Recherche MU :


The Black Keys
[Blues/Rock]
SKATERS
[Punk Rock]
Beck
[Rock / Indy]
Young The Giant
[Rock / Indy]
>>Voir liste
Spirit Adrift
Lamb of God
Ensiferum
Sirenia
>>Voir liste
Groupes: 1308
Critiques CD: 2456
Nouvelles: 27667
Entrevues: 112

07:05:26 - Necronomicon / Symbolic (Qc)

Photos du spectacle

Compte-rendu du spectacle
Spectacle: 26 Mai 2007 au Velvet à Québec
Organisateur: CDM
Photographe: Yves Gagnon
Compte-rendu: Daves Couture

Le Velvet accueillait SYMBOLIC et NECRONOMICON en ce samedi 26 mai 2007. Un groupe hommage à DEATH déjà bien connu dans la région et une formation montréalaise de 'Death Metal Occulte' qui roule sa bosse depuis déjà 16 ans (1991). Une foule peu nombreuse s'était rassemblée au Velvet pour entendre ces deux prestations. Spectacle organisé sans grande publicité, les quelques amateurs présents pour cette soirée avaient quand même droit à un spectacle qui s'annonçait de qualité. En début de soirée, SYMBOLIC se présentait sur scène pour environ une heure...

Malgré cette foule peu nombreuse, les amateurs présents dans la salle ont su témoigner leur grande satisfaction quant à la prestation de SYMBOLIC. Beaucoup de mouvements de foule initiés souvent par le même spectacteur mais qui ont agrémenté de beaucoup l'énergie que dégageait cette foule active. Malgré un son que j'ai trouvé quelque peu ordinaire, les musiciens de cet hommage étaient en bonne forme et semblaient bien heureux de se retrouver sur scène dans cette intimité. Le nouveau bassiste Alexis Robitaille en était à son deuxième spectacle avec le groupe et son premier à Québec. Au risque de me répéter, la difficulté musicale que représente le défi de reproduire le répertoire de DEATH pourrait amener les musiciens à rester très statique pour se concentrer sur leurs instruments. Pour ce qui est de SYMBOLIC, pas question de ne rien faire sur scène, le rythme 'Death Metal' ne pouvant être associé à l'immobilisme. Ayant personnellemen des souvenirs du statisme des batteurs qui sont passés par le groupe original, Antoine Baril fait complètement bande à part dans ce domaine. Son intensité derrière sa batterie lui a encore valu de bons commentaires parmi les spectacteurs présents au Velvet. Une combinaison de technique et de présence de scène de bonne qualité ne nous permet pas d'être négatif à l'endroit de SYMBOLIC, ces musiciens savent comment donner un bon 'show'.

Avec une première partie de grande qualité, NECRONOMICON se devait de continuer dans la même veine et donner une prestation qui allait bien combler la dernière heure de ce spectacle. En début de prestation, le devant de la scène était presque vide et on se disait que ce serait très dommage si cette situation persistait jusqu'à la fin. Après la première pièce, le chanteur 'Rob The Witch' a invité les gens à le rejoindre à l'avant en mentionnant que le groupe voulait communiquer avec eux. Je ne peux affirmer que cette phrase a eu l'effet escompté mais la foule s'est peu à peu jointe à NECRONOMICON pour partager ce moment 'Sombre'. Je peux au moins vous dire que l'énergie de cette musique et l'aisance des musiciens à la reproduire a sûrement pu aider la cause du groupe. Les fameux 'poils' comme ils sont appelés dans notre petite communauté, ont ainsi imité les membres de NECRONOMICON et ont bien répondu à l'appel lancé par Rob. La prestation finale a duré également environ une heure et elle s'est somme toute bien terminé pour NECRONOMICON. La foule de Québec, même peu nombreuse, a su encore une fois satisfaire les musiciens qui se sont présentés sur la scène du Velvet et sa réputation n'est plus à faire.

Présent dans sa forme actuelle (exception faite du bassiste) depuis 2005, SYMBOLIC a présenté de nombreux spectacles en ouverture pour les groupes d'envergure tels GHOULUNATICS, UNEXPECT, KATAKLYSM et DARK TRANQUILITY. Ça ne fait que continuer, son association avec 'Capitale du Métal' lui permettant maintenant d'être en tête d'affiche de certaines soirées. De
belles opportunités pour ces jeunes musiciens et souhaitons, un belle continuité pour eux. NECRONOMICON a su une fois de plus, par son expérience, intéresser la foule à son produit. Cette formation survit depuis une quinzaine d'années aux nombreuses évolutions des styles musicaux. Elle est encore là en 2007 et je n'ai aucun problème à penser qu'elle y sera encore dans dix ans. Son style vieillit probablement assez bien et le milieu 'underground' est toujours resté assez actif à Québec. Je l'ai vu en 1993 en
première partie de MERCYFUL FATE au Spectrum de Montréal et maintenant à Québec en 2007, que dire!!!! Ce nom m'avait marqué à l'époque mais le groupe n'était pas dans sa forme actuelle, je me rappelle bien avoir vu une femme sur scène qui produisait les voix préenregistrées que vous avez entendues pendant les pièces. C'est un petit souvenir que je voulais partager et peut-être à titre informatif pour vous qui lisez ce présentement ce texte.

J'ai pu obtenir le répertoire de SYMBOLIC et je dois remercier Antoine Baril (SYMBOLIC) pour celui-ci.
Intro
The Philosopher
Symbolic
Overavtive Imagination
Without Judgement
1000 Eyes
Lack of Comprehension
Guitar Solo
Trapped in a Corner
Zombie Ritual
Mentally Blind
Spirit Crusher
Misanthrope
Pull the Plug


Résultats: 0 image(s) sur un total de 0 page(s). Affiche: image 0 sur 0.




Images par page: 

 

RSS Feed: 07:05:26 - Necronomicon / Symbolic (Qc) (Nouvelles images)

Recherche d'images
Recherche avancée
- Top images
- Nouvelles images
Membres enregistrés
Nom d'utilisateur:

Mot de passe:

Identifiez-moi automatiquement lors de ma prochaine visite?

» Mot de passe oublié
» Inscription

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau