Recherche MU :
Groupes: 1308
Critiques CD: 2442
Nouvelles: 27667
Entrevues: 107

07:04:28 - Forgotten Tales / Heir Of Destiny (Qc)

Photos du spectacle

Compte-rendu du spectacle
Spectacle: 28 avril 2007 à l'Impérial à Québec
Organisateur: Indépendant
Photographe: Yves Gagnon
Compte-rendu: Guillaume Cyr

Ça faisait 14 mois que le groupe de power metal Forgotten Tales n'avait pas joué à Québec et un peu moins de deux ans qu'ils n'avaient pas joué en tête d'affiche. Un intervalle de temps extrêmement long. Toutefois, sans nouveau matériel depuis bientôt trois ans, plus de spectacles aurait eu comme effet que d'ennuyer les fans dont plusieurs les suivent à chaque spectacle. Le 28 avril à l'Impérial, le groupe de Québec était de retour avec du nouveau. L'excitation et l'attente des fans étaient donc à leur maximum pour la soirée. On remarque de plus que le groupe est énormément apprécié par les fans de la capitale, environ 300 personnes se sont déplacées pour l'occasion.

Pour ouvrir le spectacle, le groupe Heir of Destiny, également une formation de power metal, venait faire le lancement de leur premier album " A New Day ". Ils ont donc joué l'album au complet. Influencées pour certaines du power metal et pour d'autres du heavy metal, leurs compositions tiennent très bien la route et valent la peine d'être découvertes. Les deux guitares ainsi que le clavier se répondent fréquemment dans une longue suite de solos. Ce qui est selon moi le meilleur côté du groupe. Le clavier a également une grande place sur l'album puisqu'il est utilisé à la fois pour les intros, pour les solos ainsi que comme accompagnement. Pour véritablement apprécier le potentiel du groupe, il serait mieux par contre d'écouter l'album puisque live il peut être difficile de bien faire ressortir tous les instruments. Ils ont fait également trois reprises. Hallowed be thy name joué un peu à la façon de Cradle of Filth, Black Diamond de Stratovarius ainsi que The Bard's Song pendant laquelle le chanteur du groupe Hollow Grief est venu les accompagner.

C'est donc un groupe très agréable à voir en spectacles en autant qu'une mauvaise présence scénique vous importe peu. Le groupe a beaucoup d'éléments à améliorer avant d'atteindre le niveau professionnel du groupe suivant. Les guitaristes ratent fréquemment des notes dans les solos, le chanteur n'a pas une voix très puissante et il communique difficilement avec la foule. Dans les spectacles précédents, le groupe était serré sur une petite scène et les membres se nuisaient. Toutefois, sur la grande scène de l'Impérial, ils semblaient tout simplement pas savoir quoi faire. Garder la même attitude devant une foule de trente personnes versus une foule de 300 personnes n'est peut-être pas le meilleur moyen de faire le plein de nouveaux fans. Par contre, nul doute qu'avec le temps, ils amélioreront ces points et pour cela, aller les encourager est primordial.

Forgotten Tales est ensuite embarqué sur scène pour jouer un setlist de près de deux heures comprenant la quasi-totalité de leurs deux albums " The Promise " et " All the Sinners " ainsi que deux reprises : " End of All Hope " de Nightwish et " Dawn of Victory " de Rhapsody, une pièce bien appréciée par les fans présents. Après le spectacle qu'ils nous ont offert, un seul constat est possible. Rares sont les groupes québécois qui sonnent aussi juste sur scène et y semblent aussi à l'aise. De plus, la voix de Sonia Pineault est toujours aussi puissante et claire. Par contre, le son de la guitare était incroyablement trop fort et enterrait souvent la chanteuse. Avec cela comme seul problème à signaler, on ne pouvait qu'être impressionné du professionnalisme du groupe.

Le lancement de l'album " All the Sinners " le 4 septembre 2004 fut le tout premier spectacle couvert par MetalUniverse. Depuis ce temps, Forgotten Tales ont joué cinq autres fois à Québec, mais sans jamais véritablement apporter quelque chose de nouveau. Cette fois, plusieurs points peuvent être signalés. Premièrement, le guitariste live MAG a quitté le groupe. Donc, la formation doit jouer avec des séquences pour le remplacer. De plus, il y a un nouveau venu derrière le clavier. Il s'agit de William Simard, un musicien qui se donne vraiment à fond sur scène. Du nouveau également au niveau visuel. Sonia a remplacé son " look " de princesse médiévale par un de guerrière Amazone. Sa nouvelle coupe de cheveux lui donne une apparence de rockeuse qu'on ne lui connaissait pas avant. Le groupe a également présenté deux nouvelles pièces. La heavy " Keepers of the Field " contenant un excellent solo et " Howling at the Moon ". Cette pièce a le potentiel certain de devenir une des meilleures de leur discographie grâce à un refrain terriblement entraînant. La sortie de leur troisième album n'est pas pour bientôt. Toutefois, ces pièces sont de très bon augure pour le résultat final.

Pour Forgotten Tales, jouer avec Heir of Destiny ne leur apportait pas grand-chose. La très grande majorité de la foule est venue pour voir les vétérans de la scène power à Québec. Toutefois, donner sa chance à un groupe émergeant de se faire connaître devant des centaines de personnes ne peut certainement pas leur être nuisible et c'est tout à leur honneur.


Résultats: 0 image(s) sur un total de 0 page(s). Affiche: image 0 sur 0.




Images par page: 

 

RSS Feed: 07:04:28 - Forgotten Tales / Heir Of Destiny (Qc) (Nouvelles images)

Recherche d'images
Recherche avancée
- Top images
- Nouvelles images
Membres enregistrés
Nom d'utilisateur:

Mot de passe:

Identifiez-moi automatiquement lors de ma prochaine visite?

» Mot de passe oublié
» Inscription

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau