Recherche MU :
Groupes: 1308
Critiques CD: 2442
Nouvelles: 27667
Entrevues: 107

07:05:13 - Lacuna Coil / Within Temptation / In This Moment / Stolen Babies (Mtl)

Photos du spectacle

Compte-rendu du spectacle
Spectacle: 13 Mai 2007 au Club Soda à Montréal
Organisateur: BCI
Photographe: Patryk Pigeon
Compte-rendu: Sophie LeMay

Montréal représentait le sixième arrêt de la tournée The Hottest Chicks in Metal présentée par le magazine Revolver. Cette soirée à guichets fermés a su attirer un grand nombre d'amateurs de métal « féminin », si on veut, dont certains ont passé la journée complète au soleil, rue Saint-Laurent, pour s'assurer une place de choix. C'est le groupe californien Stolen Babies qui a ouvert le bal. L'allure de la scène et des musiciens annonçait déjà quelque chose d'assez hors du commun. Deux pieds de micro ornés d'un long serpent en plastique et d'une fausse colonne vertébrale démesurée, un instrument de percussion bizarroïde, une grosse contrebasse rouge sang, cinq personnages au visage blanc et au style « zombie chic », dont une chanteuse-accordéoniste aux allures à la fois de petite fille et de petite démone; bref, une sorte de « freak show ». Leur musique tout aussi originale a su entraîner la foule dans une fête aux accents de folie un peu macabre. La demoiselle du groupe, Dominique Persi, attirait particulièrement l'attention, passant d'une belle voix plutôt grave à des cris parfois démentiels et, dans les deux pièces sans accordéon, elle était très énergique et savait bien occuper la scène avec ses compères. Chaque musicien semblait avoir un personnage bien défini et n'en démordait pas, avec une belle aisance sur scène. Le bassiste et le claviériste avaient une grande complicité, le batteur avait vraiment l'air de s'amuser et le guitariste jouait bien son rôle de créature plutôt indifférente. D'une chanson à l'autre, la réaction allait en s'amplifiant et les gens entraient de plus en plus dans l'univers unique de Stolen Babies. Une performance des plus originales!

L'arrivée du groupe In This Moment, également de la Californie, a été très bien saluée par la foule. Les musiciens sont très talentueux et énergiques mais, mis à part la chanteuse et le guitariste principal, on aurait dit qu'ils en faisaient un peu trop et ils semblaient très excités d'être sur scène devant les quelque 2000 personnes présentes. Le guitariste principal, lui, était à son affaire et ne prenait pas trop de place, laissant la vedette à Maria. Pourtant, ce n'était pas vraiment nécessaire. Avec son dynamisme, ses cris sauvages, sa crinière blonde bouclée et sa robe à crinoline de style « domestique » (il ne manquait que le tablier), la demoiselle retenait l'attention de tous et chacun. Elle était vraiment très à l'aise sur scène et a su bien animer la foule, qui le lui rendait bien. Le moindre qu'on puisse dire est qu'elle déborde d'énergie.

Après plus de 10 ans d'existence, le groupe hollandais Within Temptation offrait pour la première fois un spectacle en sol québécois. Avec l'accueil que les fans lui ont réservé, il n'était pas difficile de croire qu'un certain nombre d'entre eux étaient venus uniquement pour cette occasion. En effet, la seule présence des guitaristes qui faisaient leur test de son avant leur performance provoquait le délire de la foule, qui n'en pouvait plus d'attendre, même si la soirée se déroulait dans les temps prévus. Lorsque le moment fut enfin venu et que les musiciens, suivis de Sharon firent leur entrée, c'était la frénésie générale et le groupe n'en revenait tout simplement pas! Visiblement très heureux et très talentueux, les musiciens occupaient bien la scène et semblaient avoir une excellente chimie entre eux, mis à part le batteur qui restait très sérieux mais qui n'en était pas moins à son affaire, au quart de temps près. Bien sûr, comme on pouvait s'y attendre, c'est la chanteuse à la voix angélique toute vêtue de blanc qui captait l'attention générale. La foule était vraiment dans sa poche et connaissait bien les chansons. Les quelques phrases prononcées en français par Sharon provoquaient l'euphorie dans la salle et chacun aurait voulu la prendre dans ses bras tellement elle semblait émue par la réaction si chaleureuse. Parlant de bras… les fans ne demandaient pas mieux que d'imiter les moindres gestes de Sharon, qui ne leur a pas laissé beaucoup de répit de ce côté-là! Elle avait aussi, à l'occasion, de très jolis mouvements qui lui sont propres, comme si sa main devenait un papillon qu'elle ne pouvait pas quitter des yeux. Et, évidemment, sa voix d'or a su charmer la foule, qui chantait souvent avec elle. Les musiciens reproduisaient bien le son des albums, avec un côté encore plus métal, mais avec beaucoup d'« overdubbing », même qu'on entendait des voix féminines pendant que Sharon ne chantait pas. Bref, une performance remplie d'émotions, qui fut beaucoup trop courte de l'avis des fans qui ont attendu si longtemps leur arrivée. Vous serez peut-être rassurés en lisant l'entrevue que Sharon a accordée à MetalUniverse et qui sera postée sous peu!

Avec un tel accueil, on aurait pu croire que Within Temptation avait volé la vedette aux têtes d'affiche de la soirée, les italiens Lacuna Coil. Mais détrompez-vous, la foule était majoritairement composée de « Coilers » avertis et prêts à crier! Après quelques années presque entièrement passées en tournée, on sent que les membres de Lacuna Coil sont sur scène comme des poissons dans l'eau. Ils jouent d'ailleurs moins souvent penchés qu'avant, ce qui améliore vraiment leur présence. Les jeux de scène entre Cristina et Andrea sont aussi très intéressants, on sent une belle complicité entre eux. J'étais d'ailleurs très contente de voir que la foule réagissait très bien aux interventions du chanteur, qui garde la place à laquelle il a droit au sein du groupe, malgré la grande popularité et la forte médiatisation de mademoiselle Scabbia. Côté visuel, les jeux de lumière étaient très intéressants et s'harmonisaient bien aux chansons. Le batteur avait aussi fixé un petit drapeau de son pays sur un micro au-dessus de la batterie. Le groupe semblait avoir un concept vestimentaire rouge et noir et les deux guitaristes portaient même des pantalons identiques. Côté musical, c'était toujours aussi excellent, ils nous ont encore une fois prouvé qu'ils sont très talentueux et qu'ils savent donner un bon spectacle en respectant bien les compositions. De son côté, Cristina s'acquitte avec brio de ses fonctions de chanteuse et de « frontwoman » accomplie. Elle est encore plus énergique qu'auparavant et elle nous a même lâché un « Montréal, vous torchez en crisse! » qui a vraiment soulevé la foule! Pour continuer dans la lignée linguistique, le groupe nous a également interprété la chanson Senzafine, écrite dans la langue maternelle de ses membres. Tout au long de cette performance, on pouvait bien sentir le calibre international auquel Lacuna Coil s'est hissé. Bravissimo!


Résultats: 0 image(s) sur un total de 0 page(s). Affiche: image 0 sur 0.




Images par page: 

 

RSS Feed: 07:05:13 - Lacuna Coil / Within Temptation / In This Moment / Stolen Babies (Mtl) (Nouvelles images)

Recherche d'images
Recherche avancée
- Top images
- Nouvelles images
Membres enregistrés
Nom d'utilisateur:

Mot de passe:

Identifiez-moi automatiquement lors de ma prochaine visite?

» Mot de passe oublié
» Inscription

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau