Recherche MU :


The Black Keys
[Blues/Rock]
SKATERS
[Punk Rock]
Beck
[Rock / Indy]
Young The Giant
[Rock / Indy]
>>Voir liste
Spirit Adrift
Lamb of God
Ensiferum
Sirenia
>>Voir liste
Groupes: 1308
Critiques CD: 2457
Nouvelles: 27667
Entrevues: 112

07:03:09 - Anvil / Arapacis / Metalian / Joe Trasher (Mtl)

Photos du spectacle

Compte-rendu du spectacle
Spectacle: 09 mars 2007 aux Katacombes à Montréal
Organisateur: Katacombes
Photographe: Marc Bizouard
Compte-rendu: Katy Maloney

Avec 1h30 de retard sur l'heure annoncée, Joe Trasher apparaît sur la petite scène des Katacombes. Le thrash 'old school' est au menu du jour, et le groupe s'en tire bien, sans réinventer le genre. Ils servent un cover bien senti de Iron Fist de Motörhead, ainsi que plusieurs de leurs compositions. Le groupe montréalais Metalian suit avec un look franchement punk, mais comme le laisse présager leur nom, le métal est de mise! 'Old School Heavy Metal', pour une soirée consistante! Le groupe offre une bonne performance que le public semble apprécier. Leur cover de Victim of Changes de Judas Priest à tôt fait d'enflammer la foule! Aparacis, un groupe de Montréal, prends alors la relève, avec une chanteuse au front. Triste nouvelle pour elle, apparemment il n'y a pas que sa jupe rose nanane avec des têtes de morts qui ne fait pas la job.. La musique reste dans le niveau potable, mais le style de musique métal gothique progressif a calmé les ardeurs de plusieurs.

Enfin bref, tous sont réunis pour voir un groupe pionnier du métal Canadien ce soir, un groupe qui œuvre depuis plus de 20 ans, eh oui, Anvil existe encore! Même si la tendance est au power métal ou au hardcore, Anvil sont restés fidèles à eux-mêmes : un groupe métal 'Old School'. Dans le petit bar Les Katakombes, l'atmosphère est chaleureuse et électrisante, tous sont là pour voir Anvil, et oublie vite Arapacis. Lips commence le concert dans la foule (petite foule, ce qui est chose courante pour le groupe) au son d'un classique, 'Mach Of The Crabs'. Suit immédiatement la chanson titre du nouvel album, qui sortira sous peu, 'This is Thirteen', leur 13e album studio. Le groupe est en grande forme et Lips raconte des petites anecdotes savoureuses entre les chansons, que ce soit au sujet de Lemmy, du hockey, des drogues, ou de la ville de Montréal qu'il aime beaucoup. Les classiques de toutes les époques du groupe se font entendre, et la foule enflammée fait connaître sa satisfaction à chaque occasion. Durant la chanson 'White Rhino', le batteur Robb Reinner démontre son talent avec un solo des plus impressionnants, digne des grands de cette profession. Enfin, Anvil joue une autre nouvelle pièce - 'Flying Blind' avant de terminer la soirée avec 'Metal on Metal', un classique des classiques.

Anvil quitte la scène avec le sourire et le sens du devoir accompli et sans rien avoir à envier aux plus populaires groupes de métal, sauf la grosseur de leurs foules (et de leurs cachets, probablement). Les fans, jeunes et moins jeunes, heureux d'avoir vu ces pionniers du métal s'exécuter avec précision et énergie, s'empresse d'aller féliciter le groupe pour une soirée bien réussie.


Résultats: 0 image(s) sur un total de 0 page(s). Affiche: image 0 sur 0.




Images par page: 

 

RSS Feed: 07:03:09 - Anvil / Arapacis / Metalian / Joe Trasher (Mtl) (Nouvelles images)

Recherche d'images
Recherche avancée
- Top images
- Nouvelles images
Membres enregistrés
Nom d'utilisateur:

Mot de passe:

Identifiez-moi automatiquement lors de ma prochaine visite?

» Mot de passe oublié
» Inscription

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau