Recherche MU :


The Black Keys
[Blues/Rock]
SKATERS
[Punk Rock]
Beck
[Rock / Indy]
Young The Giant
[Rock / Indy]
>>Voir liste
Spirit Adrift
Lamb of God
Ensiferum
Sirenia
>>Voir liste
Groupes: 1308
Critiques CD: 2457
Nouvelles: 27667
Entrevues: 112

08:06:07 - Kataklysm / Martyr / Augury (Mtl)

Photos du spectacle

Compte-rendu du spectacle
Spectacle: 7 juin 2008 au Medely de Montréal
Organisateur: BCI
Photographe: Mely Pilon
Compte-rendu: Sébastien Melançon

L’été se faisait désirer jusqu'à présent mais voilà que, par une de ces journées torrides qui nous rappellent que la saison chaude est à nos portes, une vague de fraîcheur bien métal et surtout bien québécoise a envahie la petite salle du Medley... La prestation de trois groupe de chez nous est toujours un frisson agréable, car du talent, nous en avons à revendre, canicule ou pas.

Une fois la journée terminée je n’ai pas tardé, malgré la température extérieure, à quitter mon habit de travail pour me mettre à l’aise et en direction du concert. À peine les pieds dans la salle, Augury entament leurs premières notes. Fidèles à eux-mêmes, ils offrent une performance digne de leur calibre musical : c'est-à-dire excellente. Ce death métal «Cosmique» est rapide, complexe, mais surtout envoûtant. Leur scène ne se voit pas alourdie par un amas de décors, mais sobrement soulignée d’une banderole à leur nom flottant au dessus de leurs têtes. Les éclairages sont simples, efficaces et surtout bien dirigés (loin des yeux des spectateurs). Les membres de la formation sont peu démonstratifs sur scène ; on assiste en quelque sorte à une prestation musicale fixe, mais où chaque musicien communique du regard avec la foule. De son côté le chanteur de la formation échange avec le public et l’interpelle avec les différentes pièces. Visiblement content d’occuper la scène, le groupe semble prêt à y rester toute la soirée. Leur plaisir manifeste à nous jouer leurs créations ne faisait qu’augmenter la qualité, déjà très haute, de l’échange foule⁄groupe. Du côté de la foule, l’éveil des métalleux n’a pas pris beaucoup de temps et a été, comme mentionné précédemment, agréablement soutenu par une prestation efficace et globalement très réussie.

Martyr, Martyr, Martyr, Martyr, Martyr, Martyr, tel était le chant d’une foule prête à poursuivre. Martyr font une entrée discrète, accordent leurs instruments et le chanteur, sourire aux lèvres salue la foule, précise qu’on est bien à Montréal en compagnie d’une foule bien québécoise et, sans attendre, les premières notes se déchaînent. La réaction de la foule est, bien entendu, un thrash bien montréalais (franc et direct). La scène se voit rehaussée en décors : en plus du classique voile de fond, deux présentoirs tiré de l’album Feding The Abscess encadrent le groupe. L’éclairage augmente et deux lumières directes sont ajoutées. Ces spots étaient malheureusement placés à une hauteur qui passait fréquemment au niveau des yeux (inconvénient rapidement oublié car la prestation ne s’en voyait que très peu diminuée). Les musiciens occupent la scène de façon plus active que leurs prédécesseurs. Le guitariste (Martin Carbonneau) et le chanteur (Daniel Mongrain) échangent fréquemment leurs positions. Ils ont tous les deux énormément de communication faciale avec le public, en fonction de l’intensité des morceaux joués. Au cours du spectacle le chanteur garde un lien avec la foule et va même jusqu’à pivoter son micro et le pousse vers ses fans qui s’en donnent à cœur joie et chantent pour lui. La foule réagit très bien au dynamisme du groupe et l’intensité des thrash va crescendo. Les musiciens déploient un éventail de pièces qui couvre chacun de leurs albums comme Hopeless Hope et Warp Zone tirés des disques du même nom, ainsi que Perpetual Healing (Infinite Pain) tiré de Feding The Abscess, pour ne nommer que celles-ci. Ils quittent la scène une première fois, reviennent faire un petit rappel et finalement remercient la foule pour céder la place à Kataklysm. Excellente présence de scène donc, qualité d’interprétation et lien constant avec le public étaient au rendez-vous !

Le clou de la soirée : Kataklysm. La scène est noire; au fond, on arrive à distinguer un immense voile à l’effigie de la pochette du dernier album Prevail. Les musiciens, toujours dans le noir, se positionnent le plus discrètement possible. La première note éclate à l’ouverture des lumières et au son de la voix du chanteur (Maurizio Iacono) qui débute le spectacle sur une nouveauté Prevail. La foule répond immédiatement comme les montréalais savent le faire; sans retenue. L’éclairage oscille cette fois principalement de haut en bas. Les musiciens se déplacent constamment et occupent la scène dans son ensemble. Après quelques morceaux, l’échange public/chanteur s’intensifie. Le retour à Montréal est agréable et la foule se veut une gâterie pour eux. Le public local est prêt à les suivre jusqu’à Métalloland (n’importe où où le métal existe). On apprend que leur cote de ventes est à la hausse et fracasse des records en Europe. Ils sont fiers de leur succès, un succès made in Montréal. Ils soulignent leur appréciation de leur chez eux en faisant tirer une guitare, qui étrangement n’à été remportée qu’au quatrième tirage (dommage d’avoir perdu ses coupons de participation). Une brève apparition de l’animateur de CHOM métal qui est venu solliciter la nécessité d’une augmentation de l’écoute de son émission, sinon notre représentant radio métal disparaîtra. Mais trêve de commentaires, revenons au Show : Kataklysm a joué longtemps (plus d’une heure… voila un spectacle bien rempli) et a voyagé sur ses albums, ne négligeant pas son ancien matériel tout en jouant plusieurs nouveautés. Ils ont même présenté une ancienne pièce qu’ils n’avaient jamais interprétée auparavant sur scène, sauf la veille à Toronto. La foule a littéralement fusionné avec le groupe et la sécurité a rapidement démissionné quand à l’idée d’empêcher le public de monter sur scène. Par moment plus de trente spectateurs étaient sur le stage avec le groupe et ce, sur plus d’un morceau. Vers la fin du spectacle Patrick Loisel d’Augury, est venu porter main forte à la sécurité pour laisser un peu de place aux musiciens. Celui-ci, sans ses lunettes, s’est adonné à un moment de body surfing. Au départ le groupe a offert deux rappels, le deuxième joué à la basse par François Mongrain de Martyr. Durant ce temps Stéphane Barbe, bassiste du groupe, s’est à son tour adonné à une séance de body surfing. On apprend que le bassiste de Martyr est de la tournée mondiale de Kataklysm car Stephane Barbe est nouvellement Papa, (félicitation au papa et bien sûr à la maman). La salle s’est tranquillement vidée sur des commentaires positifs de la part de l’audience. La chaleur écrasante a littéralement été soit enterrée par la bière, ou ignorée par les mordus du thrash. Spectacle réussi sur toute la ligne. Ambiance géante, public réceptif et plus que participant, Oh, bien sûr, performance génial de la part des trois groupes métal qui étaient nos hôtes. Vivement leur retour à domicile !


Soirée mémorable : Malgré plusieurs spectacles à mon actif cette soirée, sans avoir surpassée tout les sommets, a su se positionner hautement dans mon estime. De plus, sans vouloir m’enterrer sous le chauvinisme, je trouve personnellement que lorsque soirée mémorable rime avec groupe de chez nous, on assiste à une combinaison gagnante. Longue vie aux groupes et aux talents québécois actuels et à venir.


Résultats: 0 image(s) sur un total de 0 page(s). Affiche: image 0 sur 0.




Images par page: 

 

RSS Feed: 08:06:07 - Kataklysm / Martyr / Augury (Mtl) (Nouvelles images)

Recherche d'images
Recherche avancée
- Top images
- Nouvelles images
Membres enregistrés
Nom d'utilisateur:

Mot de passe:

Identifiez-moi automatiquement lors de ma prochaine visite?

» Mot de passe oublié
» Inscription

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau