Recherche MU :


The Black Keys
[Blues/Rock]
SKATERS
[Punk Rock]
Beck
[Rock / Indy]
Young The Giant
[Rock / Indy]
>>Voir liste
Spirit Adrift
Lamb of God
Ensiferum
Sirenia
>>Voir liste
Groupes: 1308
Critiques CD: 2457
Nouvelles: 27667
Entrevues: 112

08:06:05 - Abitibi Metal Invasion II (Mtl)

Photos du spectacle

Compte-rendu du spectacle
Spectacle: 5 juin 2008 au Café Chaos de Montréal
Organisateur: Barbu Production
Photographe: Amaury Evra
Compte-rendu: Sébastien Léonard

Pour une deuxième année consécutive, l’Abitibi Métal Invasion fait le tour du Québec pour promouvoir la crème de l’extrême Abitibien. Malheureusement, ils ont de la grosse concurrence ce soir, car Despiced Icon, Ion Dissonance et Beneath The Massacre sont en ville. Un peu plus d’une cinquantaine de personnes répondent quand même à l’appel. C’est le plus abitibien des groupes abitibiens, Abitabyss, qui ouvre les festivités. On pourrait les qualifier de Grind/Death rurale. Nos trois compères sont déguisés en stéréotype de gars des régions et jouent avec l’accent et parle charognard à fond la caisse, tout comme leur musique d’ailleurs. C’est extrême et je crois bien que c’est le bu recherché. Le drummer et le guitariste s’échangent les vocaux grind et death. Le tout est plaisant tant soit peu que l’on aime le métal qui buche pour bucher. Mais après quelques chansons je trouve que ça tourne légèrement en rond. En se disant que les gars ne se prennent pas trop au sérieux, on passe du bon temps et ça réchauffe bien la salle.

Sans le savoir, ma première claque sur la gueule de la soirée est sur le point d’arriver. Je dois faire mon mea culpa et avouer que je ne connais la musique d’aucun des groupes de ce soir, même si les noms des deux derniers me sont plus que familiers. C’était donc avec une certaine appréhension que j’abordais ce spectacle. Autant vous dire que je n’ai pas été déçu. À partir de l’instant qu’Archons foule les planches du petit stage du Café Chaos, me voilà parti pour une bonne ride jusqu’à la fin. Il ne me prend pas beaucoup de temps pour m’apercevoir que les quatre musiciens ici présents connaissent leur instrument plus que correctement. Amateur que je suis de rock progressif autant que de death métal classique (dans le genre de Canibals Corpse, Death et Suffocation), il n’en faut pas gros pour deviner que l’extrême hyper technique tombe dans mes cordes. C’est exactement là qu’Archons veut en venir. J’en vois déjà critiquer que c’est du déjà vu, mais c’est justement là ce que j’ai aimé. Ils mélangent les influences du thrash et du prog’ avec un death métal très actuel. Côté scénique, leur musique roule au quart de tour et tout le monde est très précis. La voix de Sébastien Audet est grasse et puissante comme je l’aime. C’est sûr que se ne sont pas des amuseurs publique et qu’ils se concentrent sur la musique, mais c’est ce qui leur saie bien. La foule semble apprécier. Et même s’il n’y a pas de thrash, ça ‘‘Headbang’’ en masse. Ils sont là pour soutenir leur premier disque, Consequense of Silence. J’espère fortement que ce ne sera pas leur dernier.

Quand je reviens d’une pause bien méritée de l’extérieure du Café, je suis déçu de voir aussi peu de spectateurs pour le show de Cryptik Howling. Il faut dire qu’il fait une chaleur torride dans la salle et que tous veulent y échapper entre les prestations. Je me demande même si le fait d’être le seul band de black métal leur porte préjudice. Qu’il en tienne, ils n’ont pas l’intention de se laisser abattre et ils commencent leur show en conquérants. Je trouve que leur black, à mi-chemin entre les racines du mouvement et la mélodie d’aujourd’hui, est bien interprété. Je ne peux pas affirmer que leur assurance leur a valu une remontée, mais tout n’est allé qu’en s’améliorant. Premièrement, plus en plus de spectateurs ont fini par monter leur nez. Deuxièmement on aurait dit que chaque pièce était meilleure que la précédente. Et finalement, le chanteur a créé le premier thrash digne de ce nom de la soirée quand il a la bonne idée de venir nous brasser la cage directement sur le parterre. Ils poussent même leur réussite en se faisant demander un rappel qu’ils exécutent avec grand plaisir. Ils ne réinventent peut-être pas le genre, mais c’est foutrement efficace.

On est presque que sur le point de mourir de chaleur quand Descend Into Nothingness envahie la scène. Malgré que j’aie l’impression que plusieurs métalleux ont quittés le spectacle dû a l’heure tardive, j’en vois quelques-uns qui reviennent du show de Despiced Icon venir se joindre à nous. Ils sont sans contredit le groupe le plus extrême de l’affiche. Les pionner de métal abitibien sont revenues d’entre les morts pour nous montrer qu’ils sont plus vivants que jamais. Et même s’ils nous déconseillent de trop bouger car la chaleur est infernale, on se risque à plusieurs pour leur montrer que les fans de métal sont faits fort. Ça thrash et ça bouge comme jamais ce soir. C’est technique autant que brutal. Malgré un lien historique marqué avec Archons, ils ont un coté grind quelque plus prononcé que ces derniers. Moi qui m’étais promis de déguerpir après deux ou trois chansons, je suis resté jusqu'à la fin tant le plaisir était au rendez-vous. Toujours aussi statique dans un espace aussi restreins, ils sont les instigateurs d’une musique violente, mais combien maîtrisée. Je m’en retourne comblé par cette musique complètement québécoise avec un CD de Archons dans les poches et le désir convaincu de me pencher sur Cryptik Howling et Descend Into Nothingness dans un avenir rapproché.


Résultats: 0 image(s) sur un total de 0 page(s). Affiche: image 0 sur 0.




Images par page: 

 

RSS Feed: 08:06:05 - Abitibi Metal Invasion II (Mtl) (Nouvelles images)

Recherche d'images
Recherche avancée
- Top images
- Nouvelles images
Membres enregistrés
Nom d'utilisateur:

Mot de passe:

Identifiez-moi automatiquement lors de ma prochaine visite?

» Mot de passe oublié
» Inscription

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau