voir l’organisateur de la soirée qui m’explique : Light This city n’existe plus, Soilent Green ne fait pas partie de la tourné Nord Américaine et est remplacé par Arsis qui, de son côté, a vu son chanteur tomber malade et, comme celui-ci sortait à peine de l’hôpital, a préféré annuler sa participation. On tombe donc à deux groupes ? Pas exactement. La formation montréalaise The Agonist vient se joindre à la soirée en tant que groupe d’ouverture.


Tout d’abord je dois dire que l’attente à été très longue : Je comprends que les changements de dernières minutes occasionnent des réajustements; par contre, lors de l’ouverture de la porte à 7H00, le stage était prêt à recevoir le premier groupe et, malgré cela, à 8H15 aucune note n’avait encore retentie.


L’entrée en scène de The Agonist a été reçue par une salle qui était loin d’être à capacité maximale (ce qui est très dommage, car la formation avait l’excellent disque Once Only Imagined à présenter). Le groupe s’installe dans le noir et, au son de la première note, la petite chanteuse fait son apparition en chantant telle qu’elle seule sait le faire, avec une voix death qui ressemble à celle d’Angella du groupe Arch Ennemy.

Le public à tout d’abord réagi modestement, pour finir par s’adonner frénétiquement à du bon vieux head banning. La scène ne comportait aucun décor et l’éclairage était convenu (banal jeu de lumières). Malgré le fait qu’il s’agit d’un groupe encore embryonnaire les musiciens ont su occuper la scène de façon respectable et ne sont pas restés figés. De son côté, la chanteuse est portée à consommer beaucoup d’eau sur scène, ce qui à la base n’est pas grave, mais cela lui fait tant tourner le dos à la foule que cela coupe le contact avec le public. Au cours du show, la formation a exécuté plusieurs titres de leur seul album et les a bien rendus. Nous avons appris qu’ils ont eu un maigre préavis de 48h00 avant de donner ce spectacle, ce qui a dû augmenter leur stress. Dans l’ensemble il s’agit d’un groupe prometteur qui offre définitivement un bon spectacle, même sous pression. Vivement le moment où je pourrai les revoir dans un spectacle pleinement préparé et, pour sûr, je serai de la foule!


Vient ensuite le tour de God Forbid. Ils entrent en scène et voient leur public un peu plus nombreux que celui de leurs prédécesseurs. Encore une fois la scène est épurée et l’éclairage se veut conventionnel. Le groupe recueille une attention plus engagée de la foule, mais sans toutefois que celle-ci semble totalement envoûtée. Les quelques timides tentatives de thrash n’ont jamais été très longues et peu de spectateur y adhérèrent.

Les membres du groupe semblaient fondamentalement contents d’être de la soirée; ils nous parlaient de leur dernière visite, qu’ils s’étaient ennuyés de Montréal et ils ont évoqué la préparation de leur nouvel album. Les musiciens semblaient en outre déterminés à nous offrir une excellente soirée; ils étaient en constant contact avec la foule et l’interpellaient beaucoup. Le chanteur (Byron Davis) (pour ceux qui ne l’ont jamais vu) a la réputation d’offrir toujours autant d’énergie, de communication et de volonté lors d’un show, à donner plus que ce que l’on espère. Mais le public ne semblait pas très réceptif à cette volonté pourtant énergique que la formation déployait pour nous. À leur visage, par moment, on sentait que les musiciens espéraient voir la foule finir par s’animer. Le chanteur, de son côté, a gardé son entrain du début à la fin du spectacle. Le groupe a vraiment livré une prestation professionnelle, malgré une foule bien peu réceptive. Le spectacle en a souffert et, à mon humble avis, la foule était l’élément qui à quelque peu miné, pour ne pas dire saboté, la soirée. Tel que mentionné, God Forbid a offert une bonne représentation et a signalé qu’il compte revenir à Montréal. Lors de leur retour je leur souhaite des spectateurs plus réceptifs car il s’agit définitivement d’un groupe qui se donne énormément sur scènes et déploie beaucoup d’énergie.


Vient finalement le tour de Death Angel, le clou de la soirée. Cette fois la salle de spectacle aligne un public beaucoup plus compact et, surtout, excité à l’idée de la performance à venir. Le chanteur (Marc Osegueda) se présente seul sur scène, salue la foule, reçoit les premiers applaudissements et se lance dans un mini discours. En résumé, leur bassiste n’a pas pu passer les douanes, donc la formation se voit amputée d’un membre et du fait même, d’un instrument. Il nous dit sentir que l’on est déçus, mais qu’eux aussi trouvent cela regrettable et que Dennis Pepa aurait réellement aimé être de la soirée.

Suite à cette déclaration, le spectacle a commencé. La scène a semblé quelque peu étroite pour le groupe. Surtout pour Marc qui semblait ne plus savoir où diriger ses cheveux lors de ses mouvements de tête en suivant la musique. Ils ont su rapidement s’adapter et les musiciens ont commencé à se déplacer avec complicité sur scène, jouant soit face à face ou encore côtes à côtes. Le groupe a dédié deux chansons au cours de la soirée : la première à tous ses anciens fans et la seconde aux nouveaux. L’absence du groupe au Québec datait de 18 ans… Donc quand je mentionnais plus haut que la foule était réceptive et participante, ce repère temporel n’est pas à négliger. Le groupe leur a bien répondu, plusieurs poignées de mains ont été échangées tout au long du spectacle et le contact avec le public n’a jamais souffert d’un vide quelconque.

Death Angel a offert un excellent spectacle, qui a su ravir ses fans. Lors du rappel, un de leur assistant est monté sur scène et a comblé le vide instrumental en s’armant d’une basse. Celle-ci a augmenté la qualité sonore et donné à leur finale une touche plus complexe. L’instrument, absent tout au long du spectacle, avait crée un vide que la foule avait su rapidement mettre de côté : les musiciens se montraient généreux sur scène et communiquaient leur désir de répondre à l’attente de leurs fans et même d’aller au-delà de celles-ci. Je dois dire que la prestation est sans aucun doute celle qui a été le mieux accueillie de la soirée. Il n’ont pas évoqué de date de retour, mais ont semblé apprécier l’engouement de leurs spectateurs. Je suis sûr que lorsque la formation est complète la performance ne s’en voit que rehaussée; donc, en espérant les revoir en spectacle dans un avenir rapproché, je termine cette soirée sur une note positive. Car malgré plusieurs petites anicroches, la soirée a été correcte dans l’ensemble. Chaque groupe ayant eu leur point noir, ils ont tous tout de même su faire preuve de professionnalisme et on livré des prestation respectables. Ce sont tous des groupes que je souhaite revoir, mais je dois tout de même souligner que j’espère qu’ils seront sur une synergie plus cohérente, qui rejoindrait l’ensemble du public présent.


Résultats: 0 image(s) sur un total de 0 page(s). Affiche: image 0 sur 0.




Images par page: 

 

RSS Feed: 08:06:09 - Death Angel / God Forbid / The Agonist (Mtl) (Nouvelles images)

Recherche d'images
Recherche avancée
- Top images
- Nouvelles images
Membres enregistrés
Nom d'utilisateur:

Mot de passe:

Identifiez-moi automatiquement lors de ma prochaine visite?

» Mot de passe oublié
» Inscription

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau